Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

 

Faites-nous parvenir vos nouvelles :
wib-dqf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB est publié deux fois par mois par la Direction des questions féminines du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquels ils nous sont fournis.

 

 

(English version follows)

Women Femmes NB
le 21 décembre 2011

DANS CE NUMÉRO :

  • CHANGER LA CULTURE DU MILIEU DE TRAVAIL
  • AVIS
  • QU'EST-CE QUE L'ÉCART SALARIAL?
  • LES FEMMES DANS LES SERVICES DE POLICE
  • RÉSEAU MIK'MAK & MALÉCITE DE LA GUÉRISON
  • À LA RECHERCHE D'INFORMATION EN RAPPORT À DES QUESTIONS DE DROIT DE LA FAMILLE?
  • CESSONS DE BLÂMER LES PERSONNES ÂGÉES POUR L'EXPLOSION DES COÛTS DE SANTÉ
  • L'EXPLOITATION SEXUELLE DES ENFANTS AU CANADA: UNE ACTION NATIONALE S'IMPOSE
  • MOINS DE 5% DE FEMMES DANS L'HISTOIRE

    ………………………………………………………………………………

CHANGER LA CULTURE DU MILIEU DE TRAVAIL

Répondez au questionnaire de Vérification de l'égalité des sexes pour évaluer votre situation actuelle. Essayez aussi de comprendre les obstacles & les défis de votre organisme à l'aide de sondages, de groupes de discussion, etc.

Créez un plan d'égalité des sexes qui décrit votre milieu de travail actuel, vos objectifs, les mesures à prendre & les méthodes d'évaluation. N'oubliez pas d'évaluer votre progrès en cours de route.

Communiquez les valeurs, les objectifs & les attentes de votre organisme en matière d'égalité des sexes. Un engagement visible de la haute direction ainsi que le soutien & la collaboration des cadres intermédiaires sont essentiels à la réussite.

Nommez une personne ou une équipe pour élaborer, mettre en oeuvre, surveiller & évaluer vos activités. Ce champion doit être respecté, doit manifester un engagement constant envers les valeurs de l'égalité & doit être autorisé à formuler des recommandations & à y donner suite.

Célébrez vos réussites & vos étapes marquantes! Reconnaissez publiquement vos progrès.

- Extraits du document, Appuyer les femmes dans des postes de direction, Gouvernement du Nouveau-Brunswick, Initiative de réduction de l'écart salarial, http://bit.ly/vyPjwl

 

AVIS

Ombres de violence - Un ballet original multi média par le Ballet-Théâtre Atlantique du Canada, situé à Moncton, qui s'inspire de la vie de femmes ayant perdu la vie aux mains d'un partenaire intime. Les prochaines représentations sont cédulées comme suit : Fredericton Playhouse : 18 janvier 2012 pour les étudiants ; 19 janvier pour le public. Théâtre Imperial de Saint John : 14 mars pour les étudiants seulement ; 15 mars pour le public. http://bit.ly/tXokTE

Fonds communautaire Aviva – Appuyez les idées soumises que vous aimez (et pensez de compétitionner pour du financement avec votre projet en 2012). 3 catégories allant de moins de 50 000$ jusqu'à 150 000$. http://bit.ly/v16aY7

Offrez un cadeau de Noël significatif - une des 7 000 minuscules chaises qui composaient l'œuvre « Présence d'absence » de Marie Ulmer. Vous contribuez à la campagne de collecte de fonds de la Coalition pour l'équité salariale. Disponibles aux endroits suivants : BATHURST, Café Gourmet. CARAQUET, jmancech@hotmail.com 727-3395. EDMUNDSTON, 739-5330 anne.roussel@bellaliant.net. FREDERICTON: blaney@unb.ca 454-4203. GRAND-SAULT, brigitte.lapointe@nb.aibn.com 475-4068. HILLSBOROUGH: Fundy Bay Café. INKERMAN: odette.robichaud@gnb.ca 724-2300. KENT: roberte@nbnet.nb.ca 523-8906. MONCTON: Boutique Studio 14 & Coalition for Pay Equity, 51, rue Williams. ST-JEAN: aannbarret@yahoo.ca 642-7404.

Les prédateurs sont tout aussi présents sur l'internet que dans la vie réelle - Ils ne sont pas tous des étrangers. La plupart des victimes sont, comme dans le monde physique, des femmes. Feuillet sur comment se protéger du harcèlement en ligne. 2011. Assoc. pour le progrès des communications. www.apc.org/en/system/files/CyberstalkingFactSheet_FR.pdf

Imaginez une meilleure collectivité - Fondation Michaëlle Jean & EQ3 invitent les jeunes (15 à 30 ans) à soumettre une œuvre originale sur ce thème. Les œuvres gagnantes, sélectionnées par région, seront produits en série limitée & offertes dans les magasins EQ3. Les profits sommes seront remis dans des initiatives jeunesse. Avant le 10 janv 2012. http://bit.ly/s3Jzij

4 nouveaux chapitres - Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe de Statistique Canada : santé, éducation, situation dans le ménage/travail non rémunéré et les femmes ayant des limitations d'activités. Un total de 12 chapitres : http://bit.ly/oKPZvp

Un adieu à la chair – « une installation sculpturale saisissante » de Kim Vose Jones à la Galerie d'art Beaverbrook, Fredericton, jusqu'au 8 janvier 2012. « Basée sur le discours féministe critique portant sur la manière que la société produit, définit & interprète le corps ». « Les sujets fondamentaux & pourtant tabous, telle la souffrance inhérente à la maladie chronique, la naissance, la mort & la métamorphose figurent souvent parmi mes thèmes…»

C'est le temps de s'inscrire à la Journée nationale d'action 2012 – Le jour de la Saint Valentin, la Fondation Filles d'action vous invite à appuyer les filles dans votre communauté. Des subventions allant jusqu'à 500 $ sont disponibles. Priorité aux actions qui impliquent des filles s'identifiant comme marginalisées, racisées ou vivant dans des régions rurales. Avant le 8 janv 2012. http://bit.ly/t2VHKk; karine@girlsactionfoundation.ca ; 1-888-948-1112.

Nouvelle section sur le Divorce & séparation dans l'Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants - Les effets peuvent être importants chez les enfants de moins de 4 ans puisqu'une évolution développementale rapide se produit sur les plans cognitif, émotionnel & social. http://bit.ly/vIdN8G

Retour sur le discours par Soeur Odette Léger devant le pape en 1984 sur la place des femmes dans l'église – Reportage de Radio-Canada avec Sr Léger, Louise Melanson du Comité diocésain pour la promotion des femmes & Johanne Blanchard, prof. à l'Univ de Moncton. http://bit.ly/upvdjX

Proposez une session au colloque "C'est la faute au féminisme! L'antiféminisme en question" (20 avril 2012, Montréal) - Qu'est-ce que l'antiféminisme? Quels sont les effets? Considérant les avancées réalisées par les féministes au cours des 40 dernières années en Occident, le discours dominant (et intériorisé) veut que l'égalité entre les sexes soit atteinte & que le féminisme soit inutile, voire nuisible. Cette conviction nourrit un discours antiféministe qui s'est développé avec la montée du conservatisme & des forces religieuses… Avant 1 fév 2012. Groupe interdisciplinaire de recherche sur l'antiféminisme, UQAM. http://bit.ly/vwJ0DV

 

QU'EST-CE QUE L'ÉCART SALARIAL?

L'écart salarial représente la différence entre les salaires moyens des hommes et les salaires moyens des femmes. L'écart salarial est causé par des attitudes et des croyances sociétales dépassées au sujet de la place et de l'importance des femmes sur le marché de travail.

L'écart salarial fondé sur les gains horaires moyens est un indicateur qui prend en considération la rémunération d'une heure de travail. Il s'agit de l'écart salarial le plus neutre et le moins élevé comparativement aux indicateurs que sont les gains hebdomadaires et les gains annuels, et il convient le mieux à la recherche parce qu'il maîtrise des facteurs tels que les différentes dans les heures travaillées des employés à temps plein, à temps partiel, à temps flexible, etc. En comparant uniquement les taux de rémunération, on obtient une idée plus claire de la rémunération en tant que « valeur ».

Le calcul vise à fournir aux employeurs un indicateur de l'écart salarial et mesure celui-ci dans son ensemble pour tenir compte des attitudes de la société et des facteurs qui contribuent à l'écart salarial (responsabilités familiales, regroupement d'emplois et sous-évaluation des postes traditionnellement occupés par des femmes).

Calculer l'écart salarial dans votre milieu de travail au http://bit.ly/u419lh

 

LES FEMMES DANS LES SERVICES DE POLICE

Le Nouveau-Brunswick compte 1 167 policiers & 210 policières - 15% sont des femmes. La moyenne canadienne est de 20%. Le Québec compte la plus haute proportion de policières : 24%.

Alors que certaines municipalités du N.-B. n'ont aucune policière (Oromocto, Hampton), voici les taux de représentation des femmes dans certaines autres :

Sackville, 30%

Fredericton & Rothesay Regional, 22%

Codiac RCMP & Edmundston, 18%

Saint Jean, Bathurst & Miramichi, 13%

-  Les ressources policières au Canada 2011, Statistique Canada, http://bit.ly/rFUOyc

 

RÉSEAU MIK'MAK & MALÉCITE DE LA GUÉRISON

… tente de panser les plaies dans le cœur des Autochtones victimes des pensionnats indiens. Entre 1870 & 1996, plus de 150 000 enfants ont été enlevés à leur famille pour être envoyés dans ces pensionnats, où ils ont été victimes de violence & de mauvais traitements. À Elsipogtog, Justin Dupuis a rencontré une de ces victimes, Marilyn Simon-Ingram & à la réserve de St Mary's, Barbara Martin, coordonnatrice du Réseau Mi'kmaq & Malécite de la guérison. Il adopte une approche multidisciplinaire, combinant des techniques de guérison modernes & traditionnelles.

- Écoutez le reportage, Radio-Canada, déc 2011. http://bit.ly/u1AS8G /

 

À LA RECHERCHE D'INFORMATION EN RAPPORT À DES QUESTIONS DE DROIT DE LA FAMILLE?

Service des avocats-conseils en droit de la famille 1-855-266-0266. Pour prendre rendez-vous avec un avocat pour une consultation gratuite d'une heure.

Ligne d'information sans frais sur le droit de la famille du Service public d'éducation & d'information juridiques du N.-B. - 1-888-236-2444. Pour parler à un avocat & obtenir des renseignements juridiques. Pour s'inscrire au programme d'éducation à l'intention des parents séparés « Pour l'amour des enfants »

Site Web sur le droit de la famille - http://bit.ly/syPbGT Pour des renseignements détaillés sur le droit de la famille, des formulaires & des directives sur des questions de droit de la famille, comme la modification d'une pension alimentaire pour enfant. Service public d'éducation & d'information juridiques du NB.

Commission des services d'aide juridique - Pour avoir recours aux services d'un avocat spécialisé en droit de la famille (critères d'admissibilité financière; le service n'est pas admissible aux personnes dont l'affaire relève de la Loi sur le divorce).

 

CESSONS DE BLÂMER LES PERSONNES ÂGÉES POUR L'EXPLOSION DES COÛTS DE SANTÉ

Ce sont plutôt les personnes atteintes de maladies chroniques, comme l'hypertension, le diabète ou la dépression, qui font pression sur le réseau.

Chez les personnes qui ne souffrent pas de telles affections, le recours au système de santé suit à peu près le même profil, qu'on ait 45, 65 ou 85 ans.

Il est vrai que les risques de souffrir d'une maladie chronique augmentent avec l'âge. Trois Canadiens sur 4 âgés de 65 ans & plus seraient atteints d'au moins une affection chronique.

Mais le vieillissement est loin d'être le seul facteur de risque. Le nombre de cas de diabète & d'hypertension est à la hausse, & l'incidence de ces maladies augmente même chez les plus jeunes.

- Plus malades, les vieux ?, Dominique Forget, 25 mars 2011, L'actualité. Rapport de l'ICIS : http://bit.ly/vKc5aY

 

L'EXPLOITATION SEXUELLE DES ENFANTS AU CANADA: UNE ACTION NATIONALE S'IMPOSE

L'exploitation sexuelle des enfants est une réalité profondément ancrée dans trop de foyers & de collectivités canadiennes affirme un rapport présenté par le Comité sénatorial permanent des droits de la personne. Il exhorte le gouvernement à établir une stratégie nationale pour s'assurer que des services adéquats & uniformes sont offerts aux enfants, pour éviter qu'ils soient victimes d'abus, les aider à se dérober ou à guérir des ravages d'abus sexuels. Extraits :

La majorité des enfants victimes d'exploitation sexuelle sont des filles, & la plupart des agresseurs, des hommes. Bon nombre de témoins ont signalé que les garçons & les filles subissent différemment l'exploitation sexuelle, peuvent y devenir vulnérables pour des raisons différentes & ont besoin de services qui répondent à des besoins différents.

Le comité estime nécessaire d'effectuer des analyses comparatives entre les sexes pour les différents programmes & politiques du gouvernement du Canada, en particulier ceux qui touchent les enfants & l'exploitation sexuelle. Nous recommandons que le gouvernement fédéral effectue des recherches pour mieux évaluer les besoins des garçons & des filles, ainsi que l'influence de l'orientation sexuelle & du sexe dans l'exploitation sexuelle.

Le comité recommande la création d'une banque nationale de recherches, d'analyses & de statistiques pour usage public, de concert avec les intervenants. Cette banque de données permettrait d'intensifier la collaboration entre les intervenants, lesquels pourraient mettre en commun leurs ressources, pratiques exemplaires & savoir-faire. - http://bit.ly/vQFpMt

 

MOINS DE 5% DE FEMMES DANS L'HISTOIRE

Les nouveaux manuels scolaires relèguent les femmes à la marge & les enferment dans des stéréotypes. Tout autant que pour les champs politique & économique, les manuels donnent « le sentiment que l'art & le savoir sont des affaires d'hommes (...) Les femmes sont si peu nombreuses qu'il est aisé de les compter précisément. » - Conclusions du centre d'études Hubertine-Auclert sur l'égalité de France qui a étudié 11 manuels d'Histoire publiés en 2010. Plusieurs figures féminines sont plus présentes que dans les précédents manuels : Hildegarde de Bingen, Emilie du Châtelet ou Jeanne Deroin, par exemple…

Sur les 339 biographies proposées dans les manuels, 11 biographies sont consacrés à des femmes.

Au final, l'étude relève trois figures qui se détachent : « les femmes anonymes, les femmes d'exception & les femmes-allégories. » Dans cette dernière catégorie, l'exemple de Marianne (comme celui d'Athena dans la démocratie grecque) est parlant. Une Marianne représentée à maintes reprises dans les manuels. Mais aucun ne souligne le paradoxe entre « l'omniprésence » de cette femme érigée en symbole de la République & l'absence presque totale des femmes dans le champ politique français au cours de l'Histoire.

-  Tiré de Les Nouvelles News, 28 nov 2011. L'étude, La représentation des femmes dans les nouveaux manuels d'histoire de seconde & de CAP en 2010, http://bit.ly/tdBFHL

 

EN FIN DE COMPTE

Emily Dickinson : « Elle n'a presque jamais quitté sa maison et elle a tout compris. »

- Frederick Wiseman, France Culture, 8 août 2011, cité dans l'Abécédaire de Marie-Victoire Louis.

 

 

 

Send us your news:
wib-dqf@gnb.ca
Toll free: 1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB is sent out twice a month by the provincial government Women's Issues Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

Women Femmes NB
December 21, 2011

IN THIS ISSUE:

  • STEPS TO CHANGING YOUR WORKPLACE CULTURE
  • NOTICES
  • WHAT IS THE WAGE GAP?
  • WOMEN IN POLICE SERVICES
  • SEEKING INFORMATION & HELP FOR FAMILY LAW ISSUES?
  • THE SEXUAL EXPLOITATION OF CHILDREN IN CANADA: THE NEED FOR NATIONAL ACTION
  • STOP BLAMING SENIORS FOR SOARING HEALTH COSTS
  • EMPLOYMENT INSURANCE SUPPLEMENT
  • AFTER I LEFT MY ABUSIVE BOYFRIEND

………………………………………………………………….……………

STEPS TO CHANGING YOUR WORKPLACE CULTURE

Take the Gender Equality Audit to assess where your workplace stands today. Seek also to understand organizational barriers & challenges through surveys, focus groups, etc.

Create a gender equality plan assessing your workplace environment, where you want to be, how you'll get there & how you'll know when you've arrived. Don't forget to measure progress along the way.

Communicate organizational values, goals, & expectations related to gender equality. Visible commitment from the top as well as management support & cooperation is crucial to success.

Appoint a person or team to develop, implement, monitor, & review equality efforts. This champion must be respected; demonstrate commitment to equality values consistently; & have authority to lead & act on recommendations.

Celebrate successes & milestones! Publicly acknowledge when progress is made!

- Excerpt from Supporting Women in Leadership, Government of New Brunswick Wage Gap Reduction Initiative, http://bit.ly/rTMN4J

 

NOTICES

Ghosts of Violence - Groundbreaking multi-media ballet by Moncton-based Atlantic Ballet Theatre of Canada brings to life stories inspired by women who died at the hands of a partner. Upcoming performances: Fredericton Playhouse: 18 Jan 2012, students only; 19 Jan, public performance. Saint John's Imperial Theatre: 14 March, students only; 15 March, public performance. http://bit.ly/vr1twl

Aviva Community Fund – Vote for ideas you like. Submit your project ideas & compete for funding in next round. http://bit.ly/td5jtU

New Section on Divorce & Separation in Encyclopedia on Early Childhood Development - The effects of divorce/separation may be particularly important for children under 4 as rapid developmental changes in cognitive, emotional & social domains take place. http://bit.ly/upC3U2

Gift idea - Give unique tiny porcelain chairs, $10, to support NB Coalition for Pay Equity. Originally part of 7,000 chair art piece called "Presence of Absence" by Marie Ulmer. Get them here: BATHURST, Café Gourmet. CARAQUET, jmancech@hotmail.com 727-3395. EDMUNDSTON, 739-5330 anne.roussel@bellaliant.net. FREDERICTON, blaney@unb.ca 454-4203. GRAND-FALLS, brigitte.lapointe@nb.aibn.com 475-4068. HILLSBOROUGH, Fundy Bay Café. INKERMAN, odette.robichaud@gnb.ca 724-2300. KENT, roberte@nbnet.nb.ca 523-8906. MONCTON, Boutique Studio 14 & Coalition for Pay Equity, 51, rue Williams. SAINT JOHN, aannbarret@yahoo.ca. 642-7404.

There are just as many predators on the internet as there are in real life – & they are not just strangers. Factsheet on how to protect yourself against cyberstalking. 2011. Assoc. for Progressive Communications. www.apc.org/en/system/files/CyberstalkingFactSheet.pdf

National Day of Action 2012 - On Valentine's Day, Girls Action Foundation invites you to take action on matters that involve girls/young women in your community! Apply for up to $500. Priority to projects with females who identify as marginalized, racialized or are living in rural areas. Register by 8 Jan 2012. http://bit.ly/tO3Fgh ; karine@girlsactionfoundation.ca ; 1.888.948.1112.

“Imagine a Better Community” - The Michaëlle Jean Foundation & EQ3 invite youth (15 to 30) to submit original art by 10 Jan 2012: generationart@eq3.com. Winners, selected by region, become part of product line sold at EQ3 stores. $$ reinvested in youth initiatives. http://bit.ly/u7CwKq

4 new chapters in “Women in Canada: A Gender-based Statistical Report” by StatCan - Health of Canadian women, education, family arrangements/unpaid work and activity limitations with which some women live. 12 chapters are now available: http://bit.ly/r5TECR

Gothic Matriarch – 13-min art documentary honours 84-yr-old Fredericton artist Catherine Hale for a lifetime of achievement & non-conformity. A poetic reflection into the co-existence of life & death, myth & magic. Director Cavelle MacDonell artist@cavelle.net. http://on.fb.me/tFnW8N

A Farewell to Flesh – a “highly arresting sculptural installation” by Kim Vose Jones at Beaverbrook Art Gallery, Fredericton until 8 Jan 2012. “Informed by critical feminist discourse on how society produces, defines, & interprets the body.” “Fundamental, yet taboo, subjects, such as the suffering inherent in chronic illness, birth, death, & metamorphosis are a major focus.”

 

WHAT IS THE WAGE GAP?

Wage Gap is the difference between the average wages earned by men and the average wages earned by women. It is caused by outdated societal attitudes and beliefs about the place and value of women in the workplace.

The wage gap based on average hourly earnings as an indicator considers pay for one hour of work. It is the most neutral and lowest wage gap compared with weekly and yearly earnings indicators, and is best used for research because it controls for factors such as differences of hours worked with employees who work full-time, part-time, flex-time, etc. By comparing for wage rates only, it gives a clearer idea of wages as “value”.

The calculation is meant to provide employers with an indicator of wage gap, and is a measure of wage gap as a whole reflecting on both societal attitudes and contributors to the wage gap (family responsibilities, job clustering, and the under-valuation of traditional female occupations).

Calculate Your Workplace Wage Gap at http://bit.ly/rBYyAw

 

WOMEN IN POLICE SERVICES

New Brunswick has 1,167 male & 210 female police officers – 15% are women. The Canadian average is 20%. Québec has the highest proportion of female officers: 24%. In Canada, in 2011, less than 10% of senior officers were female (normally a rank of lieutenant or higher).

While some N.B. municipalities have no female officers (Oromocto, Hampton), here are the proportions in some other communities:

Sackville, 30%

Fredericton & Rothesay Regional, 22%

Codiac RCMP & Edmundston, 18%

Saint John, Bathurst & Miramichi, 13%

-  Police Resources in Canada 2011, StatCan, http://bit.ly/uH1SJH

 

SEEKING INFORMATION & HELP FOR FAMILY LAW ISSUES?

Family Advice Lawyer service (1-855-266-0266): Make an appointment with a lawyer for a free 1-hour consultation.

Family Law Line (1-888-236-2444) by Public Legal Education & Information Service. Get legal information from a lawyer. Register for the separated parent education program “For the Sake of the Children”.

Family law website ( http://bit.ly/vr4qdH ) by Public Legal Education & Information Service. For information, forms & instructions for matters such as varying child support.

Legal Aid Services Commission: For services of a family law lawyer (must be financially eligible; services do not include matters under the Divorce Act).

 

THE SEXUAL EXPLOITATION OF CHILDREN IN CANADA: THE NEED FOR NATIONAL ACTION

The sexual exploitation of children is a deeply-rooted reality in too many Canadian homes & communities says a report by the Standing Senate Committee on Human Rights. It calls on the federal government to establish a national strategy to ensure that an adequate & consistent level of services is available to help children avoid, escape or heal from the harms of sexual exploitation. The committee also found that gender should be appropriately emphasised when examining the exploitation of children. Girls are particularly vulnerable & gender-targeted solutions need to be implemented.

“The committee was told that nowhere is the devastation of sexual exploitation more pervasive than among Aboriginal children & youth. In some parts of the country, Aboriginal youth count for a majority of young people who are sexually exploited. This is particularly troubling considering that Aboriginal people make up only 5 per cent of the Canadian population,” says Senator Patrick Brazeau, Deputy Chair. “Poverty, drug usage, homelessness, family violence & racism are all contributing factors.”

-  Committee: http://bit.ly/sOLNPz . Report: http://bit.ly/uGni6b

 

STOP BLAMING SENIORS FOR SOARING HEALTH COSTS

Canada's medicare system is not threatened by a silver tsunami of aging baby boomers. It is threatened by a tsunami of “more, more, more”, by an unwillingness to ask if more intense, more expensive care is appropriate or necessary & a reluctance to reallocate dollars to strategies that work & to cut (or off-load) those that do not. Aging is inevitable but thoughtless health inflation is not. We should lay off the granny-bashing & start making some tough choices…

There is a lot of evidence that those with chronic illnesses – by far the biggest users of health services – are not being managed effectively or cost-efficiently.

It is true too that per capita health spending increases with age... But there are all kinds of cost drivers in our health system & an aging population is only one.

A recent report from the Urban Futures Institute, examined provincial health spending over the past 30 years… Four factors accounted for increases: Population growth, 7%; Aging of the population, 14%; Inflation, 19%; Increased utilization, 59%. What is driving health spending is utilization. New drugs, new technologies, new hospitals, more doctors & nurses, & so on.

Over a generation, seniors have doubled their use of hospital & physician services & their drug use has skyrocketed. The increases are much higher than younger age groups. Are 21st-century seniors really that much sicker than 20th-century seniors? Or are we medicalizing aging to a perverse degree?

The cost of treating the sickest seniors – those in hospital – has remained relatively stable over a long period. The use of health services by healthy seniors (who live independently in the community) has ballooned. One myth is that we spend huge amounts on the dying, with heroic technological efforts. About 6% of seniors die every year, & they account for about 20% of medical costs, a figure that has remained steady for decades.

-  Excerpts, article by André Picard, Globe & Mail, 10 Nov 2010. See: Sustainable: British Columbia's Health Care System & Our Aging Population, Urban Futures Institute.

 

EMPLOYMENT INSURANCE SUPPLEMENT

Families with net incomes of $25,921 /yr or less & receiving the Canada Child Tax Benefit are eligible to have their Employment Insurance replacement rates increased from the standard 55% of earnings, up to 80% as long as the amount does not exceed the weekly maximum. In 2009-10, 6% of EI beneficiaries received this increase – that's 10% of female & 2% of male EI recipients (or 92,000 women & 28,000 men). The threshold of $25,921 has not changed since 1996.

-  Making It Work, Mowat Centre Employment Insurance Task Force, Univ of Toronto, 2011, http://bit.ly/vgBaF6

 

AFTER I LEFT MY ABUSIVE BOYFRIEND

…By the time I left him, it had been 4 years since he'd harmed me. Our first year together was violent; eventually he was arrested for assault & he became one of the small percentage who go through a batterer intervention program & never attack their partner again. For the years that followed, I stayed with him because I needed to prove to myself there was a reason I'd stayed in the first place. The relationship was never a good one, but by the end it was tolerable. I didn't want to spend my life in a passable relationship… A few things happened around the time I decided to leave. I lost a lot of weight. I bought new clothes that were a far cry from the jeans-&-hoodies I'd adopted to avoid attracting attention. I got a more daring haircut. Exercising made my skin glow. I discovered liquid eyeliner… You might think, as I did, that my makeover was about rediscovering my self-worth… But it wasn't just about that.

When you're in an abusive relationship, or at least when you are me in an abusive relationship, you don't recognize how standard your story is. You think that you're special. That he's special, that he needs your help & that's why you can't leave… I stayed because I believed I alone was special enough to see through the abuse to see him, & us, for what was really there. It was an isolating belief, another characteristic of abuse…

After I left the relationship I'd finally recognized as anything but special, I wanted nothing more than to be unremarkable. Striving to be conventionally pretty was my way of reentering the world of, well, convention. Beauty became a tool that allowed me to begin to believe I was worth being seen… I let the slow drip of looking pretty sustain me while I began the real work of rebuilding. Beauty… allowed me to reconstruct a part of myself that had gone mute for years & then I constructed another, & another. Eventually, I abandoned my strict adherence to this new style. I was still reacting to a desperately unhappy time of my life. I wore red nail polish because my ex hated it. I wore dresses because, for the first time in years, I wanted to be seen.

People who are recovering from difficult situations are told to draw from their “inner strength” - good advice that forgets that sometimes, every gram of inner strength is going toward holding yourself together... I needed to draw from outer strength… Attention to one's appearance cannot be the end point... But for some - for me - it can be a beginning.

-  Excerpts from beauty writer & blogger, Autumn Whitefield-Madrano, http://bit.ly/u8U0ME

 

IN PARTING

There are two things to aim at in life: first, to get what you want, and after that, to enjoy it. Only the wisest of mankind achieve the second.

- Logan Pearsall Smith, in Afterthoughts, 1931.

 

 

 

 

 

 


Pour désabonner, cliquez ici. / To unsubscribe, click here.
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB
Avez-vous des questions ou des commentaires? Communiquez avec nous par courriel wib-dqf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266 /
Questions or comments? E-mail us at wib-dqf@gnb.ca or call 1-877-253-0266.
Direction des questions féminines | 551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1/
Women's Issues Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1