Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

 

Faites-nous parvenir vos nouvelles :
wib-dqf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB est publié deux fois par mois par la Direction des questions féminines du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquels ils nous sont fournis.

 

 

(English version follows)

Women Femmes NB
le 18 janvier 2012

DANS CE NUMÉRO :

  • NAISSANCES SELON L'ÉTAT MATRIMONIAL DE LA MÈRE, N.-B., 2009
  • AVIS
  • CARRIÈRES NON TRADITIONNELLES
  • LA VIOLENCE DOMESTIQUE EST-ELLE CONTRAIRE AU CHRISTIANISME ?
  • LA MÉDIATION FAMILIALE N'EST PLUS GRATUITE AU NOUVEAU-BRUNSWICK
  • MIGRATION, SELON LE SEXE, 2010-11, NOUVEAU-BRUNSWICK
  • POURQUOI CONSIDÉRER L’ÉCONOMIE D’UN POINT DE VUE FÉMINISTE?
  • LA PLUS MÉCONNUE DES VIOLENCES : VIOLENCE ÉCONOMIQUE

    ………………………………………………………………………………

NAISSANCES SELON L'ÉTAT MATRIMONIAL DE LA MÈRE, N.-B., 2009

La proportion des femmes qui sont célibataires jamais mariées au moment de donner naissance est bien plus élevé à l'est du Canada, y compris le N.-B. que la moyenne canadienne. 46% des femmes ayant donné naissance au N.-B. en 2009 n'ont jamais été marié officiellement. Le taux canadien est de 27%. Ce chiffre comprend les nouvelles mères qui vivent en union libre & celles ne demeurant pas avec un partenaire; il exclut celles séparées, divorcées & mariées.

Les taux sont semblables à celui du N.-B. dans les provinces atlantiques & au Québec, alors que les taux en Ontario, en Alberta & à la C.-B. sont très inférieur.

N.-B., 1991: 28% des nouvelles mères sont célibataires jamais mariées

N.-B., 2009: 46% des nouvelles mères sont célibataires jamais mariées - 3 450 des 7 400 nouvelles mères (un autre 49% sont des femmes mariées)

Canada, 1991: 25% des nouvelles mères sont célibataires jamais mariées

Canada, 2009: 27% des nouvelles mères sont célibataires jamais mariées.

- Naissances vivantes selon l'état matrimonial de la mère, Statistique Canada, Tableau 102-4506, http://bit.ly/wkX8DQ

 

AVIS

Breastfeeding NB Allaitement - nouvelle page Facebook de Santé NB. Où rencontrer d'autres mères allaitantes & se brancher à une banque d'information fiable sur l'allaitement. Les mères sont souvent isolées au N.-B. en raison de la géographie & des taux faibles de naissances. L'OMS recommande qu'un enfant soit allaité exclusivement jusqu'à l'âge de 6 mois & que la pratique soit continué pendant 2 ans après l'introduction des aliments solides. Les taux demeurent faibles au N.-B. http://on.fb.me/yuLBjR

Le point sur la petite enfance 3 : Prendre des décisions, agir - Séminaire le 10 fév, 14h à 16h à UNB Fredericton, Marshall d'Avray Hall, salle 143. Organisé par la Dre Ann Sherman, doyenne de la Faculté d'éducation & la Margaret and Wallace McCain Family Foundation. Ce 3e volet d'une série (par le Dr J. Fraser Mustard, Kerry McCuaig & Margaret Norrie McCain) porte sur les raisons sociales, économiques & scientifiques justifiant le financement public de l'éducation de la petite enfance. Interprétation simultanée. Le nombre de place est limité. S'inscrire au plus tard le 31 janv à ablack@mwmccain.ca .

Bonnes pratiques pour l'égalité & la diversité dans les médias audiovisuels de la Fédération Wallonie-Bruxelles – « Partant du principe que la diversité & l'égalité se construisent plus qu'elles ne se décrètent, nous avions souhaité initier le partage & la mise en place de bonnes pratiques » PDF, 3 Mo, 60 p. Conseil supérieur de l'audiovisuel 2011, http://bit.ly/yiaLjT

Pour l'excellence dans la recherche sur le genre, le sexe & la santé – Congrès, 29-31 oct 2012, Hilton Montréal Bonaventure. Mettant en relief l'excellence dans la recherche en santé, dans toute les sphères - de la cellule à la société - & présentera des recherches sur la santé des femmes, des hommes & des personnes de diverses identités de genre. http://bit.ly/wHFtad

Apprendre ensemble : S'attaquer à la criminalité de façon plus judicieuse - Conférence sur la prévention & la réduction de la criminalité par le gouvt du N.-B., Crowne Plaza de Fredericton, 28-29 mars 2012. Les forces du N.-B. & les défis, les outils pour prévenir la criminalité, comment améliorer l'efficacité des programmes, engager les jeunes afin de prévenir la criminalité, la santé mentale, la gestion des contrevenants prolifiques. D'intérêt aux intervenants communautaires, éducateurs, les agents de police & les professionnels en santé, politiques publiques, éducation & du milieu correctionnel. Brian.Saunders@gnb.ca ; 444-4673. S'inscrire (125$ inscription hâtive): http://bit.ly/zn5qcP

Webinaire L'influence du genre & du sexe - Marquant le lancement d'un recueil de cas sur la recherche liée au genre, au sexe & à la santé. Institut de la santé des femmes & des hommes des IRSC. mardi 31 janv 2012, de 14h à 15h (heure du N.-B.) Présentatrices : Adrianna Mendrek (en anglais) Les différences entre les sexes & les genres dans la recherche en santé mentale ; Karen Messing (en français) Exposition au travail & troubles musculo squelettiques : comment le traitement du genre & du sexe peut influer sur la détection. Le recueil de cas, qui a fait l'objet d'une évaluation par les pairs, illustre comment la prise en compte du genre & du sexe contribue à faire avancer les connaissances, à renforcer les sciences. S'inscrire : anghold@exchange.ubc.ca. Vous ne pouvez pas être du nombre? Demandez un rappel lorsque l'enregistrement du webinaire sera affiché. http://bit.ly/yB6xr0.

 

CARRIÈRES NON TRADITIONNELLES

Il faut plus de femmes & plus d'hommes dans toutes sortes d'emplois, y compris les emplois non traditionnels. Qu'est-ce qu'un emploi « non traditionnel »? Les emplois non traditionnels sont ceux dans lesquels la participation des femmes ou des hommes est limitée (25 % ou moins du total).

Navigation Carrière N.-B. met en lumière quelques histoires de réussite de Néo-Brunswickois & de Néo-Brunswickoises qui ont transformé leur passion en profession. Tu trouveras ci-dessous des renseignements sur le travail de ces derniers & sur des éléments & des personnes qui les ont inspirés à mener une carrière dans leur domaine ainsi que leurs conseils pour les personnes désirant exercer leur profession. Si tu connais d'autres histoires de réussite de gens d'ici que nous devrions souligner, n'hésite pas à nous en faire part dans un courriel à l'adresse suivante : cs-info-nc@gnb.ca!

Histoires de réussites d'autres gens du Nouveau-Brunswick! http://bit.ly/woawf8

 

LA VIOLENCE DOMESTIQUE EST-ELLE CONTRAIRE AU CHRISTIANISME ?

Est-ce que quelqu'un a déjà dit que la violence familiale était contraire à l'esprit chrétien? Dans la foulée de meurtres qui sont appelés à tort des «crimes d'honneur» au Canada & ailleurs dans le monde, des chefs islamiques canadiens ont récemment envoyé un message clair: la violence conjugale va à l'encontre de l'islam. Je partage cet avis. Selon toute vraisemblance, il existe dans toutes les religions des gens malavisés qui estiment avoir le droit - consciemment ou non -, d'utiliser de la violence contre leur femme en raison d'enseignements religieux reçus ou de leur interprétation personnelle de ces enseignements. Les dieux savent que pratiquement tous les groupes confessionnels ont été confrontés au dilemme de la «protection des femmes» tout en respectant leurs enseignements. Mme Lorna Dueck, chrétienne évangélique & personnalité des médias, a récemment tenu les propos suivants lors d'un échange fascinant animé par le Globe & Mail, ayant pour thème Preaching Harm to Women (prêcher l'infliction de tort aux femmes, traduction libre). «Dieu a été réduit à une identité sexuelle. Une fois arrivé sur Terre, Jésus était le fils de Dieu... Si la compréhension que nous avons de Dieu se limite à son sexe masculin, cela nous donne un prétexte pour abaisser l'aspect féminin. Selon moi, on s'est servi de cet argument pour faire du tort aux femmes.» (traduction libre)

-  Tiré d'une chronique de Jody Dallaire, L'Acadie Nouvelle, 29 déc 2011.

 

LA MÉDIATION FAMILIALE N'EST PLUS GRATUITE AU NOUVEAU-BRUNSWICK

Les services de médiation familiale, offerts par le gouvernement du N.-B. depuis 2010 dans le cadre d'un projet pilote qui devait duré jusqu'en 2013, ont été abolis fin décembre pour des raisons budgétaires. Des fonds supplémentaires auraient été nécessaires pour que le service soit maintenu. Le projet pilote de la région de Saint John continue et donc, les services de médiation y sont toujours offerts.

-  Avis du gouvernement provincial. http://bit.ly/A1mNOb

 

MIGRATION, SELON LE SEXE, 2010-11, NOUVEAU-BRUNSWICK

En 2010-11 au N.-B., il est prévu que :

6 448 hommes & 6 304 femmes seront venus s'installer au N.-B. en provenance d'une autre province

6 480 hommes & 6 193 femmes auront quitté le N-.B. pour aménager ailleurs au Canada.

Cela représente une perte de 32 hommes et un gain de 111 femmes. Également :

1 007 hommes & 961 femmes d'un autre pays auront été acceptés comme immigrants reçus au N.-B.

167 hommes & 152 femmes du N.-B. auront quitté la province pour s'installer dans un autre pays.

- Estimations démographiques annuelles, 2010-11, http://bit.ly/Amke75

 

POURQUOI CONSIDÉRER L'ÉCONOMIE D'UN POINT DE VUE FÉMINISTE?

Une économie florissante n'entraîne pas nécessairement un bien-être accru des citoyens. Encore moins l'autonomie économique des femmes. L'un des obstacles principaux: les mesures fiscales. Entretien avec l'experte en fiscalité Kathleen Lahey, de l'Université Queen's.

Pourquoi considérer l'économie d'un point de vue féministe?

Parce que ce qu'obtiennent les femmes en échange de leur contribution à l'ensemble commun n'est pas équitable. Elles travaillent aussi fort & aussi bien que les hommes, mais en retirent beaucoup moins de bénéfices. À cause de la structure de l'économie canadienne, une bonne partie du travail des femmes est invisible, sous-payée ou simplement dévalorisée. C'est ce qu'on appelle la «discrimination systémique », & ça ne dépend pas uniquement des mentalités. Même s'ils sont conscients de cette injustice, les gens n'ont guère d'autre choix.

Quel rôle joue la fiscalité dans la discrimination systémique envers les femmes?

Elle peut leur causer un tort immense, & ce, de façon très sournoise. C'est le cas au Canada. Depuis une douzaine d'années, les femmes travaillent plus d'heures qu'auparavant, & pour un salaire inférieur... La principale raison de cette stagnation réside dans le système fiscal & le système de programmes sociaux. Nos taux d'imposition sont parmi les plus faibles au monde, mais les femmes, étant plus pauvres, ne bénéficient presque pas de cette situation. Au contraire, elles en font les frais, car les gouvernements peuvent ensuite arguer qu'ils n'ont pas les moyens d'améliorer les services de garde, les soins aux aînés, le transport en commun, la formation & l'éducation postsecondaires, qui sont tous extrêmement importants pour favoriser l'autonomie des femmes.

Quelles caractéristiques de notre système fiscal sont les plus discriminatoires à l'égard des femmes?

Au risque d'étonner bien des gens, je dirais que c'est d'abord la manière différente dont nous imposons, récompensons & réglementons le capital comparativement au travail. Durant la dernière décennie, le gouvernement canadien s'est privé de sommes considérables en accroissant les crédits d'impôt aux entreprises. Résultat : en 2012, nous aurons le plus faible taux d'imposition des sociétés des pays du G7. En plus, l'argent gagné & imposé au sein d'une entreprise est admissible à une foule d'avantages fiscaux… Vous pouvez examiner n'importe quel élément – l'impôt sur le revenu, la TPS, etc. – & vous constaterez qu'il pèse plus lourd sur les femmes, tout au long de leur vie & de l'échelle salariale, que sur les hommes. Un exemple : le programme de stimulation économique canadien pour faire face à la récession ne tient aucunement compte des femmes. En fait, en soutenant des secteurs plus «masculins » du marché du travail, comme la construction & l'ingénierie, il contribue à creuser l'écart salarial entre hommes & femmes, car il crée une forte demande pour ces emplois. Cela traduit l'absence de réelle préoccupation du Canada à l'égard des femmes & des personnes à faible revenu.

- Tiré de Gazette des femmes, sept-oct. 2011, interview par Luce Des Marais. http://bit.ly/wdg7nm

 

LA PLUS MÉCONNUE DES VIOLENCES : VIOLENCE ÉCONOMIQUE

Encore aujourd'hui, même si la grande majorité des femmes occupent un emploi, l'argent ou son utilisation peut devenir un moyen important & parfois très insidieux de contrôle. Sachez que la situation n'est pas normale si…

Votre conjoint surveille & restreint de façon excessive les ressources financières & matérielles familiales (que vous travailliez à l'extérieur ou non);

Votre conjoint exige que vous lui rendiez compte de chaque dépense;

Sous prétexte qu'il fait le plus gros salaire, il met fréquemment en péril le budget familial par des dépenses imprévues;

Votre conjoint contracte des dettes sans votre consentement, vous empêche de travailler, exige votre paie, vous vole, etc. Au contraire, il vous récompense matériellement de ses sautes d'humeur.

-  Tiré de Brisez le silence : guide pour femmes victimes de violence conjugale ou toute personne intéressée, Table de concertation en violence conjugale & agressions à caractère sexuel de Laval, 2011. PDF (4 Mo ; 48 p.) http://bit.ly/z8mZXi

 

EN FIN DE COMPTE

Si malgré tes précautions, tes renseignements, ta connaissance des hommes & des choses, ta vertu, ta patience & ta bonté, si tu as été trompé par des apparences ou des duplicités; si tu as associé à ta vie une créature indigne de toi; si, après avoir vainement essayé d'en faire l'épouse qu'elle doit être, tu n'as pu la sauver par la maternité, cette rédemption terrestre de son sexe; si, ne voulant plus t'écouter, ni comme père, ni comme ami, ni comme maître, non seulement elle abandonne tes enfants, mais va, avec le premier venu, en appeler à d'autres dans la vie, lesquels continueront sa race maudite en ce monde; … si la loi qui s'est donné le droit de lier s'est interdit celui de délier & se déclare impuissante, déclare toi, personnellement, au nom de ton Maître, le juge & l'exécuteur de cette créature. Ce n'est pas la femme, ce n'est même pas une femme; elle n'est pas dans la conception divine, elle est purement animale: c'est la guenon du pays de Nod, c'est la femelle de Caïn. Tue-la.

- Alexandre Dumas fils, en 1872, dans Réponse à M. Henri d'Ideville. Dumas commente un fait divers d'alors : un mari meurtrier de sa femme adultéreuse est condamné à 5 ans de prison. Cette condamnation fait scandale à une époque où, conformément au Code Civil, l'homme était toujours acquitté dans ce genre d'affaire... Dumas est évidemment d'avis que c'est une question de droit…

 

 

Send us your news:
wib-dqf@gnb.ca
Toll free: 1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB is sent out twice a month by the provincial government Women's Issues Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

Women Femmes NB
January 18, 2012

IN THIS ISSUE:

  • BIRTHS BY MARITAL STATUS OF MOTHER
  • NOTICES
  • NON-TRADITIONAL CAREERS
  • SAINT JOHN PROJECT SURVIVES, BUT MEDIATION FOR SEPARATING FAMILIES CANCELLED
  • MIGRATION, BY SEX, 2010-11, NEW BRUNSWICK
  • HAS ANYONE EVER SAID DOMESTIC VIOLENCE IS UN-CHRISTIAN?
  • BIOLOGICAL & SOCIALLY CONSTRUCTED DIFFERENCES & HEALTH RISKS & NEEDS

………………………………………………………………….……………

BIRTHS BY MARITAL STATUS OF MOTHER

The number of women who are single never-married at the time of giving birth is proportionally much higher in eastern Canada, including New Brunswick, than the Canadian average. 46% of women giving birth in N.B. in 2009 had never been legally married. The Canadian rate is 27%. This rate includes both new mothers who are living common law & those not living with a partner; it excludes those whose legal status is separated, divorced or married. The rates in the Atlantic provinces & Quebec are similar to N.B.'s but the rates in some other provinces, especially Ontario & BC. are much lower.

N.B. 1991: 28% of new mothers are single never-married.

N.B. 2009: 46% of new mothers are single - 3,450 of the 7,400 women giving birth (another 49% of mothers are married).

Canada 1991: 25% of mothers are single never-married.

Canada 2009: 27% of mothers are single never-married.

- Live births by marital status of mother, Statistics Canada, Table 102-4506, http://bit.ly/xjBhRR


NOTICES

Crime Prevention & Reduction Conference – “Learning Together: Getting Smarter on Crime”, 28-29 March 2012, Crowne Plaza Fredericton. By Gvt of NB. For community workers, educators, police & court, policy & health care professionals. Topics: N.B. strengths & challenges, How to make programs more effective, Engaging youth to prevent crime, Managing prolific offenders. Conference schedule soon. Brian.Saunders@gnb.ca 444-4673. Register ($125 early fee): http://bit.ly/wi0DNA

Breastfeeding NB Allaitement - Facebook page by Health NB for mothers to connect & find information, because many NB mothers are isolated due to geography & low birth rate. NB breastfeeding rates remain low. Health Canada & NB Health recommend that babies are exclusively breastfed for 6 months & until 2 years after solid foods are introduced. Office of Chief Medical Officer of Health. http://on.fb.me/zYc2g4

Out From The Shadow: Findings from The Mothering Study: Mother-infant Relationships in Violent Families - N. Letourneau, Nov 2011. Among findings: 25 mothers felt the violence had a negative impact on their relationship with their child: delayed /weakened bond, too afraid to focus on parenting, emotionally unavailable nicole.letourneau@ucalgary.ca ; http://bit.ly/AtvQo7

Women with a physical disability - A UNB female graduate student with a physical disability is looking for other females with physical disability to work on a project about the representations of women with physical disabilities in the media, to challenge them through new photo imagery. rachelwatters@gmail.com

What a Difference Sex & Gender Make - new gender, sex & health research casebook by Canadian Institutes of Health Research to be launched with a free webinar Tues 31 Jan 2012, 2-3pm (NB time). Presenters: Adrianna Mendrek, Sex & gender differences in mental health research. Karen Messing (French), Work exposures & musculoskeletal disorders: how the treatment of gender & sex in surveys affects detection. The peer-reviewed casebook illustrates how attending to gender & sex in health research contributes to strengthening science. Register: anghold@exchange.ubc.ca to. Can't attend? Request a reminder when webinar recording is posted. http://bit.ly/xaMqm1

Economic Inequality.ca - new site, launched Jan 2012 http://bit.ly/Ac1mE8

Advancing Excellence in Gender, Sex & Health Research - Conference, 29-31 Oct 2012, Hilton Montréal Bonaventure. Institute of Gender & Health. Showcasing excellence across the scope of health research, from cell to society, opportunity for interdisciplinary exchange. http://bit.ly/ysvVfq

I'm Stuck! “Social Justice” & other Labels that Shape our World - Inaugural Dr. Ottilia Chareka Memorial Lecture on Education & Social Justice. Thurs 26 Jan 2012, 7pm, Marshall d'Avray Hall, UNB. We need to move from labelling to acting if “social justice” is going to have meaning. Presenter Dr. Carla Peck, auntie, sister, friend, Assistant Professor of Social Studies Education, Univ of Alberta.

Nathalie Daoust's Tokyo Hotel Story - New exhibition at F'ton's Gallery Connexion until 2 March 2012. Photos exploring female sexuality & the subversion of gender stereotypes, photographing women working in a S&M "love hotels" in Japan. Open forum about the work on 26 Feb at Charlotte Street Art Centre.

Early Years Study 3: Making decisions, taking action - Seminar on a new report on the social, economic and scientific rationale for public investments in young children. 10 Feb 2012, 2–4 pm, UNB Marshall d'Avray Hall, Rm 143. Hosted by Dr. Ann Sherman, UNB Dean of Education, & the Margaret and Wallace McCain Family Foundation (mwmff.ca). Simultaneous translation. Limited space. Register by 31 Jan: ablack@mwmccain.ca

Treating Mid-Life Anxiety in Women - week-long course for mental health professionals, Margaret Wehrenberg, 23-27 July 2012. $549US. http://bit.ly/wUGSTO Cape Cod Inst: http://bit.ly/wRShnW

Gadgets & Gizmos - If you've heard about skype, twitter, blogs, apps & facebook but don't know what they do. Instructor: Andrea Meade of PC Girls Computer Services. 4 sessions on Wednesdays 2-4 pm, 8–29 Feb 2012. $95. 453-4623; pce@unb.ca . http://bit.ly/xDsriG

Fetal Alcohol Spectrum Disorder : Challenges in Practice, Research & Policy – Conference, 18-21 March 2012, Banff. http://bit.ly/yEIZ8o

Free talk re Art & History - - Megan Woodworth, author of “18th-Century Women Writers & the Gentleman's Liberation Movement”, will discuss her research into women's rights in 18th century literature. Also Bethany Gibson & Julie Scriver will discuss the art book Roadsworth. 25 Jan 2012, 7pm, Fredericton Public Library.

The End of Poverty? - 2008 video, 1hr 44min. Official selection 2008 Cannes Film Festival. Examines the history of economic inequality in the 3rd world & argues it's not an accident that there's a growing underclass. Explores how this imbalance is having a dire impact on environment & economy. http://bit.ly/uWDWrb

This is Public Health: A Canadian History - illustrated e-book on public health movement in Canada from 19th century to 1986, incl. profiles of women in the field. http://bit.ly/uL6qLy

The Politics of Food Production - Free talk by Susan Machum, STU Sociology, Sat 21 Jan 2012, 11am, Conserver House, 180 St. John St., Fredericton. Jim Gilbert-Walsh, 460-0355.

The Once & Future New Brunswick Free Press - Free talk by Julian Walker, STU Journalism prof., Sat 28 Jan 2012, 11am, Conserver House, 180 St. John St., Fredericton. Matthew Hayes, 452-0465.

Conversations with Inspiring Women - Imperial Theatre Saint John is hosting Canadian female artists who have agreed to be part of a series of informal chats – free admission. Next one: Feb 3, with Tony Award nominated star of Broadway's Mamma Mia! Louise Pitre. Register : 674-4111; 1-800-323-7469; marketing@imperialtheatre.nb.ca . www.imperialtheatre.nb.ca/education_and_outreach.php



NON-TRADITIONAL CAREERS

More women & men are needed across diverse occupations, including non-traditional jobs. What is a ‘non-traditional' job? Any occupations in which women or men make up less than 25% of the total workforce is considered "non-traditional".

N.B. Career Surf highlights some of the success stories from New Brunswickers who've turned their passion into a career! Read about what they do in their jobs, what or who inspired them to pursue a career in their field, & their advice for students interested in working in their profession. If you know of an NB Success Story that we should highlight please let us know! Email us at cs-info-nc@gnb.ca.

Check out success stories from fellow New Brunswickers! http://bit.ly/wUmxa1

 

SAINT JOHN PROJECT SURVIVES, BUT MEDIATION FOR SEPARATING FAMILIES CANCELLED

The N.B. Family Mediation Service, which began in Sept 2010, was cancelled before Christmas 2011 for budgetary reasons. It was supposed to operate for 3 years. It was part of a plan for improved access to family justice services for the 7 judicial districts outside of Saint John. Saint John is the site of a family law pilot project that still includes free services. "Additional funding would have been required to continue the agreement to the end of the current fiscal year, which was not possible."

Maurice LeBlanc of Family Service Moncton said the free mediation program was very popular. "They (the provincial government) implemented the system in order to reduce costs associated with Family Court & so it was starting to get traction… It was too popular… Courts are backlogged for many months. So couples could get free services to mediate child support - either a new agreement or a variation in their orders… Saint John has a service that the rest of the province does not have right now."

-  Excerpts, Free divorce mediation axed, Chris Morris, Telegraph Journal, 5 Jan 2012.

 

MIGRATION, BY SEX, 2010-11, NEW BRUNSWICK

In 2010-11 in N.B., it is estimated that:

6,448 males & 6,304 females will have moved to New Brunswick from another province,

6,480 males & 6,193 females will have left N.B. for another province.

That gives a loss of 32 males and a gain of 111 females. Also:

1,007 males & 961 females from another country will have become landed immigrants in N.B.

167 male & 152 female New Brunswick residents will have moved to another country.

- Annual population estimates & factors of demographic growth, 2010-11, http://bit.ly/Az84Yi

 

HAS ANYONE EVER SAID DOMESTIC VIOLENCE IS UN-CHRISTIAN?

As a result of murders that are mistakenly called "honour" killings, in Canada & elsewhere, Canadian Islamic leaders recently sent out a loud message that domestic violence is un-Islamic. Agreed. There are likely ill-advised people of all religions who feel entitled, consciously or unconsciously, to use violence against their wife because of religious teachings or because of their interpretation of those teachings. The gods know that nearly every faith has struggled with the issue of "safeguarding women" while keeping to their teachings. Evangelical Christian & media personality Lorna Dueck said recently, in a fascinating discussion animated by Globe & Mail about "Preaching Harm to Women", "God has been reduced to a gender identity. When Jesus began his human life, it was as a son, with God as father... If you limit your understanding of God to that one gender, it gives excuse to minimize the feminine, & I think that has been used to do harm to women."

- Excerpt from a column by Jody Dallaire, Times & transcript, 29 Dec 2011.

 

BIOLOGICAL & SOCIALLY CONSTRUCTED DIFFERENCES & HEALTH RISKS & NEEDS

Biological differences: women are at significantly higher risk of autoimmune diseases as compared to men. The incidence of hip fractures is much higher among women… in part due to the changes in bone metabolism postmenopause, & because women live one third of their lives after menopause. Rates of cancer mortality are 30–50% higher among men. Men are known to have higher blood pressure than women throughout middle age, but after menopause, systolic pressure increases in women to even higher levels than in men. On average, women have cardiac infarction 10 years later than men, because estrogen protects them from coronary heart disease in their childbearing years.

Socially constructed differences: Gender-based differences in access to & control over resources, in power & decision-making, & in roles & responsibilities have implications for women's & men's health status, health-seeking behaviour & access to health-care services. The gender-based division of labour within the household & labour market expose men & women to varying health risks…

Both ‘sex' & ‘gender' interact to contribute to avoidable morbidity & mortality on a large scale. Ex.: women's higher risk of depression is influenced by genetics & hormones, but gender plays a major role in magnifying the relative risk. Women's longer life expectancy, a biological factor, may underlie the higher burden of chronic & degenerative diseases among women, but women's lack of resources to care for themselves as they grow older contributes to more severe & poorer outcomes. The social construction of masculinity also takes a toll on the health of boys & men, often resulting in reduced longevity.

- WHO Discussion Paper - Gender, Women & Primary Health Care, July 2010, http://bit.ly/yWhfGF

 

IN PARTING

She was late-30s, dressed 10 years younger, & looked all of 45, with the eyes of someone who woke up every day expecting to be disappointed & was rarely, if ever, disabused.

- Excerpt from a short story by John Harvey, Ghosts, 2008.

 


Pour désabonner, cliquez ici. / To unsubscribe, click here.
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB
Avez-vous des questions ou des commentaires? Communiquez avec nous par courriel wib-dqf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266 /
Questions or comments? E-mail us at wib-dqf@gnb.ca or call 1-877-253-0266.
Direction des questions féminines | 551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1/
Women's Issues Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1