Agriculture, Pêche et Aquaculture
 
Ministère de l'Agriculture, l'Aquaculture et des Pêches
New Brunswick's Provincial Flower:  The  Violet  (Viola  cucullata) New Brunswick's Provincial Bird:  The  Chickadee  (Parus  atricapillus)
  Évaluation d'herbicides pour le contrôle des mauvaises herbes dans le souci




G.L. Graham et D. Savoie

Résumé : Le souci (Calendula officinalis) est une nouvelle culture potentielle pour les producteurs du Nouveau–Brunswick. Une contrainte à la production commerciale est l'absence d'herbicides homologués. Un essai a eu lieu près de New Denmark Nouveau–Brunswick afin d'évaluer des herbicides pouvant détruire les mauvaises herbes dans les cultures de souci. Comme la trifluraline a été épandue à la volée dans la zone expérimentale avant l'établissement des parcelles, les évaluations de l'efficacité du contôle des mauvaises herbes n'indiquent peut–être pas le spectre de mauvaises herbes possible dans le champ. En général, la levée dans les parcelles était très variable, et ce facteur peut avoir influé sur les résultats présentés. La culture a été peu endommagée par les applications de trifluraline, de fluazifop et de séthoxydime. À mesure que la saison progressait, les dommages à la culture se sont améliorés pour le glyphosate appliqué seul et, dans une moindre mesure, pour l'isoxaben. L'application de glyphosate a été faite à 30 % d'émergence, une date tardive pour une application sécuritaire, mais les parcelles s'étaient rétablies à la fin de la période d'essai. Par conséquent, le glyphosate ou la trifluraline étaient les meilleurs herbicides pour obtenir un bon contrôle des mauvaises herbes tout en étant sécuritaire pour la culture.