Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

Tous les numéros
2011 Bulletins
2012 Bulletins
2013 Bulletins
(English version follows)
Women Femmes NB
le 29 janvier 2013
 

DANS CE NUMÉRO :

  • SYRIE: ONU-FEMMES REVENDIQUE LA PLEINE PARTICIPATION DES FEMMES AUX EFFORTS DE PAIX
  • AVIS
  • LE SAVIEZ-VOUS?
  • AVEZ-VOUS DEMANDÉ COMMENT CALCULER VOTRE ÉCART SALARIAL?
  • JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L'ÉLIMINATION DE LA VIOLENCE À L'ÉGARD DES FEMMES: MESSAGE DE PHUMZILE MLAMBO-NGCUKA, DIRECTRICE EXÉCUTIVE D'ONU FEMMES
  • METTONS L'ACCENT SUR LES FILLES ISSUES DE MILIEUX RURAUX AU CANADA

………………………………………………………………….……………

SYRIE: ONU-FEMMES REVENDIQUE LA PLEINE PARTICIPATION DES FEMMES AUX EFFORTS DE PAIX

13 janvier 2014 – À la fin d'une conférence de deux jours à Genève sur la situation des femmes dans le conflit syrien, la Directrice exécutive d'ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, a souligné lundi que la participation active des femmes syriennes était nécessaire pour préparer un avenir pacifique dans ce pays et que les femmes devaient être entendues dans le cadre des efforts pour mettre fin au conflit.

« Les femmes ont un rôle important à jouer dans la création des fondements d'une paix durable et pour l'émergence d'une Syrie démocratique qui respecte les droits de l'homme », a affirmé Mme Mlambo-Ngcuka. « ONU-Femmes continuera d'être un partenaire pour les femmes syriennes afin que leurs voix soient entendues et pour soutenir les initiatives en faveur de la paix ».

Dans une déclaration adoptée à l'issue de la conférence, à laquelle ont participé près de 50 femmes syriennes, les participantes ont appelé toutes les parties prenantes à arriver à un accord qui garantisse la liberté, la démocratie et le pluralisme en Syrie, ainsi que l'égalité entre les femmes et les hommes.

« Nous nous sommes réunies pour formuler ces revendications et les priorités sur la base des expériences personnelles de la souffrance du peuple syrien, qui sont devenus intolérables », indique la déclaration en appelant à une cessation immédiate des hostilités, la libération des personnes détenus de façon arbitraire, la levée des sièges militaires pour permettre l'accès des agences humanitaires aux populations qui ont besoin d'aide et à la fin des violences sexuelles et sexistes.

Les femmes rassemblées à la conférence (...) demandent également à l'ONU d'encourager la communauté internationale et les parties prenantes à garantir la participation d'au moins 30% de femmes dans toutes négociations et comités.

http://bit.ly/1iaC8Ch

 

AVIS

À mettre au calendrier! Soup Fest 2014 – Soyez des nôtres au Soup Fest 2014 , notre événement de levée de fonds annuel, le 4 février au Marché Moncton (en cas de tempête : 5 février). Les profits de la vente des billets seront versés à Support aux parents uniques inc. Coût : 15,00 $ (à l'avance); 20,00 $ (à la porte). Les billets sont disponibles aux endroits suivants : Read's Newsstand & Café, Timothy's World Coffee (rue Main), La Spa (rues Mountain et Riverview) et Support aux parents uniques. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec nous au (506) 858-1303 poste 3301 ou par courriel au admin@supporttosingleparents.ca .

Radiothon - Campagne de financement 2014 du Centre de Prévention de la Violence dans Kent – Vendredi le 7 février sur les ondes de CJSE et BOgm de 6h à 19h à la Polyvalente Clèment-Cormier situé au 37 avenue Richard à Bouctouche aura lieu le 15e radiothon de centre de prévention. Pour de plus amples renseignements, veuillez nous contacter au (506) 743-5449, numéro sans frais 1 (844) 491-2014.

Invitation : Séance sur la réduction de la pauvreté « Ensemble pour vaincre la pauvreté » – le 10 février 2014 de 17h00 à 21h00 au Centre des Jeunes de Bathurst. Vous voulez contribuer à l'amélioration de notre région? Cette session a pour but d'échanger des idées et commentaires qui permettront d'établir de nouvelles priorités pour la région Chaleur. Pour une liste des priorités actuelles de la région Chaleur, ainsi que l'ordre du jour de la rencontre et pour confirmer votre présence, veuillez contacter Josée-Anne Doucet, Coordinatrice, Réseau d'inclusion communautaire Chaleur au (506) 549-3214. SVP confirmer votre présence au plus tard le 5 février 2014.

"Bas Les Masques" - activité de collecte de fonds à la Saint-Valentin – destinée à venir en aide aux victimes de violence dans les relations à enlever leur masque et recevoir l'aide nécessaire. Le 14 février 2014 à 20 h au Ramada Plaza à Moncton, Salle Champlain. 75$ le billet. Pour d'autres détails et/ou billets, communiquez avec la CCAR (Coalition Contre l'Abus dans les Relations) au 506-830-0150 ou par courriel au caarfd@gmail.com. Site Web : http://www.coalitionagainstabuse.com/ . Facebook:  https://www.facebook.com/CoalitionAgainstAbuseInRelationships

Collecte de fonds d'urgence du Service d'approche Bathurst, le samedi 22 février 2014 à 18h – (début du tournoi : 18h30). Synergies Chaleur organise son 2e Tournoi de Poker Texas Hold'em annuel en collaboration avec le Service d'approche pour femmes et familles victimes de violence conjugale.   Coût : 40$ avec 10$ qui vont directement au Services d'approche pour le Fonds d'urgence.   «  Rebuy  » : 1 seulement pour 20$ (vers les gains). (NB : début de la partie avec 10 000$ en jetons – les arrivées tardives débutent à 8 000$ en jetons.) Endroit : Centre des jeunes de Bathurst, 895 rue St-Anne, Bathurst (N.-B.). Pour renseignements supplémentaires et pour acheter vos billets, veuillez contacter Soleil Thériault au womenoutreach1@gmail.com ou au (506) 545-8952. Venez nous aider à appuyer cette cause!

Le logo et les panélistes de renom du Sommet des femmes sont dévoilés! - Le Congrès mondial acadien 2014 et le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) ont dévoilé aujourd'hui le logo et les panélistes de renom du prochain Sommet des femmes qui se déroulera lors des festivités de 2014 en Acadie des terres et forêts. Rappelons-nous que le Sommet des femmes aura lieu du 17 au 19 août 2014 à Edmundston sous la thématique. Pour plus d'information ou demande d'entrevue, veuillez communiquer avec : France Le Moignan, coordinatrice des communications CMA 2014 - France.le.moignan@cma2014.com ; Tél.:(506) 737-2014 poste 5436 Sylvie Morin, présidente du RFNB, sylvie.morin@umoncton.ca ; Tél. : (506) 737-5050 poste 5130.

Campagne "L'équité salariale: J'y crois. Je donne!" – La campagne de financement annuelle de la Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick bat son plein. Contribuez en ligne à www.equite-equity.com (cliquez sur "Faites un don" en haut à droite) ou par la poste au 51, rue Williams, Moncton, N.-B., E1C 2G6. La campagne est maintenant la seule source de financement pour le travail de revendication de la Coalition. L'équité salariale est un salaire égal pour un travail de valeur égale.

Projet de leadership pour les filles et les jeunes femmes – Le projet Préparer la réussite des filles et des jeunes femmes est à la recherche de jeunes femmes francophones de 19 à 25 ans désireuses d'explorer le leadership féminin dans le cadre d'un nouveau projet novateur dans la région du Grand Moncton. Par le biais de la photographie, les participantes exploreront le concept du leadership en prenant des photos qui illustrent ou représentent leurs idées, leurs expériences et leur compréhension du leadership féminin. Les photos serviront de point de départ pour lancer des idées d'actions communautaires. Pour plus d'information, veuillez communiquer avec Barbara Aubie au (506) 858-1303 poste 3304, ou encore par courriel à pssa_barbara_aubie@hotmail.com.

Subventions pour la prévention du crime dans les collectivités accepte actuellement les demandes de financement – L'Association de la prévention du crime du Nouveau-Brunswick accepte actuellement les demandes de financement sous le Programme de subvention de projet local de prévention du crime. Cette possibilité de financement revêt la forme d'une subvention pouvant atteindre 1000 $ offert aux collectivités admissibles et visant des initiatives de prévention du crime au Nouveau-Brunswick. Prière de communiquer avec diane.hawkins@gnb.ca pour des renseignements supplémentaires et pour obtenir un formulaire de demande.

 

Pourcentage sur le marché du travail

La participation des femmes sur le marché du travail a augmenté de façon dramatique dans les 30 dernières années, alors que celle des hommes a légèrement diminué. En 2011, 59% des femmes de 15 ans et plus au Nouveau-Brunswick avaient un emploi ou étaient à la recherche, comparativement à 39% en 1976.

Visitez le Profil Égalité
et envoyez-nous vos commentaires ICI

AVEZ-VOUS DEMANDÉ COMMENT CALCULER VOTRE ÉCART SALARIAL?

L'écart salarial représente la différence entre les salaires moyens des hommes et les salaires moyens des femmes. L'écart salarial fondé sur les gains horaires moyens est un indicateur qui prend en considération la rémunération d'une heure de travail. Il s'agit de l'écart salarial le plus neutre et le moins élevé comparativement aux indicateurs que sont les gains hebdomadaires et les gains annuels, et il convient le mieux à la recherche parce qu'il maîtrise des facteurs tels que les différentes dans les heures travaillées des employés à temps plein, à temps partiel, à temps flexible, etc.

Il a été déterminé que la cause de l'écart salarial est un ensemble d'attitudes sociétales et de croyances dépassées au sujet de la place et de l'importance des femmes sur le marché du travail. Par conséquent, l'écart salarial ne peut être réduit que par la participation entière du plus grand nombre de personnes possible. En réduisant l'écart salarial, non seulement la productivité économique des femmes sera améliorée, mais leur contribution économique renforcera la croissance économique globale du Nouveau-Brunswick. Cette réduction profitera à tous les Néo-Brunswickois. Le Nouveau- Brunswick devra utiliser le plein potentiel de toute sa main-d'oeuvre afin de maximiser sa productivité économique. Les femmes jouent un rôle crucial pour maintenir la santé de l'économie. Elles figurent parmi les personnes les plus scolari-sées et sont des chefs de file naturelles. Elles représentent 52 % de la population et près de 50 % de la main-d'oeuvre. En outre, elles prennent jusqu'à 83 % de toutes les décisions en matière d'achats de consommation.

Le calcul vise à fournir aux employeurs un indicateur de l'écart salarial et mesure celui-ci dans son ensemble pour tenir compte des attitudes de la société et des facteurs qui contribuent à l'écart salarial. En éliminant l'écart salarial, le Nouveau-Brunswick bénéficiera d'une économie plus concurrentielle et contribuera à édifier une société progressiste.

Pour plus d'informations : http://bit.ly/MukS08 http://bit.ly/Mfm5HT http://bit.ly/1jIKOTl

 

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L'ÉLIMINATION DE LA VIOLENCE À L'ÉGARD DES FEMMES: MESSAGE DE PHUMZILE MLAMBO-NGCUKA, DIRECTRICE EXÉCUTIVE D'ONU FEMMES

La violence envers les femmes et les filles constitue une atteinte aux droits fondamentaux de la personne, une forme de violence envers les familles, les communautés, les nations et l'humanité. Comme l'a reconnu le Conseil de sécurité des Nations Unies, la violence envers les femmes et les filles menace la paix et la sécurité internationales. La situation est critique et exige que nous réagissions toutes et tous, jeunes et vieux, femmes et hommes. (…)

On estime actuellement qu'une femme sur trois sera victime de violence au cours de sa vie, et qu'une fille sur trois sera mariée avant son 18e anniversaire. Environ 125 millions de filles et de femmes dans le monde ont été victimes de mutilations génitales féminines. Des millions de femmes et de filles, victimes de la traite des êtres humains, se retrouvent prises au piège de l'esclavage moderne. Le viol est une tactique endémique en temps de guerre. Et le féminicide, le meurtre de femmes parce qu'elles sont femmes, prélève un tribut de plus en plus lourd. (…)

Pour être efficace, la prévention doit s'attaquer à la principale cause de cette forme de violence : l'inégalité entre les sexes. Il faut que les écoles enseignent les droits de la personne et le respect mutuel, et que l'éducation incite les jeunes à devenir leaders en matière d'égalité. Il faut instaurer l'égalité des chances dans le domaine économique et garantir aux femmes un égal accès à la justice. Nous devons faire entendre les voix des femmes ! Il faut que davantage de femmes occupent la scène politique, ainsi que les rangs des forces de police et de maintien de la paix. 

Suite : http://bit.ly/LnUAf7

 

METTONS L'ACCENT SUR LES FILLES ISSUES DE MILIEUX RURAUX AU CANADA

Adaptez-vous ou partez. Si vous êtes une fille et demeurez en milieu rural, vous faites face à des enjeux de taille. Les taux d'urbanisation sont à la hausse et le besoin de créer des communautés rurales dynamiques n'a jamais été aussi grand. Les filles des milieux ruraux doivent avoir des raisons pour rester. Leur valeur doit être reconnue au Canada. Mais selon une nouvelle étude récemment publiée portant sur les difficultés que vivent les filles et les jeunes femmes des milieux ruraux canadiens, cette population fait face à des défis qui ne sont pas présents dans les villes.

Quelques exemples des réalités vécues. Vous avez peu de modèles féminins dans votre entourage pour nourrir vos rêves de carrière. Vous êtes davantage contrainte à demeurer silencieuse lorsque quelqu'un émet un commentaire raciste à propos de votre meilleure amie (probablement l'une des rares personnes de couleur dans votre communauté). Vous ne recherchez pas d'aide pour la dépression que vous faites, parce que tout se sait dans une communauté rurale. Vous ne révélez à personne que vous avez été violée parce que votre réputation peut en souffrir.

La vie en milieu rural peut aussi comporter de nombreux avantages pour les filles, comme vivre dans des communautés très unies, bénéficier de la présence d'une famille élargie, acquérir des compétences pratiques, avoir un mode de vie plus détendu et tisser des liens profonds avec les gens et la nature. Ce sont là de bonnes raisons pour demeurer dans une communauté…

L'épanouissement des filles en milieu rural est un indicateur pour toute la société. Le temps est venu de reconnaître la valeur des filles au Canada.
http://bit.ly/1aHrPpI



EN FIN DE COMPTE

L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte.

– Confucius.


 

 

web-edf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB
est publié deux fois par mois par la Direction de l'égalité des femmes du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

**Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquelles ils nous sont fournis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Women Femmes NB
January 29, 2013

 

 

IN THIS ISSUE:

  • GET THE FACTS AND RESET THE CONVERSATION ABOUT MENOPAUSE
  • NOTICES
  • DID YOU KNOW?
  • HAVE YOU BEEN WONDERING HOW TO CALCULATE YOUR WAGE GAP?
  • PUT RURAL GIRLS ON THE SOCIAL MAP IN CANADA
  • GENDER EQUALITY IS A MYTH!


……………………………………………………………………………

GET THE FACTS AND RESET THE CONVERSATION ABOUT MENOPAUSE

New survey shows Canadian women still harbour misconceptions about menopause as well as the options available to help alleviate some of the symptoms associated with this transitional life change

A new survey conducted by Ipsos Reid on behalf of Pfizer Canada reveals that while many women ages 45-60 are optimistic about keeping their vitality during menopause, about half (46%) of Canadian women in that age group are concerned about the effects of menopause on their health, and may still harbour misconceptions about this natural phase of life and the treatment options available to them.

While women of menopause age are taking charge of their health with nearly two in three (63%) having talked to their doctor about menopause, confusion and lack of information may still prevent two out of five from actively seeking solutions or treatments 3 , such as non-hormone-based prescription medications, healthy lifestyle changes and choices, complementary and alternative therapies, as well as hormone therapy (HT).

"There is a variety of treatment options available to menopausal women, but age and the timing of menopause may play a significant role in determining the best solution for each person," said Dr. Wendy Wolfman , Director of the Menopause Unit at Mt Sinai Hospital, and Associate Professor for the Department of Obstetrics and Gynaecology at the University of Toronto .  "We've come a long way in our knowledge about treatments in the last few years, especially when it comes to hormone therapy, and this is why it is essential for women to talk to their doctor, obtain accurate information and reset the conversation on menopause." http://bit.ly/1csQN8T


 

NOTICES

A free family law workshop on the topic “Separation: Legal Considerations” is being offered in Fredericton – at UNB, Ludlow Hall, room 15 on Thursday, January 30th from 7-9 PM. The presenter is a local area lawyer. Pre-registration is required.  To register, complete the on-line registration form at www.familylawnb.ca or call the toll free Family Law Information Line at: 1-888-236-2444 or call 506-453-7971 locally. This workshop is offered at no cost. For upcoming workshops in your region, check the complete schedule .

Family Enrichment and Counselling Service - Craving change – A six-week program for those with “eating or weight management issues” Tuesdays, starting January 27th, 6:30 – 7:30. Thursdays, starting January 30th, 12 - 1
356 Queen St., Fredericton. Fee: $60 per person, $100 per couple, $40 Senior/Student. For Information & Registration 458-8211 or info@familyenrichment.ca

Save the date! Soup Fest 2014 – Join us on February 4, 2014 at the Moncton Market for our annual Soup Fest 2014 fundraiser event (snow date: February 5). All proceeds are going to Support to Single Parents Inc. Cost: $15.00 (advance tickets); $20.00 (at the door). Tickets can be purchased at Read's Newsstand & Café, Timothy's World Coffee (Main St. location), La Spa (Mountain Rd. and Riverview) and Support to Single Parents. For more information, contact us at (506) 858-1303 ext. 3301 or email admin@supporttosingleparents.ca .

UNB's Law School annual Charity Auction. February 7th at Ludlow Hall (UNB Fredericton)All proceeds from the auction will go to Family Enrichment and Counselling Service this year. The theme of this year's Charity Auction is “Black and White” (dress in black and white - nothing formal). There will be door prizes, a cash bar, and appetizers!  Free event, but we do accept donations at the door which will enter you twice for the door prizes! Doors open at 7:00 pm and the Live Auction will start after 7:30pm!

Invitation:  “Overcoming Poverty Together” discussion session February 10th 2014 , 5:00 pm to 9:00 pm at the Bathurst Youth Center. Interested in contributing to building a better community?  The objective of this session is to share ideas and comments in order to set new priorities for the Chaleur region. For a list of the Chaleur region current priorities, as well as the agenda of the meeting and to RSVP, contact Josée-Anne Doucet, Coordinator, Chaleur Community Inclusion Network at (506) 549-3214. Please also confirm your attendance no later than February 5, 2014.

"Take Off Your Mask” Valentine's Day Masquerade Fundraiser aimed at raising funds to help victims "Take Off the Mask" of abuse and receive help. February 14, 2014 @ 8 pm at the Ramada Plaza in Moncton, Champlain Ballroom. $75 per ticket . Come for music, entertainment, a silent auction and more! For further details and/or tickets contact CAAR (the Coalition Against Abuse in Relationships Inc.) at 506-830-0150 , or by e-mail at caarfd@gmail.com . Website:  http://www.coalitionagainstabuse.com/ Facebook:  http://on.fb.me/Mffr4A

Bathurst Outreach Fundraiser Saturday Feb 22, 2014 at 6:00 pm – (tournament starts at 6:30 pm) . Synergies Chaleur is organizing its 2nd annual Texas Hold'em Tournament in partnership with the Outreach Services for Women and Family Victims of Domestic Violence. Cost: $40, with $10 going directly to the Outreach Emergency Funds.   Rebuy: 1 only for $20 (towards the winnings).  (N.B.: starts at $10,000 in poker chips – late arrival starts at $8000 in poker chips.) Place: Bathurst Youth Centre, 895 St-Anne Street, Bathurst, NB. For more information and to purchase tickets, contact Soleil Thériault at womenoutreach1@gmail.com or (506) 545-8952. Come out and help us support such a great cause!

A Workshop on Understanding and Creating Gender Inclusive Workplaces – The Canadian Centre for Women in Science, Engineering, Trades and Technology will deliver a half day workshop for leaders in science, engineering, and tech based organisations. An interactive workshop module designed to increase awareness of the factors that influence the success of women in their organisations. NBCC Moncton 1234 Mountain Road, Moncton. March 7, 2014, 8AM – 12:30PM Breakfast provided. Register at www.genderinclusiveworkshop.eventbrite.ca Cost: $185 per participant Inquiries: 506.444.2444 or mseagrave@bioatlantech.ca

International Women's Day event Join us at the Delta Brunswick in Saint John, NB where you will participate in your choice of workshops, browse the marketplace, and hear from Keynote Speaker, Paula Morand. Friday, March 7, 2014 8am to 4pm. Tickets are now available for $75 for this full day of learning. Please contact the Imperial Theatre Box Office http://www.imperialtheatre.nb.ca for your ticket.

A Workshop on Gender Inclusive Workplaces, March 7, 2014 – A Workshop on Understanding and Creating Gender Inclusive Workplaces. A half day workshop for leaders in science, engineering, and tech based organisations. NBCC Moncton, 1234 Mountain Road, Moncton. March 7, 2014, 8AM – 12:30PM, Breakfast provided. For further details and registration and contact information, please see the Managers Workshop Flyer  at this link.

NOMINATIONS SOUGHT FOR MURIEL MCQUEEN FERGUSSON FOUNDATION AWARD (Deadline, March 21, 2014) - The Award was created in 1992 to recognize outstanding contributions toward eliminating family violence . In the name of the recipient, the Foundation will make a donation to a registered charity of the recipient's choice, whose objectives further the goals of the Foundation. Individuals, organizations or corporations whose achievements have advanced the elimination of family violence are eligible for nomination. For additional information on application procedures, please contact: (506) 472-5085 mmff@unb.ca

Support to Single Parents daytime and evening workshops, Moncton – (ALL PARENTS WELCOME! Not just for single parents) For program information, registration and/or subsidies call Debbie Tel: (506) 858-1303   Ext 3302 or visit http://www.supporttosingleparents.ca/home.html. January 20th to May 27th.

Fredericton Infertility Support Group – Meets on the 3rd Saturday of each month (except July & August) at 1:00 p.m. in room 212 of MacLaggan Hall on UNB campus, Fredericton. There is no fee and parking is free on the week-ends.  For more information and directions, call 451-6846 or email pburton@unb.ca or pburton60@gmail.com .

"Pay Equity: It's only fair. Donate today."  – The annual fundraising campaign of the NB Coalition for Pay Equity is in full force. Contribute on line at  www.equite-equity.com  (click "Make a Donation", on the right). You can also make a donation by regular mail: 51 Williams Street, Moncton, NB, E1C 2G6. The campaign is now the only source of funding for the advocacy work of the Coalition. Pay equity is equal pay for work of equal value.

Community Crime Prevention Grants – The Crime Prevention Association of New Brunswick is presently accepting proposals for funding under its Local Crime Prevention Project Grant Program. This funding opportunity is being provided in the form of a grant of up to $1,000 and it is available to eligible communities and community crime prevention initiatives in New Brunswick. Visit our website for more information and to access an application form: http://www.cpanb-apcnb.ca/en/ .

 

Labour Force Participation

Women's participation in the paid work force has increased dramatically over the past 30 years, while men's participation has declined slightly. In 2011, 59% of New Brunswick females 15 years and over were employed or seeking employment, up from 39% in 1976.

Visit the Equality Profile
and send us your feedback HERE

HAVE YOU BEEN WONDERING HOW TO CALCULATE YOUR WAGE GAP?

Wage Gap is the difference between the average wages earned by men and the average wages earned by women. The wage gap based on average hourly earnings as an indicator considers pay for one hour of work. It is the most neutral and lowest wage gap compared with weekly and yearly earnings indicators, and is best used for research because it controls for factors such as differences of hours worked with employees who work full-time, part-time, flex-time, etc.

It's been identified that the wage gap is caused by outdated societal attitudes and beliefs about the place and value of women in the workplace. Therefore, the wage gap can only be reduced with the full participation of as many people as possible. By reducing the wage gap, not only will women's economic productivity be improved, their economic contribution will in turn strengthen New Brunswick's overall economic growth. This will benefit all of New Brunswickers. New Brunswick will need to fully utilize the working potential of all of its labour force in order to maximize its economic productivity. Women play a crucial role in keeping the economy afloat. Women are amongst the most highly educated and have natural abilities to lead, account for 52 percent of the population, nearly 50 percent of the workforce, and 83 percent of all consumer purchasing decisions.

The calculation is meant to provide employers with an indicator of wage gap, and is a measure of wage gap as a whole reflecting on both societal attitudes and contributors to the wage gap.

By closing the wage gap, New Brunswick will move towards a more competitive economy and progressive society.
For more information : http://bit.ly/1jIw1rE http://bit.ly/1dNwjFF http://bit.ly/1cu18Dr

 

PUT RURAL GIRLS ON THE SOCIAL MAP IN CANADA

Adapt or leave: the stakes of fitting in are high if you're a girl in rural Canada. With urbanization rates continuing to rise, the need to create thriving rural communities in Canada has never been greater. Rural girls need reasons to stay -- they need to be put on the map in Canada. But according to newly released research on rural girls' and young women's issues in Canada, being a rural girl often means facing challenges that are off the radar for those living in cities.

It can mean having few female role models to inspire your career dreams. It can mean increased social pressures like staying quiet if someone makes a racial slur about your best friend (likely one of very few people of colour in your community), not seeking help for depression because news spreads fast in a rural community, or not telling anyone that you've been raped because of what it might do to your reputation.

Growing up rural can also have many benefits for girls, like tight knit communities, extended families, the chance to learn hands-on skills, a less stressful lifestyle and opportunities to make deep connections with people and the land. These are good reasons to stay. In fact, one in five Canadian women live in rural areas, although these numbers are a far cry from a century ago, when Canada's identity was founded and synonymous with rural living.

Fast forward to the present: living in one of Canada's geographically isolated communities means fewer services that are harder to access. Think lack of transportation from one location to another, or having access to only one nurse and one social worker for an entire community…

How well or not rural girls are thriving is a barometer for the rest of us. It's time to put rural girls on the social map in Canada. http://bit.ly/1hMKaR3

 

GENDER EQUALITY IS A MYTH!
By Beyoncé Knowles-Carter

We need to stop buying into the myth about gender equality. It isn't a reality yet. Today, women make up half of the U.S. workforce, but the average working woman earns only 77 percent of what the average working man makes. But unless women and men both say this is unacceptable, things will not change. Men have to demand that their wives, daughters, mothers, and sisters earn more—commensurate with their qualifications and not their gender. Equality will be achieved when men and women are granted equal pay and equal respect.

If women received pay equal to their male counterparts, the U.S. economy would produce $447.6 billion in additional income -"A Woman's Nation Pushes Back From The Brink More Sharing Services Share"

Humanity requires both men and women, and we are equally important and need one another. So why are we viewed as less than equal? These old attitudes are drilled into us from the very beginning. We have to teach our boys the rules of equality and respect, so that as they grow up, gender equality becomes a natural way of life. And we have to teach our girls that they can reach as high as humanly possible.

We have a lot of work to do, but we can get there if we work together. Women are more than 50 percent of the population and more than 50 percent of voters. We must demand that we all receive 100 percent of the opportunities. http://bit.ly/1heUP7s

 

IN PARTING

Behind every successful man, there stands a surprised woman.

Maryon Pearson (1901-89), in 1963, wife of then-Prime Minister Lester B. Pearson .

 

 

web-edf@gnb.ca
Toll free:
1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB
is sent out twice a month by the provincial government Women's Equality Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

**Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

To unsubscribe, click here. / Pour désabonner, cliquez ici.
Subscribe to Women Femmes NB / Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Questions or comments? E-mail us at web-edf@gnb.ca or call 1-877-253-0266
. /
Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel
web-edf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266
Women's Equality Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1 / Direction de l'égalité des femmes