Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation

Publication du rapport préliminaire de la Commission (05/11/21)

NB 1590

le 21 novembre 2005

FREDERICTON (CNB) - La carte électorale proposée par la Commission indépendante sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation entraînera la création de deux circonscriptions électorales et la suppression de deux circonscriptions existantes.

En raison du déplacement de la population, la Commission propose d'ajouter des circonscriptions électorales dans les régions de Fredericton et de Dieppe-Moncton et d'en supprimer une dans le Sud-Ouest et une autre dans le Nord.

La Commission, dont les membres ont été choisis par le Comité d'administration de l'Assemblée législative, formé de représentants de tous les partis, a le mandat de redessiner la carte électorale de la province afin d'assurer une distribution plus uniforme de la population dans les 55 circonscriptions électorales. Conformément à la Loi sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation, la population dans les circonscriptions électorales ne peut être supérieure ou inférieure de 10 pour cent à la moyenne établie de 13 263 habitants (quotient électoral).

 La première série d'audiences nous a permis de recueillir les commentaires de la population néo-brunswickoise et nous essayons de tenir compte de ses préoccupations, notamment en vue d'assurer une représentation effective dans les régions rurales , a expliqué la juge Margaret Larlee, coprésidente de la Comission. Elle a souligné que les propositions de la Commission visent à créer des circonscriptions rurales dont la population serait inférieure au quotient électoral afin de tenir compte de l'étendue des régions géographiques que les députés provinciaux représentent, ainsi que des circonscriptions urbaines ayant une population supérieure à ce quotient.

Le rapport constituera un excellent point de départ pour la discussion au cours de la prochaine série d'audiences publiques , a indiqué la juge Brigitte Robichaud, coprésidente de la Commission.  Nous serons à l'écoute des gens du Nouveau-Brunswick lorsqu'ils se présenteront à notre deuxième série d'audiences en janvier.  Un calendrier a été établi. Les dates prévues pourraient cependant être modifiées en cas de mauvais temps.

Les principaux changements proposés par la Commission prévoient la création d'une nouvelle circonscription électorale dans la région centrale (région de Fredericton).

Dans la région du Sud-Est, la Commission propose de créer une circonscription électorale appelée Codiac, qui serait constituée de parties de la ville de Dieppe, de parties de la circonscription actuelle de Moncton-Est et de secteurs de la circonscription de Moncton-Crescent.

Selon ces propositions, la circonscription électorale des Îles-de-Fundy dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick, qui ne compte que 4845 habitants (soit 63 pour cent de moins que le quotient électoral), serait absorbée par deux circonscriptions électorales existantes.

Dans le Nord, la Commission propose de partager la circonscription électorale de Restigouche-Ouest entre les régions du Nord-Ouest et du Nord-Est et de créer une nouvelle circonscription électorale appelée Madawaska-Restigouche. La circonscription électorale de Restigouche-Ouest n'existerait donc plus.

Les communautés de la Péninsule acadienne et de la région de Miramichi verront les limites de leurs circonscriptions électorales modifiées par les propositions de la Commission, sans toutefois en perdre aucune.

La circonscription électorale de Tantramar est la seule région où la Commission a appliqué la disposition relative aux  circonstances extraordinaires , contenue dans la Loi sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation. Après avoir envisagé diverses possibilités, la Commission a jugé qu'aucune d'entre elles ne permettrait d'assurer la représentation effective des communautés anglophone et francophone. Le chiffre de la population dans la circonscription de Tantramar continuera donc d'être inférieur de 19,9 pour cent au quotient électoral provincial.

On peut consulter le rapport complet en accédant au site Web de la Commission à l'adresse suivante : http://www.gnb.ca, mot clé : circonscriptions électorales.

2005-11-21

NOTE DE LA RÉDACTION : Le calendrier de la deuxième série d'audiences publiques de la Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation est annexé. PERSONNE-RESSOURCE : Valerie Kilfoil, Communications Nouveau-Brunswick, (506) 444-5070, (506) 470-3178 (cellulaire).

Calendrier de la deuxième série d'audiences publiques

2005-11-21