Voir ce bulletin sur notre site web. / View this newsletter in your browser.
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrit-e. / You're receiving this message because you subscribed.
Vous n’êtes plus intéressé-e ? Se désabonner / Not interested anymore? Unsubscribe
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB

 

Faites-nous parvenir vos nouvelles :
wib-dqf@gnb.ca
Sans frais : 1-877-253-0266
télécopieur : (506) 453-7977
www.gnb.ca/femmes

Women Femmes NB est publié deux fois par mois par la Direction des questions féminines du gouvernement provincial. Il diffuse des nouvelles sur les questions d’égalité - des événements, des rapports, des initiatives et des renseignements nous provenant des groupes de femmes, des gouvernements, des universités et autres.

Les textes fournis par des organismes non gouvernementaux seront publiés dans la ou les langues dans lesquels ils nous sont fournis.

 

 

(English version follows)

Women Femmes NB
le 23 novembre 2011

DANS CE NUMÉRO :

  • LA DISCRIMINATION À L'ENDROIT DES COOPÉRATIVES: UN AFFRONT À NOUS TOUTES
  • AVIS
  • DEMANDES VISANT LES BOURSES D'ÉTUDES DU PLAN D'ACTION SUR L'ÉCART SALARIAL MAINTENANT ACCEPTÉES
  • TROUBLES DE L'HUMEUR, NOUVEAU-BRUNSWICK, 2010
  • UNE 22 e SILHOUETTE – TÉMOIN SILENCIEUSE
  • DES FEMMES REVIENNENT À LA CHARGE - L'AVORTEMENT À L'Î.-P.É..
  • POURQUOI LES LOIS/ PROGRAMMES NE PERMETTENT PAS D'ATTEINDRE L'ÉGALITÉ ?
  • LANCEMENT DE "SAISON 1 DE L'ÉGALITÉ HOMME-FEMME DANS LE SPECTACLE VIVANT"
  • FINI "MADEMOISELLE" DANS LES PAPIERS ADMINISTRATIFS
  • MESURER LE PROGRÈS SOCIAL : VERS DES ALTERNATIVES AU PIB

………………………………………………………………………………

LA DISCRIMINATION À L'ENDROIT DES COOPÉRATIVES: UN AFFRONT À NOUS TOUTES

…Pour une raison que j'ignore - peut-être parce qu'elles ne pensent pas uniquement à faire de l'argent -, les coopératives sont inadmissibles à certaines formes de financement auxquelles les entreprises à but lucratif ont droit.

Il y a cinq ans, le gouvernement fédéral a réduit de bien des façons le mandat & la pertinence de Condition féminine Canada (CFC). Le gouvernement a, entre autres, fait supprimer la mention du mot «égalité» du mandat de l'organisme & a interdit que le financement serve à promouvoir le changement... En plus, le gouvernement a ajouté les entreprises à but lucratif & les organismes religieux à la liste des groupes pouvant faire une demande de financement pour des projets liés aux femmes.

Aussi, toutes les demandes de financement soumises par des coopératives sont inadmissibles. C'est indiqué noir sur blanc sur le site web de CFC.

Quoi? Les représentants du gouvernement & de Condition féminine Canada ne donnent aucune explication pour justifier cette discrimination… C'est donc à nous que revient la tâche d'imaginer la motivation derrière cette décision du gouvernement Harper. Devrai-je ajouter que les raisons auxquelles nous pensons ne sont guère flatteuses? …

Les coopératives pourraient proposer des projets novateurs servant à améliorer la situation des femmes, surtout celles vivant en milieu rural, où les coopératives sont souvent solidement établies…

Des études montrent les avantages des coopératives, y compris une étude canadienne menée en 2009 démontrant qu'au moment de lancer une entreprise vos meilleures chances de survie sont d'employer le modèle coopératif…

Adopter des règles discriminatoires à l'endroit des coopératives est un affront envers tous les Canadiens. C'est un peu comme insulter nos aînés, notre patrimoine & les 17 millions de membres de coopératives au pays.

On parle beaucoup des coopératives dans les médias ces derniers temps en raison du mouvement d'occupation. En effet, les participants au mouvement invitent les gens qui en ont assez de voir des voyous financiers diriger le monde à transférer leur argent des grandes banques aux caisses populaires. Il s'agit d'une façon de reprendre un certain contrôle, car les coopératives donnent un certain pouvoir à leurs membres…

J'espère que la politique de financement sera modifiée à temps pour l'Année internationale des coopératives, en 2012.

•  Tiré d'une chronique de Jody Dallaire, Acadie Nouvelle, 10 nov 2011, http://bit.ly/s8xQJv

 

AVIS

Genre & Leadership: Voies vers l'égalité pour les femmes du secteur communautaire - Atelier gratuit pour employés & membres de la direction & de CA. Vend 25 nov 2011, 9-17h, Hotel Crowne Plaza Lord Beaverbrook, Fredericton. Par la Coalition pour l'équité salariale avec l'Institut d'été sur les collectivités sûres & en santé & un financement de Condition féminine Canada. 855-0002 Comleader@nb.aibn.com

« Compétence Ça Marche » Soupers du réseau de contacts féminins pour jeunes femmes de la 9e à la 12e année. Le 1 déc., NBCC Saint John, 17h30. Pour plus de renseignements s-v-p contacter Mélanie Gallagher au 506-453-8126, Melanie.Gallagher@gnb.ca .

La Fondation canadienne des femmes invite les demandes - Près de 25 subventions pour des projets visant les filles de 9 à 13 ans (et pouvant s'échelonner sur 4 ans) sont disponibles. Soit la livraison de services (autonomisation ; activités physiques ; sciences ; littératie médiatique ou financière ; et/ou enseignements autochtones) le mentorat de groupe ou le développement des capacités des groupes qui interviennent auprès des filles. Avant le 20 décembre 2011. http://bit.ly/vxkUrI

Lancement du nouveau webzine Gazettedesfemmes.ca par le Conseil du statut de la femme, et sa nouvelle présidente, Julie Miville-Dechêne. Virage web après 32 ans d'édition papier. Gratuit.

Êtes-vous intéressée à siéger au sein d'un conseil d'administration d'une agence, d'un conseil ou d'une commission du N.-B. ? Soumettez une lettre et votre résumé. Quelques vacances actuelles : Conseil des art, Service de défense des malades psychiatriques, Commissions de gestion des déchets solides, Conseil de la faune du NB, Commission d'appel sur la sécurité du revenu familial. http://bit.ly/fXTxdM

Novembre est le mois de la prévention de la violence familiale au N.-B. Visitez les silhouettes Témoin Silencieuse dans le foyer de l'Édifice du Centenaire, rue King, Fredericton. Le 6 déc, Journée nationale de commémoration et d'activités concernant la violence faite aux femmes, à 8h du matin, assistez à une cérémonie, Édifice du Centenaire.

 

DEMANDES VISANT LES BOURSES D'ÉTUDES DU PLAN D'ACTION SUR L'ÉCART SALARIAL MAINTENANT ACCEPTÉES

Les demandes visant les bourses d'études du Plan d'action sur l'écart salarial seront acceptées jusqu'au 30 novembre 2011. Elles s'adressent aux femmes & aux hommes qui poursuivront des programmes de formation non traditionnels offerts dans les collèges du N.-B.

Ce programme de bourse d'études fait partie du Plan d'action sur l'écart salarial de la Province du Nouveau-Brunswick. Le programme a pour but d'encourager les femmes & les hommes, s'inscrivant à leur première année collégiale au N.-B., à faire carrière dans les domaines non-traditionnel où jusqu'à maintenant ils sont très peu présents. Tout emploi dans lequel les femmes & les hommes forment moins de 25 % du total de la main-d'œuvre est considéré comme un emploi « non traditionnel ».

Des bourses d'études d'une valeur maximale jusqu'à 2 600 $ seront accordées jusqu'à concurrence d'un total de 150 000 $ par année.

Pour présenter une demande, les étudiants doivent remplir un formulaire & y joindre une brève rédaction sur leurs intérêts & leurs objectifs professionnels. Les formulaires de demande ainsi que des renseignements additionnels au sujet des bourses sont disponibles sur le site Web de la Direction des questions féminines. - http://bit.ly/vX0yxK

 

TROUBLES DE L'HUMEUR, NOUVEAU-BRUNSWICK, 2010

Nombre de personnes de 12 ans & plus qui ont déclaré avoir reçu un diagnostic de trouble de l'humeur tel que la dépression, le trouble bipolaire, la manie ou la dysthymie d'un professionnel de la santé

Femmes, 33 214 ; hommes, 16 439

- Maladies & état de santé, http://bit.ly/uRy7iN

 

UNE 22 e SILHOUETTE – TÉMOIN SILENCIEUSE

Paula McKeigan, 35 ans, de Memramcook, a été assassiné chez elle en novembre 2007. Elle fut tuée d'un coup de fusil à la tête par son conjoint de fait, qui s'est ensuite enlevé la vie. Paula était dans une relation avec cet homme depuis environ 13 ans. Peu de temps avant son décès, Paula avait obtenu son permis de conduire & elle était dans le processus de s'acheter sa maison de rêve… Paula avait un sens de l'humour cocasse. Elle adorait les enfants & elle passait beaucoup de temps à gâter ses neveux & nièces. Elle était une excellente cuisinière & elle était très attachée à son chat Kilo... - http://bit.ly/sBaOVE

 

DES FEMMES REVIENNENT À LA CHARGE - L'AVORTEMENT À L'Î.-P.É.

Un groupe de femmes à l'Île-du-Prince-Édouard réclame que l'avortement soit offert dans cette province, la seule au Canada où il est toujours impossible d'obtenir cette intervention. Les femmes de l'Île doivent se rendre dans les provinces voisines pour obtenir un avortement. Selon les circonstances, le gouvernement provincial peut payer les coûts de cette intervention.

La professeure Colleen MacQuarrie, de l'Univ de l'Î.-P.-É., veut connaître l'influence de l'accès restreint è l'avortement sur la santé des femmes de la province. Elle en a rencontré une trentaine jusqu'à maintenant. Certaines histoires qu'elles ont racontées font frémir, dit-elle. Elle cite le cas d'une jeune fille de 14 ans enceinte de quelques semaines. Elle s'est infligé toutes sortes de mauvais traitements, jusqu'à ingérer des produits chimiques, afin de perdre son foetus. Selon MacQuarrie, les femmes de cette province n'ont pas les mêmes droits que les autres Canadiennes.

•  Radio-Canada, 14 nov 2011.

 

POURQUOI LES LOIS/ PROGRAMMES NE PERMETTENT PAS D'ATTEINDRE L'ÉGALITÉ ?

Malgré l'adoption d'un grand nombre de lois & de programmes, de politiques & d'actions de gestion visant à favoriser l'égalité professionnelle entre les femmes & les hommes, force est de reconnaître que les inégalités perdurent en France, au Canada & dans bien d'autres pays. Une recherche-intervention que nous avons effectuée nous amène à conclure que les politiques de réduction des inégalités sont peu efficaces parce qu'elles se trompent d'objectif en tentant seulement de compenser les inégalités. Elles y parviennent partiellement, mais elles rendent de ce fait ces inégalités plus faciles à vivre pour les femmes et, finalement, contribuent à les faire perdurer. Après avoir donné quelques exemples de ce phénomène, nous proposons un mode de gestion du changement qui s'attaque aux sources mêmes de l'inégalité professionnelle, & qui consiste, pour l'essentiel, à revoir les croyances collectives sur les rôles sexués de façon à recadrer la question de l'égalité entre les femmes & les hommes.

•  Tiré de Pourquoi les lois & les programmes qui en découlent ne permettent-ils pas d'atteindre l'égalité professionnelle entre les femmes & les hommes?, Pénélope Codello-Guijarro dans le numéro d'automne 2011 de Gestion, http://bit.ly/tb0WAD

 

LANCEMENT DE "SAISON 1 DE L'ÉGALITÉ HOMME-FEMME DANS LE SPECTACLE VIVANT"

À Lyon, une quinzaine de théâtres se sont engagés à mettre en œuvre, sur 3 ans, des mesures en faveur de l'équilibre entre hommes & femmes - plus de visibilité aux femmes dans la programmation & la diffusion des œuvres, égalité salariale, parité dans les instances de décisions. L'association H/F Rhône-Alpes organise cette initiative en raison « de l'ampleur insoupçonnée » des inégalités entre hommes & femmes dans le monde du spectacle. Les hommes écrivent 85% des textes lus sur scène, créent 78% des spectacles & dirigent 84% des centres dramatiques. Les femmes ont 8% des moyens de production.

- Les Nouvelles News, 11 oct 2011, http://bit.ly/o74Tal

 

FINI "MADEMOISELLE" DANS LES PAPIERS ADMINISTRATIFS

Le gouvernement français a tranché : le distinguo "Madame ou Mademoiselle ?" est une « intrusion dans la vie privée, puisque par ce choix on demande à la personne de s'identifier comme mariée ou non mariée ». La déclaration de la ministre des Solidarités Roselyne Bachelot a été est critiquée avec violence… D'abord par ceux qui pensent que la ministre a mieux à faire... Dès qu'il est question d'égalité il se trouve quelqu'un pour considérer que le sujet est sans importance. Et paradoxalement, c'est le sujet qui recueille le plus de commentaires. Et puis il y a les insultes...

•  Les Nouvelles news, 16 nov 2011. http://bit.ly/svvjJG

 

MESURER LE PROGRÈS SOCIAL : VERS DES ALTERNATIVES AU PIB

La croissance économique nous est présentée par nombre d'économistes orthodoxes & de décideurs politiques comme la voie unique vers le progrès social - la clé de la « création de richesse »… Pourtant, il est reconnu depuis longtemps que la croissance économique mesurée par le produit intérieur brut (PIB) est loin d'être synonyme de « création de richesse »… :

Le PIB comptabilise toutes les formes d'activité économique, sans établir de distinction entre celles qui apportent de réels bénéfices au plan social & celles qui sont neutres, voire nuisibles. Par exemple, la crise du verglas qu'a connu le Québec en 1998 : malgré un vaste arrêt de la production en janvier & des dégâts considérables au système de distribution d'électricité, le taux de croissance du PIB est demeuré pratiquement identique à la prédiction de 2,8 % émise avant la crise en raison des investissements de 700 millions $ que Hydro-Québec a dû engager.

Le PIB omet de prendre en compte plusieurs composantes essentielles du bien-être humain, telles le temps de loisir, la santé physique & mentale, l'accessibilité des logements, la qualité des liens sociaux ou encore la vie démocratique. Le PIB ne dit rien non plus sur la répartition des revenus, sur l'épuisement des ressources naturelles ou encore sur la contribution de l'économie à l'aggravation des changements climatiques. Le PIB est un indicateur de flux, par opposition à un indicateur de stock, un peu comme si le tableau de bord d'une automobile ne comportait qu'un indicateur de vitesse, mais pas de jauge d'essence. Ainsi, une ressource peut s'épuiser graduellement sans que le PIB n'en témoigne. Les pêcheurs de morue de la région atlantique l'ont appris à leurs dépens alors que les stocks de cette ressource se sont effondrés sans signe précurseur venu du PIB ni reflet du problème dans cet indicateur.

Un niveau de PIB élevé n'est donc clairement pas un gage de progrès social. « « L'observation des seuls indicateurs courants de performance économique ne permet pas de juger clairement si l'économie se trouve, ou non, sur un sentier souhaitable. »

La présente brochure montre en quoi l'indice qu'est le PIB ne permet pas de tracer un portrait fidèle du niveau de vie ... Pire, tenir le PIB pour l'étalon du progrès social risque de nuire directement à d'autres

objectifs sociaux légitimes, comme la cohésion sociale & la protection de l'environnement.

•  Mesurer le progrès social, Institut de recherche & d'informations socio-économiques, Québec, août 2011. http://bit.ly/sD9FQR

 

EN FIN DE COMPTE

On tourne en rond, mais on tourne tellement vite qu'on a l'impression d'avancer.

– Michel Chartrand, 1916-2010, syndicaliste, orateur, «  ambassadeur de la justice sociale au Québec ».

 

 

 


 

Send us your news:
wib-dqf@gnb.ca
Toll free: 1-877-253-0266
Fax: (506) 453-7977  
www.gnb.ca/women

Women Femmes NB is sent out twice a month by the provincial government Women's Issues Branch. It provides news related to equality issues, including events, studies, initiatives and information from women's groups, governments, universities, etc.

Text from non-governmental sources will be published in the language(s) in which it is provided.

 

 

Women Femmes NB
November 23, 2011

IN THIS ISSUE:

  • DISCRIMINATION AGAINST COOPERATIVES: AN INSULT TO US ALL
  • NOTICES
  • WAGE GAP SCHOLARSHIP APPLICATIONS ACCEPTED
  • MOOD DISORDERS BY SEX, NEW BRUNSWICK, 2010
  • WOMEN TURNING TO DESPERATE MEASURES - ABORTION SERVICES
  • GENDER EQUITY IN CANADIAN SPORT
  • SINGLE PEOPLE WITHOUT CHILDREN - FASTEST GROWING SEGMENT OF SOCIAL ASSISTANCE
  • SILENT WITNESS ADDS 22nd SILHOUETTE
  • COMMANDMENTS FOR A TEENAGE FEMINIST
  • IMPACT OF SEXUAL HARASSMENT ON DEPRESSIVE SYMPTOMS DURING EARLY CAREER

………………………………………………………………….……………

DISCRIMINATION AGAINST COOPERATIVES: AN INSULT TO US ALL

… For some reason - perhaps because they aren't solely about making profit - cooperatives are not eligible for some federal funding that for-profit businesses are.

Five years ago, the federal government reduced in many ways the mandate & relevance of Status of Women Canada. Apart from dropping any mention of the word "equality", & forbidding that funds be used for advocating for change - the government added for-profit businesses & religious organizations to the groups that may apply for funding for projects related to women. They also explicitly forbade that funding go to projects submitted by cooperatives.

Huh? The government & Status of Women Canada officials give no explanation for this discrimination. We are left to imagine why the Harper government made this decision, & the reasons that we can think of are not flattering... Cooperatives could propose innovative projects to advance the status of women, especially for women living in rural areas where cooperatives often have a strong presence.

There are studies showing the advantages of cooperatives, including a 2009 Canadian study showing that when starting a business, "your best bet for surviving is by employing the cooperative model"...

To discriminate against cooperatives is an insult to us all. It's like insulting our elders, our heritage & the 17 million Canadian members of cooperatives.

The Occupy movement is also putting cooperatives in the news lately, inviting people who are sick of financial hooligans running the world to move their money from big banks to credit unions. It is one way to gain some control. Cooperatives give members some control.

I hope that a change in policy is on the horizon in time for 2012, the International Year of Co-operatives.

•  Excerpts from a column by Jody Dallaire, Times & Transcript, 10 Nov 2011. http://bit.ly/v36pgy

 

NOTICES

Gender & Leadership: Pathways to Equality for Women in the Community Sector - Free workshop for employees & board members. Fri 25 Nov 2011, 9am-5pm, Crowne Plaza Fredericton. Coalition for Pay Equity & Atlantic Summer Institute. Register: 855-0002. Comleader@nb.aibn.com

2-day workshop for women interested in running for municipal office - 25-26 Nov 2011, Moncton City Hall. Federation of Canadian Municipalities. Register: http://bit.ly/rAx1rd

“Skills Work!® for Women” Networking Dinner for young women in grades 9-12. Dec. 1st, NBCC Saint John, 5:30pm. For more information contact Mélanie Gallagher at 506-453-8126 or Melanie.Gallagher@gnb.ca.

Facebook Follies - 1hr documentary on unexpected consequences of people sharing personal information on social media. Meet people who lost jobs, marriages, dignity, or ended up in jail because of what they or someone posted on Facebook. http://bit.ly/vY5BBl

Women Social Activists of Atlantic Canada website – Launched Nov 2011. Profiles of 27 women. Project lead Liz Burge, UNB Fac of Education. http://bit.ly/vLI3N0

Are you interested in serving on N.B. agencies, boards & commissions? Submit a letter & résumé. Current opportunities incl: NB Arts Board, Psychiatric Patient Advocate Services Tribunal, Solid Waste Commissions, NB Wildlife Council, Family Income Security Appeal Board. http://bit.ly/hhEEYN

November is Violence Prevention Month in N.B. View the Silent Witness Silhouettes, lobby of Centennial Building, King St., Fredericton. On Dec 6 (Canada's National Day of Remembrance & Action on Violence Against Women), attend the 8 am candlelight vigil at Centennial Building.

Canadian Women's Foundation Invites Proposals - 25 grants of up to 4 yrs will be given for initiatives with girls aged 9-13, either for programs (empowerment; sports; science; media /financial literacy; Aboriginal teachings); group mentoring; or capacity building of organizations. By 20 Dec 2011. http://bit.ly/rAlgd6.

Women & Mental Health Website - National Council of Women of Canada. Nov 2011. http://bit.ly/ttg84o.

Write a Play! – Theatre New Brunswick & NotaBle Acts invite submissions – 10-12 minute long plays with 2-4 actors. By 15 Jan 2012. artisticproducer@tnb.nb.ca

My Journey to the Real Me; Am I There Yet? - keynote Debbie Melanson-Hebert, Support to Single Parents Annual Meeting, Wed 14 Dec 2011, 7 pm,178 Albert St, Moncton. Register by 7 Dec: admin@supporttosingleparents.ca ; 858-1303, ext 101.

 

WAGE GAP SCHOLARSHIP APPLICATIONS ACCEPTED

Applications are being accepted until November 30, 2011 for Wage Gap Action Plan scholarships. They are open to women & men pursuing non-traditional training programs through N.B.'s colleges.

The Scholarship Program is part of the Wage Gap Action Plan of the Province of New Brunswick. The Scholarship Program is intended to encourage women & men, entering their first year at a N.B. college, to seek a non-traditional career where participation to date by women & men in these fields has been limited. Any occupations in which women or men make up less than 25% of the total workforce is considered "non-traditional".

Scholarships of equal value up to a maximum of $2,600 will be awarded, up to $150,000 total per year.

To apply, students must fill out an application & attach a short essay outlining their career interests & goals. Applications & additional information about the scholarships are available through the Women's Issues website. http://bit.ly/tR32am

 

MOOD DISORDERS BY SEX, NEW BRUNSWICK, 2010

Number of people (12 & over) who say they have been diagnosed by a health professional as having a mood disorder, such as depression, bipolar disorder, mania or dysthymia:

33,214 women and 16,439 men.

•  StatCan, http://bit.ly/tkpRgj

 

WOMEN TURNING TO DESPERATE MEASURES - ABORTION SERVICES

A 14-yr-old pregnant P.E.I. girl turned to desperate measures of self-harm to induce an abortion due to lack of access. For two weeks, she ingested chemicals. She tried ramming her stomach into a table. She tried getting drunk & throwing herself down the stairs. Her body was bruised & damaged, but she still didn't want anyone to know what was going on. This is one experience of many that Dr. Colleen MacQuarrie at UPEI has gathered in a research project on the health impacts of abortion policies on P.E.I. She is shocked at the similarities in stories from women who tried to have abortions. Many have been turning to self-harm. “Desperate people do things they wouldn't normally do.”

P.E.I. is the only province that does not provide abortion services. The government covers the cost of the procedure off-Island, but only when done in a hospital & if a woman has been referred by 2 doctors. It will not fund abortions at private clinics. Fees at private clinics are around $800. Getting information on what services are available & what steps are necessary is not easy. Those who call the health dept are often told to contact women's groups for information. Those who go to their doctors may not fare much better…

Kandace Hagen experienced the difficulties in getting information when looking to terminate a pregnancy a few years ago. “(The doctor) told me that my only option was to go to the Morgentaler Clinic in Fredericton & gave me the number & that was it. He left the room.” He did not offer a referral to Halifax where the procedure would be covered by the province. He didn't tell Hagen she would require an ultrasound & blood test prior to travelling to a clinic… & that regional clinics only perform abortions up to 15 weeks. Hagen is now working with a group of women lobbying for changes (Reproductive Rights Organization)… “We have a real health issue here,” said Dr. Colleen MacQuarrie.

•  The Guardian, PEI, 10 Nov 2011.

 

GENDER EQUITY IN CANADIAN SPORT

There are almost as many Varsity teams for women (425) as there are for men (431) at Canadian universities. But there are few women in leadership positions - women occupy 19% of head coach & 17% of athletic director positions. Researchers at Univ of Toronto's Centre for Sport Policy Studies conducted a comprehensive analysis of gender equity in Canada's interuniversity sport system. They call for sport bodies to establish stronger equity policies.

Mount Allison Univ: 39% of full-time students are male. Varsity roster positions are 63% male. There are 5 male & 6 female Varsity teams. The head coaches are 7 males & 1 female with a male Athletic Director.

Saint Thomas Univ: 31% of full-time students but 51% of Varsity roster positions are male. There are 7 male & 6 female Varsity teams; 11 male & 1 female head coaches; with a male Athletic Director.

Univ de Moncton : 37% of full-time students & 49% of Varsity roster positions are male. 4 male & 5 female Varsity teams. 5 male & 1 female head coaches, with a male Athletic Director.

UNB: 47% of full-time students & 50% of Varsity roster positions are male. 5 male & 5 female Varsity Teams. 10 male & 2 female head coaches, with a male Athletic Director.

•  26 Oct 2011, http://bit.ly/uQowjy.

 

SINGLE PEOPLE WITHOUT CHILDREN - FASTEST GROWING SEGMENT OF SOCIAL ASSISTANCE

… while lone parents are declining as a percentage of the social assistance population in Canada. One reason for the shift is that single people have little access to alternative resources. Ex., in Ontario, a mother of two on social assistance would receive 53% of her income from child benefits outside of welfare, easing the transition to work. Childless single people would receive only 11% of income from outside sources, making them much more dependent on social assistance. There were decreases in lone parent caseloads & increases in singles in Ontario, B.C., Alberta, Quebec, N.B., & Nfld.

•  Trading Places, John Stapleton with Vass Bednar, School of Public Policy & Governance, Univ. of Toronto. http://bit.ly/u1raZp

 

SILENT WITNESS ADDS 22 nd SILHOUETTE

Paula McKeigan, 35, Memramcook, was killed in her home in Nov 2007. She was shot in the head by her common-law partner, who then took his own life. Paula was in a relationship with this man for approximately 13 years. Shortly before her death, Paula received her driver's license & was in the process of buying her dream home. Paula was an honest, sincere & thoughtful person… She had a zany sense of humor. She loved children & spent a lot of her time spoiling her nieces & nephews. She was an excellent cook & was very attached to her cat Kilo... - http://bit.ly/tpg4LC

 

COMMANDMENTS FOR A TEENAGE FEMINIST

Thou Shalt Verbalize - If at a young age you have the smarts to be prematurely aware of the sexism & injustice around you, you have an opportunity. It is a privilege, nay an obligation, to start conversations.

Thou Shalt Not Waffle - It is hard to be constant in your convictions. Especially when yours is not the popular party line... People who know me no longer receive mixed signals about what I find appropriate.

Thou Shalt Have A Sense of Humor - Instead of lecturing someone for using “gay” to describe something unlikable, say something along the lines of, “I didn't realize the broken pencil sharpener had a sexual orientation.” So it's not pee-your-pants funny but it's more amusing than ‘how dare you!?'

Thou Shalt Educate Yourself - It has never been easier to learn about all of the aspects of feminism.

Thou Shalt Not Vilify - It may feel gratifying to hate the people & things that contribute to our sexist society, this is often ineffective. Martin Luther King Jr. said: “Darkness cannot drive out darkness; only light can do that. Hate cannot drive out hate; only love can do that.”

Thou Shalt Be Brave - Standing up for yourself & for other young women will be difficult & unpopular. But it will open up for you a world of empowerment.

Thou Shalt Eat Chocolate Cake - I just think it's important to eat food that makes you smile. Thou shalt also shamelessly watch trashy TV, be goofy with friends, stop studying after 3 hours, cannonball into the pool, give yourself a day off from school & say no to impossible requests.

Thou Shalt Be Creative - Start a blog! Check out groups like Girls on the Run. Babysit the children of women living in shelters. All those things you're doing to make your college application crazy cool? You can use them to make your community crazy cool as well.

Thou Shalt Say it Loud, Say it Proud - I am a feminist. These words may feel like social suicide. But the people worth being friends with will appreciate who you are…

•  Excerpts, Lily's Blog, http://bit.ly/tO8qXP

 

IMPACT OF SEXUAL HARASSMENT ON DEPRESSIVE SYMPTOMS DURING EARLY CAREER

Findings confirm sexual harassment is a stressor associated with increased depressive symptoms. Women & men who experience more frequent sexual harassment at work have significantly higher levels of depressed mood than non harassed workers, even after controlling for prior harassment & depressive symptoms. Sexual harassment early in the career has long-term effects on depressive symptoms in adulthood. Interviews with a subset of respondents point to a variety of coping strategies & links between harassment & mental health issues (anger, self-doubt).

- Excerpts, Impact of Sexual Harassment, Society & Mental Health, Jul 2011, http://bit.ly/ro8HRq

 

IN PARTING

The way to achieve happiness is to have a high standard for yourself & a medium one for everyone else.

•  Marcelene Cox.

 

 

 

 


Pour désabonner, cliquez ici. / To unsubscribe, click here.
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB. / Subscribe to Women Femmes NB
Avez-vous des questions ou des commentaires? Communiquez avec nous par courriel wib-dqf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266 /
Questions or comments? E-mail us at wib-dqf@gnb.ca or call 1-877-253-0266.
Direction des questions féminines | 551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1/
Women's Issues Branch | 551 King Street, Suite A | Fredericton, NB E3B 5H1