Agriculture, Pêche et Aquaculture
 
Ministère de l'Agriculture, l'Aquaculture et des Pêches
New Brunswick's Provincial Flower:  The  Violet  (Viola  cucullata) New Brunswick's Provincial Bird:  The  Chickadee  (Parus  atricapillus)
  Le Centre de propagation des végétaux




Le Centre de propagation des végétaux produit et multiplie du matériel de pommes de terre de semence à partir de tissus végétaux soumis à des essais pour garantir l'absence de maladies. Le matériel nucléaire produit, soit les plantules et les microtubercules, est à la base de l'industrie de la pomme de terre de semence du Nouveau-Brunswick.  Le Centre fournit une gamme complète de variétés à des clients de partout en Amérique du Nord.

Un milieu exempt de maladies...

Au Centre de propagation des végétaux, les plantules et microtubercules de pommes de terre sont produits dans des conditions sanitaires très rigoureuses. Le laboratoire de culture des tissus du Centre est un milieu aseptique spécialement conçu pour empêcher l'entrée d'agents pathogènes et autres ravageurs de la pomme de terre. Tout le matériel arrivant au Centre est gardé en quarantaine jusqu'à ce que les tests aient confirmé l'absence de tout agent pathogène de la pomme de terre. Des mesures de prévention exhaustives sont appliquées pour préserver de façon minutieuse un milieu exempt de maladies au Centre de propagation des végétaux.

Le Centre de propagation des végétaux atteint ou dépasse toutes les normes de l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour la production du Matériel nucléaire de pommes de terre de semence.

Notre protocole de propagation et de test...

Le Centre de propagation des végétaux fait le démarrage, l'entreposage et la multiplication du matériel de base de pommes de terre. Le Centre accepte à la fois les tubercules et les plantules.

Le démarrage, c'est-à-dire l'établissement de nouveaux plantules directement à partir de pommes de terre, se fait quand le Centre accepte des tubercules pour la propagation. On fait germer les tubercules, puis la surface des germes est stérilisée. De petits méristèmes (points de croissance) sont soigneusement extraits des germes et cultivés dans un milieu nutritif aux fins de production de plantules. Ces plantules sont subdivisés en plantules filles qui subissent une série complète dessais pour s'assurer de l'absence de tout agent viral, viroïde ou bactérien. Le tubercule original est cultivé en serre et soumis à des tests pour confirmer qu'il est exempt de toute maladie de la pomme de terre.

Les plantules acceptées au Centre pour la propagation sont subdivisées en plantules filles qui sont soumises à une série complète d'essais pour s'assurer de l'absence de tout agent viral, viroïde ou bactérien.

Du matériel de chaque tubercule ou plantule qui arrive au Centre est utilisé pour inoculer une série de plants indicateurs. Cette façon de procéder permet de déceler la présence de virus et d'agents pathogènes ne faisant pas l'objet de tests spécifiques dans la procédure initiale. Aussi, avec du matériel obtenu à partir de chaque tubercule et plantule, on procède à des essais pour déceler tout agent de contamination bactérienne ou fongique. À n'importe quelle étape des essais, si l'on trouve un agent pathogène, tout le matériel connexe est éliminé.

Le nouveau matériel est seulement accepté dans le programme de propagation lorsque tous les tests pour les maladies ont donné des résultats qui sont ressortis négatifs. Les plantules de toutes les variétés et les sélections sont conservées dans une banque sous des conditions contrôlées jusqu'à ce qu'on en ait besoin aux fins de production. Pour la multiplication des plantules, on coupe des boutures nodales toutes les quatre semaines pour quintupler le matériel à chaque fois. On peut alors utiliser les plantules ainsi produites dans une serre ou dans un champ. Les microtubercules, de petits tubercules produits sur les plantules, sont cultivés in vitro dans un milieu de croissance spécial. Les microtubercules sont plus faciles à entreposer et à transporter que les plantules.

Conformément aux règlements de l'Agence canadienne d'inspection des aliments, tout le matériel expédié par le Centre de propagation des végétaux doit avoir été soumis à des épreuves pour s'assurer de l'absence de tout agent pathogène de la pomme de terre.

Un rôle de chef de file en recherche et en formation...

Le Centre de propagation des végétaux joue un rôle important dans le domaine de la recherche et de la formation technique. Le Centre modifie et améliore constamment les protocoles et les techniques pour la culture des tissus de différents produits agricoles. Une formation est offerte aux étudiants de la province et aux étudiants étrangers sur les techniques de propagation et d'asepsie. On reçoit régulièrement des visites de délégations à qui l'on présente des exposés détaillés sur la production du matériel souche au Nouveau-Brunswick.

Nos activités additionnelles...

Le Centre de propagation des végétaux abrite la Banque canadienne des variétés de pommes de terre. Cette banque contient une gamme complète de variétés et de sélections qui existent actuellement au Canada. Cela inclut du matériel génétiquement modifié et des variétés visés par la Loi sur la protection des obtentions végétales. Tout le matériel est conservé sous la forme de stocks exempts de maladie produits par culture de tissus et offerts à l'industrie comme Matériel nucléaire certifié.

Le Centre on fait l'expérience de produire une gamme de plus en plus variée de cultures horticoles. Parmi les cultures qui présentent un intérêt spécial, on trouve les bleuets, les fraises, les canneberges, la rhubarbe et les porte-greffes pour les pommiers.

Nos produits et nos installations

Le Centre de propagation des végétaux fournit du matériel souche, exempt de maladie et produit à partir de la culture de tissus, à l'industrie de la pomme de terre de semence du Nouveau-Brunswick. Il produit des quantités commerciales de plantules et de microtubercules aux fins de distribution au Nouveau-Brunswick. Le Centre offre également à ses clients du monde entier des plantules de Matériel nucléaire pour toute une gamme de variétés.

Établi en 1983, le Centre de propagation des végétaux a été agrandi en 1990. Il comprend un laboratoire moderne de culture de tissus et quatre chambres de croissance distinctes. Plus de 300 000 propagules de pommes de terre sont produites chaque année.