New/Nouveau Brunswick
Tourisme, Patrimoine et Culture Accueil | English

Accueil > Patrimoine > Fêtes du patrimoine 2012 > Fête provinciale du patrimoine 2012
Fêtes du patrimoine
Programme
Formulaires
Calendrier
Fêtes scolaires
Prix régionaux
Jeunes citoyens
Fêtes régionales
Vitrine provinciale 2012
Journalistes étudiants intégrés 2011
Liens
Graydon Nicholas
Président d’honneur

Fête provinciale du patrimoine 2012

Aidan Ingalls, Lindsay Jay-Keating

Des élèves du Nouveau-Brunswick découvrent leur patrimoine collectif

par Aidan Ingalls,
École secondaire
Saint John High School
Saint John (Nouveau‑Brunswick)

et

par Lindsay Jay-Keating,
Harkins Middle School
Miramichi (Nouveau‑Brunswick)

Vendredi 22 juin

Pour un grand nombre d’écoles du Nouveau-Brunswick, l’année scolaire 2012 marque une autre année fantastique au cours de laquelle les élèves ont pu en apprendre davantage sur leur patrimoine collectif. Les Fêtes du patrimoine ont commencé dans les écoles pour se poursuivre à l’échelle régionale et, enfin, un peu plus de 20 élèves (15 projets) ont été choisis pour participer à la Vitrine provinciale, au village de Gagetown.

C’est le 22 juin, par une soirée pluvieuse, que les élèves sont arrivés au Palais de justice du comté de Queen, enthousiastes à l’idée d'entamer cette fin de semaine débordante d’activités. Les élèves se sont inscrits auprès des conseillers et ont reçu une trousse d’information et deux t-shirts du patrimoine à porter pendant leur visite.

À 19 h, le groupe s’est rassemblé près du Musée de la maison Tilley, et des amitiés se sont rapidement formées. Le groupe vibrait d’enthousiasme lorsque la cérémonie d’ouverture a commencé. Le maire de Gagetown, le député de la région et le président de « Queen’s County Heritage » ont, à tour de rôle, souhaité la bienvenue aux élèves, soulignant les efforts qu’ils ont dû déployer pour se rendre au niveau provincial. Chaque élève a reçu un bol fabriqué par un potier de la région comme prix spécial.

Samedi 23 juin

Ce n'est certainement pas la bruine du petit matin de ce samedi-là qui allait ternir l'enthousiasme des participants à passer une journée passionnante pleine d'activités. Répartis en deux groupes, les élèves ont pu visiter des lieux historiques locaux importants, comme le musée de la maison Tilley, construite en 1786 et lieu de naissance de Sir Samuel Leonard Tilley, un Père de la Confédération.

Ils ont ensuite effectué une visite guidée du Palais de justice du comté de Queens et du cimetière anglican St. John, où ils ont pu s'essayer directement aux techniques d'estampage sur pierres tombales.

À midi, une marche dans le village a permis aux élèves d'admirer les paysages des fermes du village et d'assister à une tonte de moutons avant de se rendre à la ferme fruiticole de Gagetown pour le dîner. Peu après le dîner, les élèves ont fait un tour en tracteur le long du sentier qui fait contourne la ferme fruiticole de Gagetown. Ensuite, ils ont pu se divertir dans plusieurs fermes d'élevage qui proposaient des activités amusantes et autres divertissements.


Ensuite, à bord d'un traversier à câble, nos élèves passionnés ont fait une balade sur les eaux tranquilles du fleuve Saint-Jean d'où ils ont pu admirer ce que la nature a de plus beau à offrir. Après cette merveilleuse balade, ils sont allés admirer le travail d'Anthony Flower, de la maison Anthony Flower, se sont exercés à chanter notre hymne national et ont participé à diverses activités en plein air. La route du retour au Palais de justice du comté de Queens a vu naître de nouvelles amitiés ainsi que de joyeux souvenirs imprégnés des fous rires des élèves.

 

Vers le milieu de l'après-midi, à l'occasion d'une chasse au trésor historique organisée par les hôtes du village, les élèves ont dû utiliser leur sens de la compétition et leur capacité à travailler en équipe. Ils devaient résoudre des indices qui les invitaient à se rendre dans divers lieux du village. La première équipe à avoir fini a remporté le trophée.

 

Vers 16 h, tout le monde s'est rendu à l'école communautaire de Gagetown pour y déguster de la pizza et visiter la classe nature en plein air de l'école. Après cette longue journée, il était temps de remonter à bord de l’autobus pour l'une des activités les plus attendues : passer la nuit sur la base des Forces canadiennes de Gagetown.

Sur la route, les élèves se sont arrêtés dans un cimetière pour rendre hommage aux personnes décédées qui avaient habité l'endroit avant l'expropriation des terres, au début des années 1950, pour la construction de la base de Gagetown, en plantant des petits drapeaux canadiens au pied de leur pierre tombale. À ce jour, il s'agit de la plus grande expropriation de terres de l'histoire du Nouveau-Brunswick.

Une fois arrivés à la base de Gagetown et après un accueil chaleureux, les élèves ont visité le musée des ingénieurs militaires, où nos jeunes historiens ont été très intrigués par l'importante collection d'artéfacts militaires généraux et d'ingénierie.

Ces artéfacts témoignent des réalisations des services de génie militaire des Forces canadiennes, en temps de guerre, dans le développement du Canada. Les élèves ont ensuite partagé une collation avec les Cadets de la Marine royale canadienne, au Camp Argonaut.

Pour finir cette dure et longue journée pleine d'activités, nos jeunes élèves se sont réfugiés dans les casernes pour y passer une nuit de sommeil bien méritée!

Dimanche 24 juin

Encore dans les vapeurs après avoir dormi (ou ne pas avoir dormi) dans la caserne froide, les participants ont pu « faire connaissance » avec les douches du camp Argonaut. Et quelle expérience ce fut! De ces douches, vraisemblablement conçues pour être désagréables, s’écoulait une eau glaciale qui a certainement réveillé tout le monde. Le déjeuner, toutefois, était loin d’être pénible. Le personnel accueillant a servi aux élèves un déjeuner qui aurait pu… nourrir toute une armée. Tous ont dévoré la nourriture empilée dans leur assiette; personne n’est resté sur sa faim. Pour un bon nombre de participants, la deuxième portion a agrémenté l’aventure.

Après avoir préparé leur bagage, les élèves ont grimpé de nouveau dans l’autobus pour quitter le camp. En route vers le Palais de justice, les élèves se sont encore une fois mis à entonner l’hymne national : l'Ô Canada. Lorsque l’autobus est arrivé à sa destination, les élèves se sont affairés à préparer leurs exposés en vue de la cérémonie de clôture. Les auteurs de chaque projet ont participé à une entrevue et ont été photographiés par des anciens.

À 10 h ce matin-là, une cérémonie de commémoration a eu lieu en l'honneur des villages qui ont été expropriés en vue de la construction de la base des Forces canadiennes de Gagetown. Un certain nombre d’invités ont pris la parole, y compris l’honorable Graydon Nicholas et un habitant d’un de ces anciens villages. Des fleurs ont été plantées dans le jardin à la mémoire de ceux-ci.

Les participants à la vitrine se sont ensuite rassemblés dans la salle des juges pour la signature des t-shirts. L’honorable Graydon Nicholas a signé le t‑shirt de tous les participants. Des collations mettant les pommes à l’honneur ont été distribuées.

La cérémonie de clôture a débuté par l’Ô Canada que les élèves s’étaient tant exercés à chanter. L’honorable Graydon Nicholas a ensuite félicité les élèves pour leur dévouement, affirmant que lorsqu’on leur donne l’occasion, les élèves la saisissent pour faire revivre l’histoire. Chaque élève a ensuite été invité à se rendre à l’avant de la salle pour recevoir une médaille du lieutenant-gouverneur. Les projets ont été présentés, des rafraîchissements ont été servis et des photos ont été prises avec le lieutenant-gouverneur. Les participants ont échangé leurs adresses courriel avant de se dire au revoir et de se mettre en route pour la maison.

En fin de compte, le travail acharné des élèves qui ont dépouillé les archives, fouillé dans Internet et exploré le grenier de leur grand-mère a valu la peine. Tous les participants ont pu profiter de cette fin de semaine extraordinairement instructive et amusante dans la ville historique de Gagetown.

 



Tourisme, Patrimoine et Culture
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge | Déclaration de confidentialité