Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

Tous les numéros
2011 Bulletins
2012 Bulletins
(English version follows)
Women Femmes NB
le 23 mai 2012
 

DANS CE NUMÉRO :

  • BOURSES D'ÉTUDES DU PLAN D'ACTION SUR L'ÉCART SALARIAL
  • AVIS
  • UNE NOUVELLE SILHOUETTE TÉMOIN SILENCIEUSE
  • ÉLECTIONS MUNICIPALES NB 2012
  • LE REVENU MOYEN ANNUEL DES PERSONNES ÂGÉES, N.-B., 2009
  • UN AUTRE PROGRAMME POUR LES FEMMES ABOLI PAR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL
  • L'INIQUITÉ ÉRIGÉE EN SYSTÈME
  • TAXEZ-NOUS, LE CANADA LE MÉRITE

………………………………………………………………….……………

BOURSES D'ÉTUDES DU PLAN D'ACTION SUR L'ÉCART SALARIAL

Les personnes qui entreprennent leur première année d'études dans un collège du Nouveau-Brunswick dans un domaine non traditionnel où les femmes ou les hommes sont sous-représentés sont invitées à poser une demande de bourse d'études du Plan d'action sur l'écart salarial avant le 31 mai 2012. Est considéré comme un emploi non traditionnel tout emploi dans lequel les femmes ou les hommes forment moins de 25% de la main-d'œuvre. Le programme offre jusqu'à 150 000 $ en bourses par année, chacune d'elles pouvant atteindre 2 600 $.

Les personnes s'inscrivant à un collège de formation professionnelle privé ou au CCNB sont éligibles. Les candidats retenus seront avisés d'ici le 15 juin.

Voir les renseignements au Bureau du Conseil exécutif, Direction des questions féminines : http://bit.ly/objl13

 

AVIS

Les artistes âgé-e-s de 18 à 35 ans sont invité-e-s à participer au volet culturel des 7es Jeux de la Francophonie, à Nice, 6-15 sept 2013 : arts de la rue (marionnettes, jonglerie, hip hop), peinture, sculpture, chanson, conte, danse, littérature, photo etc. Date limite : 20 juillet 2012. http://bit.ly/MDcYP3

Contrer l'hypersexualisation – Thème de l'Assemblée générale annuelle du Regroupement féministe du N.-B., 2 juin 2012, Centre Villégiature Deux Rivières, Tracadie-Sheila. L'hypersexualisation - la sexualisation précoce des jeunes & la sursexualisation des femmes - est un enjeu féministe international auquel l'Acadie n'échappe pas. Contrer l'hypersexualisation a été le centre des activités du Caucus des jeunes féministes. Atelier mené par Catalina Ferrer avec Simone LeBlanc-Rainville, auteures de Remettre en question la culture de l'hypersexualisation qui affecte filles & garçons & s'outiller pour y faire face http://bit.ly/K7ZKXh . S'inscrire au plus tard le 25 mai : info@rfnb.ca ; http://bit.ly/JppISP . Si les coûts associés avec ta participation font problème, communique au info@rfnb.ca ; 381-2255.

Posez votre candidature à l'un des postes au conseil d'administration du Regroupement féministe du N.-B. à l'Assemblée annuelle le 2 juin 2012. Durée des mandats : 2 ans. Communiquez avec psonier@nb.sympatico.ca ou adeveau@nbnet.nb.ca

Mez'elles... sois belle & tais-toi - Danse, vidéo, mouvement, textes, théâtre & ambiance sonore. Samedi 16 juin, 2012, 20 h. Théâtre Capitol, Moncton. 18,50$/ 14,50$. http://bit.ly/KvPrve

Pour vous préparer à travailler ensemble entre différents secteurs & cultures - Atelier bilingue d'une journée, Holland College, Charlottetown, 21 août 2012, soit un jour avant le programme Leadership pour les collectivités actives : transformation de l'inspiration en action de l'Institut d'été (21-24 août). L'atelier explore des cadres & des modèles pour des collectivités sûres & en santé : facteurs économiques, environnements physiques & sociaux, etc. Le Cercle de la santé© & la roue médicinale autochtone sont utilisés. S'inscrire : http://bit.ly/JNp8Fi ; asi@thequaich.pe.ca.

Le point sur l'intégration dans le secteur de l'éducation: D'où venons-nous? Où allons-nous? – Conférence les 14-16 juin 2012, Hôtel Crowne Plaza Fredericton. Atlantic Human Rights Centre & St. Thomas Univ. Info  : http://bit.ly/Kjdcsg. S'inscrire  : http://bit.ly/JNrx2G.

Les femmes & les médias en Acadie – Ce projet est à la recherche d'un(e) d'agent(e) pour un emploi de 40 semaines. Un nouveau projet sur 3 ans du Regroupement féministe au NB visant l'amélioration de la représentation des femmes dans la couverture d'actualité des médias francophones. Il se propose d'offrir formation & mentorat; d'outiller les journalistes ; d'analyser la représentation des femmes dans les médias acadiens. Diplôme d'études postsecondaires en info-comm, travail social, sc politique, études des femmes, domaine connexe. 18 $/heure ou selon l'expérience. Soumettre au plus tard 30 mai : info@rfnb.ca ; http://bit.ly/KjdNdt. Ce projet fait suite au rapport, Analyse de la représentation des femmes dans l'actualité de la presse écrite provinciale francophone du N.-B., http://bit.ly/niTlq2

La recherche sur l'engagement des citoyens ses pratiques, ses processus & sa mise en œuvre - Discussion entre universitaires & représentant-e-s de gouvernement, du secteur privé & des ONG. Tisser des liens entre la recherche sur l'engagement des citoyens & les pratiques, dégager les lacunes & promouvoir le recours aux recherches pour éclairer les politiques publiques. 14 juin 2012, Centre de conférences de STU, Fredericton. Gratuit. S'inscrire d'ici le 25 mai : info@rrps-nb-sprn.ca. Réseau de recherche sur les politiques sociales, l'Unité de l'engagement des citoyens de la province & d'autres.

 

UNE NOUVELLE SILHOUETTE TÉMOIN SILENCIEUSE

Le 11 mai 2012, un peu plus de deux ans après avoir été brutalement tuée par son ex-mari, une cérémonie émouvante a eu lieu pour dévoiler une silhouette en bois grandeur nature peintes en rouge pour Melanie Davis et de commémorer sa vie. Plus de 200 personnes étaient présentes alors que la mère de Mélanie a placé un collier autour de la silhouette qui a ensuite rejoint plus de 20 autres silhouettes. Ces silhouettes représentent d'autres femmes tuées par leur partenaire intime au Nouveau-Brunswick et font partie du projet Une témoin silencieuse. Elles ont observé une minute de silence dans la foule et aux côtés des tableaux d'affichage de nombreux organismes représentant des ressources contre la violence familiale.

Plusieurs personnes ont partagé leurs souvenirs de cette belle jeune femme dynamique qui aimait les animaux, les marguerites et le poisson-frites. D'autres ont parlé de leur engagement à tirer des leçons de ces décès et de sensibiliser le public afin d'aider à prévenir que d'autres familles soient ainsi éprouver. La famille de Mélanie a fait un don pour aider les efforts de sensibilisation au niveau du public. En outre, le réseau régional de violence familiale « Saint John Domestic Violence Community Action Group » qui a organisé l'événement, a amassé des fonds pour le programme « Protégeons les animaux domestiques » qui héberge les animaux des femmes victimes de violence.

Extrait du texte de la plaque posée sur la silhouette :

Melanie Davis, 28, Saint John… a été menottée puis poignardée le 10 mai 2010, par son conjoint dont elle venait de se séparer. Ce dernier l'a ensuite laissée en sang dans un stationnement... Melanie avait mis fin à leur union quelques semaines auparavant après 5 ans de mariage. Son mari avait dit à des gens que s'il ne pouvait être avec elle, personne d'autre ne pourrait l'avoir. Il a plaidé coupable à une accusation de meurtre au deuxième degré... Mel était la fierté de sa mère et de son père. Elle était une personne attentionnée, aimable et affectueuse. Melanie avait un point faible pour les enfants et les animaux. Elle traitait les animaux de compagnie comme des frères et adorait ses nièces et ses neveux comme s'ils étaient ses propres enfants. Elle aimait la vie et voulait plus que tout au monde devenir mère d'un enfant...

http://bit.ly/w2EQgw ; http://bit.ly/KjdSO8

 

ÉLECTIONS MUNICIPALES NB 2012

Selon un décompte non officiel, 189 femmes & 452 hommes ont été élus la semaine dernière. Parmi ce nombre, 19 mairesses ; avant l'élection, on en comptait 17. Les femmes tiennent 29% des postes municipaux ; avant cette élection, elles détenaient 26% des postes.

On note aucun conseil exclusivement composé de femmes, mais on retrouve 14 conseils composés d'hommes seulement, dont à Edmundston, Grand-Sault, Hampton, Hillsborough, Lac Baker, McAdam, Memramcook, Perth-Andover & St-Hilaire.

Au moins 38 municipalités n'ont qu'une femme au sein du conseil, dont Dieppe, Campbellton, Beaubassin East, Bouctouche, Petit-Rocher, Richibucto, Shippagan & Lamèque.

Miramichi a élu 5 femmes & 4 hommes. Shediac, 6 femmes & 3 hommes. Riverview a sa première mairesse. Saint John a élu 4 femmes et 7 hommes.

-  Calcul à l'aide des données d'Élections NB.

 

LE REVENU MOYEN ANNUEL DES PERSONNES ÂGÉES, N.-B., 2009

Femmes 20 200$

Hommes 30 900$

Les femmes âgées avaient en moyenne 65% du revenu des hommes au N.-B en 2009 (Canada, 68%). En 1985, elles avaient 75% (17 600$ contre 23 500$ pour les hommes).

- Statistique Canada, CANSIM tableau 202-0407. Revenu avant impôt provenant de toutes les sources, en dollars constants de 2009.

 

UN AUTRE PROGRAMME POUR LES FEMMES ABOLI PAR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

Un programme qui existait depuis 16 ans fournissant des données probantes & de l'information essentielle sur la santé des femmes sera victime des coupes budgétaires du gouvernement fédéral en mars 2013. Le Programme de contribution pour la santé des femmes était crucial au financement de recherches en politique sociale & à l'établissement de partenariats communautaires. D'ici une année, les organisations touchées devront fermer leurs portes ou tenter de trouver d'autres sources de financement. Le Programme soutenait Le Réseau canadien pour la santé des femmes, Le Centre d'excellence de l'Atlantique pour la santé des femmes, les Centres d'excellence pour la santé des femmes – C.-B. & région des Prairies & le Réseau pancanadien sur la santé des femmes & le milieu.

Les centres & les réseaux financés par le PCSF ont contribué à l'élaboration des politiques du gouvernement fédéral sur de nombreuses questions relatives à la santé des femmes, notamment les implications pour la santé des femmes de la réglementation sur les produits chimiques toxiques, l'hypersexualisation des jeunes filles ; l'héritage intergénérationnel des pensionnats sur les femmes autochtones & leurs familles & un guide de travail pour l'application de l'analyse des influences du genre & du sexe dans les travaux de recherche.

Dr Liz Whynot, présidente du conseil d'administration du Centre d'excellence pour la santé des femmes – région de la C.-B. : « Cette coupe menace les recherches primordiales sur la santé des femmes qui ont été entreprises partout au pays, & diminue grandement la capacité de surveiller & d'améliorer la santé des femmes au Canada, surtout celles qui sont marginalisées. »

 

L'INIQUITÉ ÉRIGÉE EN SYSTÈME

Pendant longtemps, on a cru qu'un des rôles centraux d'un gouvernement moderne & démocratique était d'assurer une meilleure répartition de la richesse et, du coup, le bien-être de ses citoyens, riches & pauvres. On croyait aussi que le régime fiscal était, avec les programmes sociaux, un des meilleurs moyens pour y parvenir... Un des grands soucis de ceux qui rêvaient de réformer le système fiscal était précisément l'équité ou plutôt l'équité verticale. L'équité verticale suppose que les personnes les plus en mesure de payer sont aussi les plus imposées...

Le vent a tourné durant les années 1980, ici comme ailleurs, & on a eu droit à la réforme fiscale pilotée par le ministre conservateur des Finances, Michael Wilson. En plus d'introduire la TPS, cette réforme a remanié le système fiscal en profondeur en diminuant la progressivité de l'impôt des particuliers. Le taux le plus élevé, qui atteignait 46% dans les années 70, est aujourd'hui à 29%... Une bonne portion de la classe moyenne assume un fardeau fiscal plus lourd qu'auparavant...

L'iniquité & la complexité du système fiscal se sont aussi accentuées avec le recours aux dépenses fiscales. Les dépenses fiscales sont ces déductions, exemptions & crédits qui permettent de payer moins d'impôt & qui coûtent une fortune au gouvernement en privation de revenus...

Le gouvernement Harper n'a rien inventé à ce chapitre, mais on peut dire qu'il est passé maître en la matière. On lui doit par exemple les crédits non remboursables pour les pompiers volontaires, le transport en commun ou encore les activités sportives ou artistiques. Les crédits non remboursables servent uniquement à diminuer les impôts à payer d'un contribuable. Si une personne a un revenu trop faible pour payer de l'impôt, elle n'y a pas droit, peu importe qu'elle prenne l'autobus tous les jours, soit pompier volontaire ou ait des enfants inscrits à des activités. Une personne mieux nantie & qui paie des impôts pourra par contre les réclamer. Le gouvernement a fait le choix, avec tous ses crédits, de privilégier certaines classes économiques...

- Manon Cornellier, 31 oct 2011, Le Devoir. http://bit.ly/txSc9T

 

TAXEZ-NOUS, LE CANADA LE MÉRITE

Un groupe de médecins demande aux gouvernements fédéral & provinciaux d'augmenter le taux d'imposition sur le revenu des Canadiens les mieux nantis. Selon la proposition de Doctors for Fair Taxation (Médecins pour une taxation équitable), les contribuables dont le revenu se situe entre 100 000 $ & 170 000 $ paieraient un supplément de 1%. Ceux entre 170 000 $ & 640 000 $ seraient touchés par un taux d'imposition de 2% de plus. Les revenus dépassant 640 000 $, mais moins de 1,85 million de dollars seraient imposés de 3% de plus, tandis que le taux d'imposition de ceux de plus de 1,85 million de dollars augmenterait de 6%. Le gouvernement fédéral engrangerait ainsi 3,5 milliards de dollars supplémentaires par année. Dr Michael Rachlis : « Notre groupe considère que l'augmentation des impôts constitue un petit prix à payer pour obtenir un Canada plus civilisé. Nous avons une société de plus en plus inégale économiquement & nous croyons que cela est mauvais pour la santé du pays. »

Le Dr Irfan Dalla, un médecin de Toronto a été l'un des premiers signataires : « Les gouvernements n'ont pas suffisamment de ressources pour s'attaquer à certaines des causes de maladie & financer certains des programmes sociaux que les citoyens veulent & dont ils ont besoin. »

« Si la situation est si horrible que le gouvernement l'envisage, il me semble que la seule façon de réagir est d'augmenter les impôts des mieux nantis qui ont vu leurs impôts baisser beaucoup. »

-  SRC Nouvelles, 22 mars 2012

 

EN FIN DE COMPTE

J'ai navigué pendant sept ans dans le monde politique… & je peux vous dire que si la grossièreté y est parfois importante, le machisme est bien supérieur encore dans le milieu intellectuel. Peut-être est-ce dû au fait que les hommes politiques gardent un pied dans le réel, tandis que les intellectuels sont dans la toute-puissance imaginaire.

- Geneviève Fraisse, née 1948 en France, philosophe & historienne de la pensée féministe.


 

 

wib-dqf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB
est publié deux fois par mois par la Direction des questions féminines du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

**Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquels ils nous sont fournis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 
Women Femmes NB
May 23 , 2012
 

IN THIS ISSUE:
  • WAGE GAP SCHOLARSHIP APPLICATIONS ACCEPTED FOR 2012-13
  • NOTICES
  • POIGNANT CEREMONY HONOURS MELANIE DAVIS
  • 2012 MUNICIPAL ELECTION
  • THE AVERAGE ANNUAL INCOME OF SENIORS IN N.B., 2009
  • ANOTHER WOMEN'S PROGRAM FALLS VICTIM TO FEDERAL GOVERNMENT CUTS
  • INSERTION OF IUD HIGHLY EFFICACY AS EMERGENCY CONTRACEPTION
  • DOCTORS SAY, “RAISE OUR TAXES”
  • EFFORTS NEEDED TO INCREASE ACTIVE OUTDOOR PLAY IN GIRLS
  • IT'S ONE OF LIFE'S LITTLE PLEASURES


………………………………………………………………………………

WAGE GAP SCHOLARSHIP APPLICATIONS ACCEPTED FOR 2012-13

Students entering their first year at New Brunswick's colleges to explore careers in sectors where women & men have traditionally been under-represented are invited to apply by 31 May 2012 for a Wage Gap scholarship of a maximum value of $2,600. Occupations in which one sex makes up less than 25% of the workforce are considered non-traditional for that sex. Up to $150,000 will be awarded. The scholarships are available to students attending private career colleges or NBCC. Successful applicants will be notified by June 15.

Contact Executive Council Office (Women's Issues Branch): http://bit.ly/L1nxtF

 

NOTICES

An Afternoon of Free Movies on Topic of Girls & Mental Health - 26 May 2012, 2-4pm. Saint John Free Public Library, Market Square. Call the library for movie titles: 643-7222.

Preparing to Work Together across Sectors & Cultures - Bilingual workshop explores frameworks & models for healthy safe communities: economic factors, physical & social environments, etc. Circle of Health & Aboriginal Medicine Wheel are used. Holland College, Charlottetown, 21 Aug 2012 (prior to the conference Leadership for Active Communities by Atlantic Summer Institute, 21-24 Aug http://bit.ly/JlhddF). Register: http://bit.ly/JNp8Fi ; asi@thequaich.pe.ca ; (902) 894.3399.

Taking Stock of Inclusion in the Education Sector: Where Have We Come From, Where Are We Going – 14-16 June 2012, Crowne Plaza Fredericton. Legal & intern'l perspectives, human rights obligations, Indigenous learners, socio-economic inclusion etc. Info: http://bit.ly/JkPw86 . Register: http://bit.ly/JNppIe

An Evening to Remember - Women's Wellness Event Business Showcase, fashion show ($10) & dance. Sat 26 May 2012, 5pm-1am, Napan Community Hall. See Facebook “An Evening…to Remember”

Workshop On Civil Disobedience - 26 May 2012, 10-6 pm, Culture Centre, 25 Dedham St, Fredericton. Organized through Council of Canadians with Saint Mary's First Nations. Bring pot luck finger foods. Pre-registration recommended: heathbob1983@gmail.com ; jlpdev@nbnet.nb.ca

Women's National Canadian Soccer Team vs China - May 30, 8pm, Stade Moncton 2010 Stadium.

Leadership Management International Inc invites registrations to My Women's Workshop with keynote Kathy Watt, “The Doing vs. Being Conundrum”. 4 sessions: Precision Pilates; Women Growing Wealth; The Truth About Health; Importance of Reflection & Purpose to Our Careers. $49. Sat 16 June 2012, 9-2:30pm, Wu Centre, Fredericton. http://bit.ly/KjaMcY

View hard-hitting video on human trafficking, Slaying Monstershttp://bit.ly/KHC62k by Chrysalis Network which offers free trauma counselling service to people who were trafficked/exploited for commercial sex and forced labour.

Compassion Fatigue – Workshop, 5 June 2012, 9-4:30pm, STU Holy Cross Hous, Fredericton. Early bird $89 by 25 May (incl lunch). Register at Family Enrichment 458-8211; info@familyenrichment.ca

Social Media for Non-profits –Workshop, 7 June 2012, 9-5pm, National Research Council, UNB. $55 (incl lunch). Family Enrichment with LearnSphere. Register by May 31: http://bit.ly/n72sQB ; info@familyenrichment.ca .

2 Free Lunch & Learn Programs - Bring your lunch, beverage provided. Noon to 1pm. Menopause Symptoms, Management Strategies. Mon 4 June 2012. Asking, Giving & Receiving Feedback Instead of Criticism, Wed 13 June. Pre-registration required: 458-8211; minfo@familyenrichment.ca

From 26 May to 6 July 2012, Fredericton restaurant Cedar Tree Café will show for sale 45 paintings by women around the world. Some women spent more on postage than they earn in a month to get their paintings to Canada. Another was not allowed to hang her artwork in her country. Kick-off on 26 May, 7-10pm. Funds go to Liberty Lane Second Stage Housing & Outreach Program for women & their children leaving or living with an abusive partner. View at http://bit.ly/JCv82X

Research on Citizen Engagement Practices, Processes & Delivery – 1-day session to facilitate a conversation between academics, government, private sector & NGOs, linking research & practice to enhance citizen engagement, to identify gaps in research & promote use of research for public policy. 14 June 2012, STU Conference Cter, Fredericton. Free. Register by 31 May: info@rrps-nb-sprn.ca . By NB Social Policy Research Network with Prov of NB Citizen Engagement Unit, etc

 

POIGNANT CEREMONY HONOURS MELANIE DAVIS

On May 11, 2012, just over two years after being brutally killed by her estranged husband, a moving ceremony was held to unveil a life-sized red wooden silhouette for Melanie Davis and commemorate her life. Over 200 people looked on as Melanie's mother draped a necklace around her silhouette which then joined more than 20 other silhouettes. These silhouettes represent other women who have been killed by their intimate partners around New Brunswick and are part of the Silent Witness Project. They stood in silent tribute among the crowd and alongside the many display tables which featured an array of family violence resources.

Several speakers shared their memories of the beautiful, vibrant young woman who loved animals, daisies and fish and chips. Others talked about their commitment to learn from these deaths and create public awareness to help prevent other families from experiencing such tragedies. Melanie's family then made a donation to help further public awareness efforts. As well, the Saint John Domestic Violence Community Action Group that organized the event, raised funds for the provincial program Safe for Pets Too which shelters pets of abused women.

From the text of the silhouette plaque:

Melanie Davis, 28, Saint John was handcuffed and stabbed on May 10, 2010 by her estranged husband. He left her bleeding in a parking lot… Melanie had ended their 5-year marriage a couple of weeks earlier. Her husband had told people “if I can't have her, nobody else can have her.” He pled guilty to second-degree murder… Mel was the best thing that ever happened to her mother and her father. She was a thoughtful, kind and loving person. Melanie had a soft spot for kids and animals; she treated the family pets like her brothers, and loved her niece and nephew like they were her own children. She was a person who loved life and all she ever wanted was to be a Mom.

- http://bit.ly/JCviHr ; http://bit.ly/Jtp5i7

 

2012 MUNICIPAL ELECTION

Unofficially, there were approx. 189 women & 452 men elected. There includes 19 female mayors – immediately prior to the election, there were 17. Women are now 29% of municipal councils. In the previous election, women were 26%.

There are no all-female councils, but there are 14 men-only councils incl. in Edmundston, Grand-Falls, Hampton, Hillsborough, Lac Baker, McAdam, Memramcook, Perth-Andover & St-Hilaire.

At least 38 municipalities have only one woman on council, incl. in Dieppe, Campbellton, Beaubassin East, Bouctouche, Petit-Rocher, Richibucto, Shippagan & Lamèque.

Miramichi has 5 women & 4 men on council. Shediac has 6 females & 3 males. Saint John, 4 females and 7 males.

-  Unofficial count, using Elections NB website data.

 

THE AVERAGE ANNUAL INCOME OF SENIORS IN N.B., 2009

Women $20,200

Men: $30,900

Senior women had 65% of senior men's income in N.B. 2009 (Canada: 68%). In 1985, senior women in N.B. had 75% of senior men's income ($17,600 to men's $23,500).

- Statistics Canada, CANSIM table 202-0407. Before-tax income from all sources in constant 2009 dollars.

 

ANOTHER WOMEN'S PROGRAM FALLS VICTIM TO FEDERAL GOVERNMENT CUTS

Six federally funded organizations devoted to research & communication in women's health will see their funding end in March 2013. The affected organizations will be forced to close their doors or find funding elsewhere. Among the groups funded by the soon-to-be-defunct Women's Health Contribution Program: Canadian Women's Health Network, the Atlantic, B.C. & Prairie Centre of Excellence for Women's Health & the National Network on Environments & Women's Health. The centres & networks carry out research & provide policy input to government departments on a broad range of women's health issues, including the women's health implications of the regulation of toxic chemicals; the hyper-sexualization of girls; - the legacy of residential schools on Aboriginal women & their families; & a working guide for conducting sex & gender-based analysis in health research.

Liz Whynot, Chair of the BC Centre of Excellence for Women's Health: “This represents an enormous loss of capacity to monitor & improve the health of women in Canada, particularly those who are marginalized.”

 

INSERTION OF IUD HIGHLY EFFECTIVE AS EMERGENCY CONTRACEPTION

Intrauterine devices are a highly effective method of emergency contraception, with a failure rate of less than 1 per 1,000 insertions. Copper IUDs can be left in place for 10 years following use as emergency contraception & are highly cost-effective. However, significant barriers persist to their use for EC: cost, wait time (women are often unable to get an IUD the same day they ask for EC). 1 study found that despite IUD's efficacy & safety, 85% of clinicians never recommended it for EC. Lead author Kelly Cleland: “Providers don't offer IUDs, insurance doesn't cover them, they can be hard to get.”

-  The ef?cacy of intrauterine devices for emergency contraception: a systematic review of 35 years of experience, in Human Reproduction, 2012. http://bit.ly/KHD66z

 

DOCTORS SAY, “RAISE OUR TAXES”

A group of doctors urge governments to raise taxes on the rich to spare needed public services from austerity cuts. "Almost all the economic gains of the past decade have gone to Canada's top 1% but our taxes haven't gone up accordingly," says Dr. Gary Bloch, a Toronto family doctor & U. of T. Assistant Professor. "Now that governments are dealing with deficits, the main ideas on the table are to cut programs that Canadians rely on… That's not healthy. There's another option: Tax us. Canada's worth it." Dr. Tanya Zakrison, a trauma surgeon, frequently operates on young people caught up in street violence. "We're debating cutting back programs that are crucial to providing young people with alternatives to life of gangs, drugs & violence. Why aren't we talking about those of us with higher incomes paying our share?" Dr. Rosana Pellizzari, an Ontario Public Health Doctor notes unequal societies are less healthy than more equal ones.

Dr. Michael Rachlis, a public health physician & Associate Professor at U. of T., observes that Canadian governments have slashed taxes in the past 10 years by 6% of Gross Domestic Product — the equivalent of $100 billion of foregone revenue every year. "One half of that $100 billion in tax cuts would pay for the total of Canadian government deficits projected for this year," Rachlis says. "Our group considers higher taxes a small price to pay for a more enlightened Canada."

Doctors for Fair Taxation is calling for 4 new income tax brackets at $100,000, $170,000, $640,000 & $1,850,000, corresponding to the top 10%, 1%, one tenth of 1%, & one hundredth of 1% of taxpayers. The group estimates that these new tax brackets would raise approx. $3.5 billion in new revenue for the federal government…

-  Doctors for Fair Taxation, 22 March 2012, http://bit.ly/K7YXFG ; http://bit.ly/JCvAhJ

 

EFFORTS NEEDED TO INCREASE ACTIVE OUTDOOR PLAY IN GIRLS

About half of preschool children (49%) are not taken outside to play daily by a parent. Girls are taken outside even less than boys (16% less likely). 8,950 U.S. children were surveyed in the year before entering school. No significant association was found with the child's television viewing, mother's marital status, household income or perception of neighborhood safety. Going outside at least once a day was associated with being a boy, having more regular playmates & greater exercise frequency by parents. 44% of mothers took their kids outside daily, compared to 24% of fathers.

Is the discrepancy a result of societal norms? Do boys demand to be taken outside more? Are girls just assumed to be less athletic? It's likely a combination of all 3, says the lead author, a pediatrician/researcher. One philosopher argued that “gendered standards of cleanliness” & play leave girls less exposed to microorganisms commonly found in outdoor environments & may be an explanation for the higher rates of atopic & autoimmune diseases in females.

- Frequency of Parent-Supervised Outdoor Play, Arch Pediatr Adolesc Med., 2012. http://bit.ly/Lo26Py ; http://ti.me/MDcubz ; Authors' video: http://bit.ly/Jz3ePG

 

IT'S ONE OF LIFE'S LITTLE PLEASURES

As soon as a woman says she's a feminist, watch the boy-men & mamma's boys, the braggarts & blackguards, the weak & the puffed up turn red in the face. Try it. It's one of life's little pleasures if you're a woman. It's also an excellent way to sift the wheat from the chaff in the male gender. Men who are secure in their own selves, men who are grown-ups, men who make the best husbands, boyfriends & just-plain-friends embrace feminism. It frees them to be real people, not the cardboard cutouts of masculinity promoted in action movies & cartoons. The ones who don't get it can be ignored, albeit some of them are the quintessential bullies & buffoons of the management world.

How do I know? Been there... In the paraphrased words of singer Gloria Gaynor, I have survived. I survived the sexist, conservative, discriminatory, male-dominated world of the media whose chummy old-boys' club reluctantly admitted women only after we proved we could out-drink, out-swear & outlast them. Over the years, we didn't change. Their world did - for the better…

- Excerpts, Catherine Ford, 17 March 2011, Times & Transcript.

 

IN PARTING

Women, huh? Can't live with them; can't successfully refute their hypotheses.

-  Wolowitz in Big Bang Theory, Series 4 Episode 03, The Zazzy
Substitution, 2010.



 

wib-dqf@gnb.ca
Toll free:
1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB
is sent out twice a month by the provincial government Women's Issues Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

**Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

To unsubscribe, click here. / Pour désabonner, cliquez ici.
Subscribe to Women Femmes NB / Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Questions or comments? E-mail us at wib-dqf@gnb.ca or call 1-877-253-0266
. /
Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel
wib-dqf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266
Women's Issues Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1 /
Direction des questions féminines | 551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1