Agriculture et Aquaculture

Dévoilement de la stratégie en matière d'agriculture (10/06/23)

NB 1050

le 23 juin 2010

FREDERICTON (CNB) - La première stratégie pluriannuelle visant la transformation du secteur agricole au Nouveau-Brunswick a été dévoilée aujourd'hui, à Fredericton.

La stratégie pour l'agriculture au Nouveau-Brunswick - Transformer l'agriculture ensemble a été rendue publique à l'occasion de la réunion trimestrielle marquant le premier anniversaire de la Table ronde permanente du ministre sur l'agriculture.

« Lors du sommet de l'agriculture tenu en avril 2008, le secteur a demandé que soient élaborées une vision et une stratégie sur l'avenir de l'agriculture dans la province », a déclaré le ministre de l'Agriculture et de l'Aquaculture, Ronald Ouellette. « Au cours des deux dernières années, nous avons travaillé ensemble à élaborer cette stratégie, qui donne un aperçu de l'état actuel du secteur et qui suggère des mesures pour mener à bien notre vision commune à long terme. »

La stratégie pour l'agriculture au Nouveau-Brunswick - Transformer l'agriculture ensemble est l'aboutissement d'un vaste processus de consultation et de mobilisation des intervenants. Partant d'une vision commune de l'avenir du secteur, le gouvernement provincial et les intervenants ont conçu 14 stratégies prioritaires.

Qu'il s'agisse de faire la promotion de l'image du secteur ou de fournir d'autres possibilités de formation aux producteurs et futurs producteurs, ces mesures orienteront la mise en œuvre de La stratégie pour l'agriculture au Nouveau-Brunswick - Transformer l'agriculture ensemble pendant plusieurs années.

« Nous souhaitons de tout cœur que le sommet de l'agriculture devienne une référence pour les générations futures d'agriculteurs et décideurs publics et que les retombées en viennent à une plus grande participation citoyenne dans tout le processus de production alimentaire », a affirmé le président de l'Union nationale des fermiers du Nouveau-Brunswick, Jean-Eudes Chiasson.

La prochaine étape consiste à élaborer la première phase d'un plan d'action pour traiter de façon plus approfondie les recommandations prioritaires en déterminant les organismes responsables, les ressources nécessaires et les indicateurs de réussite.

« Nous croyons que ce document est la feuille de route de ce que l'agriculture devrait devenir, et nous espérons aussi qu'il serve d'avertissement aux Néo-Brunswickois pour qu'ils se demandent qui nous nourrira et quelle sera la provenance de nos aliments après que la génération actuelle d'agriculteurs aura pris sa retraite », a dit le président de l'Alliance agricole du Nouveau-Brunswick, Patrick Finnigan

L'industrie de l'agriculture et de l'agroalimentaire est diversifiée au Nouveau Brunswick. Elle comporte plus de 2700 exploitations agricoles et 100 usines de transformation qui produisent près de 1,2 milliard de dollars en produits agroalimentaires et en boissons.

« Quand on est tous sur la même longueur d'onde et qu'on travaille ensemble dans la même direction, on peut accomplir beaucoup de choses, a ajouté M. Ouellette. Ce processus a suscité la réflexion tout en étant une grande source de motivation, et je félicite les membres de la Table ronde et tous les intervenants de leurs commentaires directs et constructifs. »

La stratégie pour l'agriculture au Nouveau-Brunswick - Transformer l'agriculture ensemble est disponible sur le site Web du ministère de l'Agriculture et de l'Aquaculture.

LIEN :

2010-06-23

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Gisèle Regimbal, communications, ministère de l'Agriculture et de l'Aquaculture, 506-444-4218.

2010-06-23