Direction de l'égalité des femmes / Women's Equality Branch
Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrite. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressée? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

Tous les numéros
2011 Bulletins
2012 Bulletins
2013 Bulletins

(English version follows)
Women Femmes NB
le 6 août
2014

 

DANS CE NUMÉRO :

  • LE GOUVENEMENT ASSURE LE FINANCEMENT D'UNE INTERVENTION AMÉLIORÉE AUPRÈS DES VICTIMES DE VIOLENCE SEXUELLE
  • AVIS
  • LE SAVIEZ-VOUS?
  • INVESTISSEMENT DE 85 000 DOLLARS DANS LES SERVICES DE LONGEMENT DE DEUXIÈME ÉTAPE
  • « LES FEMMES SONT LES VÉRITABLES CRÉANCIÈRES DE LA DETTE PUBLIQUE » : LES EFFETS DE L'AUSTÉRITÉ SUR LES EUROPÉENNES
  • LE PREMIER TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES RECONNAIT LA VIOLENCE FONDÉE SUR LE GENRE

………………………………………………………………….……………

LE GOUVENEMENT ASSURE LE FINANCEMENT D'UNE INTERVENTION AMÉLIORÉE AUPRÈS DES VICTIMES DE VIOLENCE SEXUELLE

le gouvernement provincial a remis un montant de 200 000 dollars pour une deuxième année consécutive au Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Fredericton.

« Chaque année, des femmes de toutes les collectivités de notre province sont encore malheureusement victimes d'agression et de violence sexuelle et doivent composer avec toutes les répercussions que de tels actes entrainent », a déclaré la ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Marie-Claude Blais, qui est également ministre responsable de l'Égalité des femmes. « Grâce à ce partenariat, il nous est possible de venir en aide à ces femmes et de s'assurer qu'elles ont accès à des services de qualité dont elles ont besoin. Notre gouvernement est fier de continuer d'appuyer le Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Fredericton ».

La contribution du gouvernement provincial à cette initiative totalise 600 000 dollars et s'étend sur une période de trois ans.  Ces fonds sont destinés à la mise en œuvre continue d'interventions coordonnées à l'échelle provinciale auprès des victimes d'agression sexuelle.  Ils sont octroyés dans le cadre d'un partenariat à long terme entre la Direction de l'égalité des femmes et le centre visant à améliorer les interventions auprès des victimes de violence sexuelle.

« Grâce à ce financement, le Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Fredericton continuera, en partenariat avec les réseaux de prévention de la violence à travers la province, à développer et à promouvoir des pratiques prometteuses en matière d'intervention spécialisée de crise, de councelling, d'éducation préventive et de programmes de sensibilisation », déclaré Lorraine Whalley, directrice générale du  Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Fredericton. http://bit.ly/WZBFO0

 

AVIS

Forum de concertation - Les voix des femmes du Nouveau-Brunswick – Contactez-nous : Édifice Sartain MacDonald, rue 551 King, Suite 103,  Fredericton NB E3B 1E7, T. 506.462.5179 , F. 506.462.5069, E. Info@voixfemmesnb-voiceswomennb.ca , www.voixfemmesnb-voiceswomennb.ca

Le logo et les panélistes de renom du Sommet des femmes sont dévoilés! Le Congrès mondial acadien 2014 et le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) ont dévoilé le logo et les panélistes de renom du prochain Sommet des femmes qui se déroulera lors des festivités de 2014 en Acadie des terres et forêts. Rappelons-nous que le Sommet des femmes aura lieu du 17 au 19 août 2014 à Edmundston. Pour plus d'information ou demande d'entrevue, veuillez communiquer avec : France Le Moignan, coordinatrice des communications CMA 2014 - France.le.moignan@cma2014.com ; Tél.:(506) 737-2014 poste 5436 ou Sylvie Morin, présidente du RFNB, sylvie.morin@umoncton.ca ; Tél. : (506) 737-5050 poste 5130.

Le Sommet des femmes est un évènement rassembleur d'envergure internationale, organisé pour et par les femmes afin de débattre des questions et des enjeux qui les préoccupent. L'évènement débutera le 17 août en soirée avec une conférence de marque où nos panélistes, Lyse Doucet, Alexa Conradi et Aldéa Landry, discuteront sur le thème de la représentation et la participation des femmes aux processus de prise de décision. Dans un environnement animé et énergisant, des grandes jasettes, ateliers, table rondes, conférences, cercles de la parole et un World Café seront offerts les 18 et 19 août. Pour clôturer l'évènement, elles seront invitées à participer à une marche en direction de la Première Nation Malécite du Madawaska, une communauté où le Conseil de bande est composé uniquement de femmes. Vous êtes invitées à vous rendre sur la page suivante pour obtenir plus de renseignements et pour vous inscrire : http://bit.ly/1n3o5Q2

L' Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) vous convie à la journée commémorative du 100e anniversaire du premier mouvement social des femmes francophones au Canada - Présidée par la très honorable Michaëlle Jean, cet événement aura lieu au Centre national des Arts à Ottawa, le samedi 6 septembre 2014. La célébration se poursuivra avec un gala comprenant un cocktail et un souper lors duquel 100 femmes canadiennes dont Almanda Walker-Marchand seront honorées pour leur contribution à la francophonie et à la condition des femmes. Elle se clôturera par un spectacle inspiré des années 1940 du trio vocal féminin Les Chiclettes. Les renseignements et les tarifs sont en pièce jointe. Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à communiquer avec Marie-France Devost à coordination@affc.ca ou au 1-866-535-9422. Pour vous inscrire, veuillez retourner le formulaire dûment complété ainsi qu'un chèque payable à l'ordre de l'Alliance des femmes de la francophonie canadienne à : AFFC, 450, rue Rideau, bureau 302, Ottawa (Ontario) K1N 5Z4

10e Anniversaire de la Maison Sérénité - Le samedi 13 septembre. Marché des fermiers de Bouctouche 16h-19h. Marche de sensibilisation illuminée avec kiosques. Pour plus d'information, nous rejoindre au 506.743-5449.

Ateliers de croissance personnelle VERS DES RELATIONS SAINES - St-Basile (N.-B.), septembre 2014 . Ces ateliers s'adressent à toutes les femmes qui désirent des outils et une dose de motivation nécessaires pour vivre des relations saines. Thèmes : valoriser les relations saines; apporter soutien; revaloriser l'estime de soi; apprendre à mieux communiquer et s'affirmer; informer sur les ressources de la communauté. Un atelier par semaine le lundi de 18 h 30 à 21 h, pour 8 semaines consécutives. Lieu : 12 rue Martin, Édifice Maillet, 3ème étage, St-Basile NB. Inscription obligatoire à l'avance 506-263-0888 ou 506-739-0899

Une vision intrépide : une conférence percutante sur le leadership Venez vous inspirer aux côtés de diverses dirigeantes canadiennes: une spécialiste en fusées, des chefs d'entreprise, six récipiendaires de l'ordre du Canada et la première et seule femme premier ministre du Canada. Le 24-26 septembre, 2014. Rodd Brudenell River Resort, ÎPÉ. Pour en savoir plus dès aujourd'hui, veuillez visiter www.unevisionintrepide.ca

Subventions pour la prévention du crime dans les collectivités accepte actuellement les demandes de financement – L'Association de la prévention du crime du Nouveau-Brunswick accepte actuellement les demandes de financement sous le Programme de subvention de projet local de prévention du crime. Cette possibilité de financement revêt la forme d'une subvention pouvant atteindre 1000$ offert aux collectivités admissibles et visant des initiatives de prévention du crime au Nouveau-Brunswick. Prière de communiquer avec diane.hawkins@gnb.ca pour des renseignements supplémentaires et pour obtenir un formulaire de demande.

Le Services d'approche pour femmes et familles victimes de violence conjugale du Centre des jeunes de Bathurst organise leur premier évènement annuel «WALK A MILE IN HER SHOES» le samedi 4 octobre 2014 – à 15h00. Ceci est un événement de sensibilisation et de levée de fonds pour aider les victimes de violence conjugale. Coût de l'inscription: 20$ (individu), 70$ (équipe de 4). Les frais d'inscription couvrent les talons hauts rouges, créées spécialement pour les hommes par des hommes et un T-shirt pour les femmes. Chaque équipe/individu est invité à recueillir des dons qui seront remis au Services d'approche pour aider les femmes et leur famille de la région Chaleur. Pour inscription et feuille de dons, contactez le womenoutreach1@gmail.com,   melissaharveysimone@gmail.com ou le 506-549-3216.

L'ouverture de la période d'inscription à la conférence nationale de 2014 intitulée Approches intégrées de la violence conjugale : apprendre et innover ensemble - L'Observatoire Canadien sur les mesures judiciaires prises pour contrer la violence conjugale et ses partenaires, le Centre Muriel McQueen Fergusson (CMMF), le ministère de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick et l'Association de la prévention du crime du Nouveau-Brunswick, sont heureux d'annoncer l'ouverture de la période d'inscription à la conférence nationale de 2014. Vous pouvez vous inscrire ici et obtenir des renseignements à jour ainsi qu'une liste des hôtels offrant des tarifs préférentiels pour les participants en vous rendant sur le site de la conférence. La conférence, qui se tiendra du 20 au 22 octobre au centre des congrès de conférence Wu de Fredericton.

Violence dans la famille et les fréquentations L'Initiative de lutte contre la violence familiale (ILVF) constitue un engagement continu du gouvernement fédéral pour réduire la violence familiale au Canada. Cette année, dans le cadre de l'ILVF, la GRC distribuera les fonds :

  • aux détachements de la GRC;
  • à des organismes communautaires sans but lucratif;
  • à des partenaires municipaux, provinciaux et territoriaux.

On invite les organismes et partenaires admissibles à présenter à la GRC une demande de subvention pour aider à financer :

  • des activités visant à prévenir les groupes à risque élevé de récidiver;
  • des initiatives de prévention de la criminalité dans les collectivités autochtones;
  • des conférences, des séminaires, des exposés ou des ateliers de sensibilisation à la violence dans la famille et les fréquentations;
  • des activités visant à venir en aide aux victimes d'actes criminels;
  • des initiatives à l'appui d'activités de répression de la GRC.

Pour présenter une demande de financement, les organismes et partenaires admissibles peuvent obtenir un formulaire auprès de leur détachement local ou nous envoyer un courriel pour obtenir plus d'information. Pour de plus amples détails, visitez le http://www.rcmp-grc.gc.ca/cp-pc/fam-fra.htm?fe .

Représentation des femmes parmi les Chefs autochtones et les conseillers, N.-B., 2011

En 2011, dans les 15 Premières nations du Nouveau-Brunswick, 23% des conseillers et 20% des Chefs élus aux conseils de bande sont des femmes.

 

Visitez le Profil Égalité
et envoyez-nous vos commentaires ICI


INVESTISSEMENT DE 85 000 DOLLARS DANS LES SERVICES DE LOGEMENT DE DEUXIÈME ÉTAPE

Le gouvernement provincial a remis un montant de 85 000 dollars à l'organisme Carrefour pour femmes afin d'aider à financer son programme de logement de deuxième étape destiné aux femmes victimes de violence familiale.

 « La prévention de la violence faîte aux femmes restera une priorité pour notre gouvernement », la ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Marie-Claude Blais, qui est également ministre responsable de l'Égalité des femmes. « Il est primordial pour nous d'aider et de soutenir ces femmes et ces enfants et de leur offrir un nouveau départ dans un environnement sécuritaire et sain. »

Carrefour pour femmes a pour mission d'héberger les femmes et leurs enfants victimes de violence familiale en leur assurant une sécurité physique et un soutien pour les aider à briser le cycle de la violence.

Le programme de logement de deuxième étape de Carrefour pour femmes disposent de huit unités.  Ce programme donne la possibilité à ces femmes et leurs enfants de recouvrer leur confiance et leur estime de soi grâce à de l'appui dans divers aspects de leur vie.

« La contribution de la province au programme de logement de deuxième étape nous permet d'aider des femmes à tourner définitivement le dos à la violence », a expliqué le président de Carrefour pour femmes, Dave Swansburg. « Nous avons un taux de succès de 98 pour cent chez les femmes à qui nous offrons la possibilité d'avoir un logement stable durant 12 mois.  Durant cette période, ces femmes continuent de recevoir le soutien de notre équipe, ce qui fait une grande différence. »

Cet appui est offert aux femmes et leurs enfants en fonction de leurs besoins, notamment en ce qui concerne les relations saines, la gestion de budget, l'exploration des options de carrière, les périodes de transition, le perfectionnement éducationnel, ainsi que l'assistance légale.

 « Je tiens à souligner l'excellent travail du personnel œuvrant dans des centres tels que Carrefour pour femmes, car ces organismes permettent à plusieurs femmes et enfants d'avoir accès à un logement où ils se sentent en sécurité tout en bénéficiant du soutien moral nécessaire », a ajouté madame Blais. http://bit.ly/1pWneRl

 

« LES FEMMES SONT LES VÉRITABLES CRÉANCIÈRES DE LA DETTE PUBLIQUE » : LES EFFETS DE L'AUSTÉRITÉ SUR LES EUROPÉENNES

Dans quelle mesure les politiques d'austérité actuellement à l'œuvre en Europe affectent-elles tout particulièrement les femmes ? Quelles sont les conséquences de cette précarisation accrue des femmes sur leur indépendance et leur
autonomie ?

Christine Vanden Daelen a écrit en novembre 2011 pour le Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM), un article qui cible les impacts des mesures d'austérité sur les femmes en Europe. La généralisation de ces mesures comme la baisse des revenus, des salaires, des retraites, la précarisation de l'emploi féminin, la casse de la protection sociale, fait des femmes « les véritables créancières de la dette publique ».

Tour d'horizon européen des régressions sociales imposées aux femmes au nom de la dette.

Parmi les principales mesures concoctées pour les gouvernements d'Europe, placés sous la tutelle ou la forte influence du FMI et des institutions européennes, figurent en bonne place : une baisse généralisée des salaires et des retraites, la casse de la protection sociale, la destruction des services publics, la remise en cause du droit du travail et l'augmentation de la fiscalité sur la consommation. Toutes ces politiques sanctionnent à terme, l'émancipation des femmes en Europe. http://bit.ly/1mlW31n http://bit.ly/1vasARj

 

LE PREMIER TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES RECONNAIT LA VIOLENCE FONDÉE SUR LE GENRE

La Women's International League for Peace and Freedom a fait campagne, dans le cadre de son programme Reaching Critical Will  (WILPF) pour s'assurer que la disposition du traité portant à la violence fondée sur le genre soit juridiquement contraignante. L'AWID s'est entretenue avec Ray Acheson, Directeur de Reaching Critical Will à propos de ce traité et de sa signification pour les droits des femmes.

En quoi consiste le Traité sur le commerce des armes (TCA)?

Ray Acheson (RA): Le TCA est le premier accord international juridiquement contraignant adopté par l'Assemblée générale des Nations unies pour réglementer les transferts internationaux d'armes classiques et de munitions. C'est également le premier traité à reconnaître l'existence de liens entre le commerce international d'armes et  la violence fondée sur le genre. De par ces deux aspects, il représente une avancée considérable pour le droit humanitaire international, les droits humains et pour la paix et la sécurité. Toutefois, les lacunes que présente le traité peuvent le rendre susceptible de manipulation et d'abus de la part de ceux qui cherchent à continuer à profiter du commerce d'armes. Pour garantir que l'adoption du texte le 2 avril 2013 fasse une différence dans la pratique, les gouvernements, la société civile et les Nations Unies doivent éviter de légitimer le commerce international d'armes et les transferts irresponsables dans cette phase initiale de la mise en œuvre et de l'interprétation du traité.

Le traité aborde également la question du commerce illégal d'armes par le biais des dispositions relatives à la prévention du détournement d'armes vers le trafic illicite qui viennent s'ajouter au Programme d'action des Nations Unies sur le trafic illicite des armes légères et de petit calibre, qui est un accord juridiquement non contraignant  adopté par les états membres des Nations Unies en 2001.
Suite : http://bit.ly/1oc0oK7



EN FIN DE COMPTE

"On ne naît pas femme : on le devient... C'est l'ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat qu'on qualifie de féminin."
– Simone de Beauvoi.

 

 

web-edf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB
est publié deux fois par mois par la Direction de l'égalité des femmes du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

**Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquelles ils nous sont fournis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Women Femmes NB
August 6, 2014

 

 

IN THIS ISSUE:

  • GOVERNMENT FUNDS IMPROVED INTERVENTION FOR VICTIMS OF SEXUAL VIOLENCE
  • NOTICES
  • DID YOU KNOW?
  • INVESTMENT OF $85,000 IN SECOND STAGE HOUSING SERVICES
  • U.K. APPRENTICE NUMBERS RISE WHILE CANADA'S STOP AND START
  • TOWARDS SAFER WORK AND MIGRATION FOR WOMEN

………………………………………………………………….……………

GOVERNMENT FUNDS IMPROVED INTERVENTION FOR VICTIMS OF SEXUAL VIOLENCE

The provincial government has contributed $200,000 dollars to the Fredericton Sexual Assault Crisis Centre for the second consecutive year.

“Unfortunately, each year, women in every community in our province are victims of sexual violence and assault and must deal with all the impact of these acts," said Education and Early Childhood Development Minister Marie Claude Blais, who is also the minister responsible for Women's Equality. “Through this partnership, we can help these women and ensure that they have access to the high quality services they need. Our government is pleased to continue to support the Fredericton Sexual Assault Crisis Centre.”

The provincial government's contribution totals $600,000 over three years. The fund is intended for ongoing provincially-co-ordinated implementation of intervention for victims of sexual assault, allocated under a long-term partnership between the Women's Equality Branch and the centre with a view to improving assistance for victims of sexual violence.

“Under this funding, the Fredericton Sexual Assault Crisis Centre will continue, in partnership with the violence prevention networks across the province, to develop and promote promising practices in specialized crisis intervention, counselling, preventive education, and awareness programs," said Lorraine Whalley, executive director of the centre. http://bit.ly/1sbgyBK

 

NOTICES

Voices of New Brunswick Women Consensus-Building Forum – Contact Us - Sartain MacDonald Building, 551 King Street, Suite 103,  Fredericton NB E3B 1E7, T. 506.462.5179 , F. 506.462.5069, E. Info@voixfemmesnb-voiceswomennb.ca , www.voixfemmesnb-voiceswomennb.ca

WEBINAR: The Committee on the Elimination of Discrimination Against Women (CEDAW) and how NGOs can participate in the work of UN Treaty bodies.   Monday, August 11 , 2014 9:00 AM - 10:30 AM ADT. To register: https://attendee.gotowebinar.com/register/6458247987694881537

UNB Computer Science will once again be offering a day camp designed to offer middle school girls a hands-on learning experience about computer science and explore the fun and exciting world of Internet security. This year's Cyber Girlz Camp will be held August 18-22. Please pass on the information to anyone you think might be interested. For more information, please contact Natalia Stakhanova at Natalia.stakhanova@unb.ca or 506.451-6967.

10th Anniversary Serenity House - Saturday, September 13th Bouctouche Farmer's Market from 4pm to 7pm. Illuminated Awareness Walk with Kiosks. For more information, please contact us at: 506.743-5449.

Sexual Assault Crisis Intervention Training: September 15th - September 19th , 2014 in Fredericton, NB.   SACIT is a five-day training session for New Brunswick service providers working with people affected by sexual assault. Offered by the Fredericton Sexual Assault Crisis Centre, it covers everything from how to handle disclosures to medical and legal information to counselling a survivor, sexual assault in relationships and much, much more. Cost is $300 for government and private organizations and $200 for non-profit organizations. For more information or to request a registration form, please contact Jenn Richard by email at j.richard@nb.aibn.com or by phone at 506.452.6986.

A bold vision: Women's leadership conference Come and be inspired by Canadian women leaders, which include a rocket scientist, business leaders, 6 order of Canada recipients and Canada's first and only female prime minister. September 24-26, 2014. Rodd Brudenell River Resort, PEl. To learn more today, please visit www.aboldvision.ca

Internet child exploitation (ICE) unit mandate information sessions The I.C.E. Program has a mandate to investigate matters of child pornography that are facilitated through the use of the Internet within the province of New Brunswick. Registration and payment of $50.00 must be received by September 26th 2014. Registration and payment after September 26th will be $75.00. Cheques may be payable to: The Department of Pediatrics c/o Dr. Wendy Alexander, 40 Grove Avenue, Rothesay, NB, E2E 5K6

Save the date! October 8th and 9th 2014: 2-day workshop for professionals working with men recovering from sexual child abuse Mike Lew - author of “Victims no longer: the Classic Guide for Men Recovering from Sexual Child Abuse”. Halifax, Nova Scotia – exact location TBA. Who should attend? Counsellors, social workers, family therapists, psychologists, workers in men's health, the armed forces and justice, clergy, crisis phone counsellors, students and academics. Also, October 10th : 1-day workshop for men who are recovering. For more info: Wendy Keen, New Start Counselling at 902-423-4675 ext. 2 or newstartwk@eastlink.ca .

Registration is now open for the 2014 National Conference Integrated Approaches to Intimate Partner Violence: Learning and Innovating Together - The Canadian Observatory on the Justice System Response to Intimate Partner Violence, in partnership with the Muriel McQueen Fergusson Centre (MMFC), the New Brunswick Department of Public Safety and the Crime Prevention Association of New Brunswick are pleased to announce that registration is now open for the 2014 National Conference. You can register here and visit our conference site for the latest information, as well as the list of hotels with preferred rates for conference attendees. This conference, taking place from October 20-22 at the Wu Conference Centre in Fredericton.

Family and Relationship Violence 2014-15 Call for Projects is Open The Family Violence Initiative is an ongoing federal commitment to reduce the occurrence of family violence in Canada. This year the RCMP will distribute funds through the Federal Family Violence Initiative to:

  • RCMP detachments;
  • non-profit community organizations; and
  • municipal, provincial and territorial partners

Eligible organizations and partners are invited to submit proposals to the RCMP to help fund:

  • activities that aim to prevent high risk groups from re-offending;
  • initiatives that foster crime prevention in Aboriginal communities;
  • conferences, seminars, presentations or workshops that aim to prevent and promote public awareness about relationship and family violence;
  • activities that assist victims of crime; or
  • initiatives that promote law enforcement activities of the RCMP.

To apply for this funding, eligible organizations and partners can contact their local detachment for an application form or send an email for more information. For more details including other RCMP publications, see http://www.rcmp-grc.gc.ca/cp-pc/fam-eng.htm?fe .

Representation of Women Among First Nations Chiefs and Councillors, N.B., 2011

In 2011, in the elected band governments of New Brunswick's 15 First Nations communities, women made up 23% of the councillors and 20% of the chiefs.

Visit the Equality Profile
and send us your feedback HERE

INVESTMENT OF $85,000 IN SECOND STAGE HOUSING SERVICES

The provincial government has provided $85,000 to Crossroads for Women to help finance its Second Stage Housing Program for women who are victims of domestic violence.

“The prevention of violence against women will remain a priority for our government,” said Education and Early Childhood Development Minister Marie-Claude Blais, who is also minister responsible for Women's Equality. “It is vital for us to help and support these women and children and provide them with a new start in a safe and healthy environment.”

The mission of Crossroads for Women is to shelter women and their children living with family violence, ensuring their physical safety and providing them with the support that ultimately will help them break the cycle of violence.

The Second Stage Housing Program is composed of eight units and gives the women and children the chance to regain their confidence and self-esteem through support in various aspects of their lives.

“The province's contribution to the Second Stage Housing Program allows us to help women put violence behind them once and for all,” said Crossroads for Women president Dave Swansburg. “We have a success rate of 98 percent among the women to whom we provide the opportunity to have stable housing for 12 months.  During that period, the women continue to receive support from our team, which makes a big difference.”

This support is provided to the women and their children according to their needs, which may include healthy relationships, budgeting, exploring career options, transitional periods, educational upgrading, and legal assistance.

“I acknowledge the excellent work of the staff in centres such as Crossroads for Women because they help many women and children to have access to a home where they feel safe while receiving the moral support they need,” said Blais.
http://bit.ly/1p8DqCG

 

U.K. APPRENTICE NUMBERS RISE WHILE CANADA'S STOP AND START

Both Canada and Britain are proposing huge financial commitments for apprenticeships this year, but their approaches differ considerably.

The goal is common. Both governments want to fill jobs, strengthen economies and keep students out of debt.

But at the heart of the debate is where the money should go. In the U.K., $313.6 million is set to go to employers creating new apprenticeships, an upgrade to previous funding. This is in addition to funding for training, which includes $37 million this year.

In Canada, apprentices themselves are the target, with $100 million planned in new federal loans being among the latest in a series of initiatives since 2006 directed mostly to apprentices themselves.

This latest case represents thousands of loans worth $4,000 each going to apprentices training in the Red Seal trades, which include construction, plumbing and hairstyling.

Canadian apprentices also have access to provincial funding, which, like federal funding, often includes grants and tax credits. However, some provinces, like Ontario and, recently, Manitoba, focus on employers as well.

But even with thousands of skilled-trade jobs that need to be filled, only 19 per cent of employers take apprentices, says Sarah Watts-Rynard, executive director of the Canadian Apprenticeship Forum.

"Employers who are already hiring and training often tell us that they don't need any special incentives to do it," says Watts-Rynard. "They recognize that this is a really successful way to recruit, train and retain the skilled trades people that they require." http://bit.ly/1qShwBP

 

TOWARDS SAFER WORK AND MIGRATION FOR WOMEN

Safe migration enables equitable, inclusive growth and human development for countries of origin and destination. It brings enormous benefits to economies and migrants and their families. Remittances to developing countries, which reached an estimated $406 billion in 2012, are three times the size of official development assistance and are expected to continue growing. Around the world, a record number of women migrate to seek work and better lives.

But all too often, migration can carry dangerous risks, such as exploitation in domestic jobs, and vulnerability to violence. According to the new Secretary-General's Report on Violence against women migrant workers , submitted to the 68th General Assembly, many women migrant workers face discrimination, violence and exploitation at all stages of migration. For example, Almaz*.

Like tens of thousands of young Ethiopian women who leave the rural countryside to work in homes across the Arab States and North Africa, Almaz saw migration as an escape from poverty.

“I went because I wanted to get an income and change my life,” says Almaz, a 30-year-old woman from Ethiopia's northern Amhara region, recalling how she travelled to Saudi Arabia in 2012 as a domestic worker. Soon after arriving, she was forced to do work she was uncomfortable with, including caring for a sick and elderly relative of her employer. “I told them that I didn't want to do it. When I refused, they didn't give me food.”

She subsequently fell ill and had to be hospitalized. She was further tortured and subjected to an acid-attack by her employers. http://bit.ly/SNEwa0

 

IN PARTING

"The fastest way to change society is to mobilize the women of the world." -- Charles Malik

 

web-edf@gnb.ca
Toll free:
1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB
is sent out twice a month by the provincial government Women's Equality Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

**Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

To unsubscribe, click here. / Pour désabonner, cliquez ici.
Subscribe to Women Femmes NB / Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Questions or comments? E-mail us at web-edf@gnb.ca or call 1-877-253-0266
. /
Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel
web-edf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266
Women's Equality Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1 / Direction de l'égalité des femmes