Éducation

Partenariats pour l'utilisation d'ordinateurs portatifs en salle de classe (04/09/30)

NB 1078

le 30 septembre 2004

FREDERICTON (CNB) - Le premier ministre, Bernard Lord, et la ministre de l'Éducation, Madeleine Dubé, ont annoncé aujourd'hui de nouveaux partenariats avec Hewlett-Packard Canada et Microsoft Canada pour soutenir la Recherche sur l'utilisation d'ordinateurs portatifs en salle de classe, une initiative importante du Plan d'apprentissage de qualité.

« Nous sommes très reconnaissants et honorés que ces deux chefs de file mondiaux en technologies de l'information se joignent à nous dans l'exécution de ce projet visant à utiliser les technologies pour soutenir et améliorer l'apprentissage et l'enseignement, a affirmé M. Lord. La participation et les connaissances appliquées de Hewlett-Packard et de Microsoft seront précieuses dans notre recherche de moyens de mieux intégrer les technologies de l'information dans les salles de classes. »

Dans l’ordre habituel : Paul Tsaparis, président et chef des opérations de Hewlett-Packard Canada; Josh Saunders, un élève de 7e année de la Nashwaaksis Middle School à Fredericton; le premier ministre, Bernard Lord; la ministre de l’Éducation, Madeleine Dubé; Chelsey Labillois, une élève de 7e année de la Nashwaaksis Middle School; et Frank Clegg, président de Microsoft Canada. (Photo agrandie) - Vidéo: (WMV) Audio : (WMA) - (audio/vidéo)

Le partenariat comprend une entente avec Hewlett-Packard qui fournira plus de 600 ordinateurs portatifs HP Compaq nx 5000, des services connexes et des services de consultation pour le projet. Microsoft appuiera les recherches connexes et fournira des logiciels, des services et du soutien.

« HP Canada a une vision pour l'avenir - un avenir où la technologie sera accessible à tout le monde sur la planète pour apprendre, travailler et profiter de l'information », a déclaré Paul Tsaparis, président et chef des opérations de Hewlett-Packard Canada.

Il a précisé que la vision semblable de HP et du gouvernement du Nouveau-Brunswick explique la participation de HP à titre de plus grand collaborateur au projet de recherche. Grâce au soutien de recherches importantes et innovatrices, HP espère que le véritable mérite de l'apprentissage axé sur les technologies sera mis en évidence.

« Je crois que HP a la responsabilité d'aider à poursuivre ce type de recherche, a ajouté M. Tsaparis. Grâce à cette collaboration avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick, HP peut favoriser le partage des résultats importants de ce travail, dans la région et partout au Canada, en faisant de la technologie un véritable outil d'apprentissage. »

Microsoft Canada appuie le projet de recherche en fournissant Microsoft Office et le logiciel Encarta pour les ordinateurs portatifs ainsi que du financement pour permettre à des chercheurs de l'Université de Moncton et de l'Université Mount Allison d'évaluer les répercussions du projet sur l'apprentissage et l'enseignement. Les chercheurs étudieront également de quelle façon la technologie peut être utilisée pour favoriser l'apprentissage.

Le don de logiciels, la recherche et la formation d'enseignants font partie du programme de Partenariat d'apprentissage de Microsoft. Grâce à ce programme, l'entreprise travaille avec les gouvernements provinciaux du Canada pour faire des investissements stratégiques dans les programmes de la maternelle à la 12e année.

« La Recherche sur l'utilisation d'ordinateurs portatifs en salle de classe reflète l'objectif fondamental de Microsoft qui est d'aider à développer une culture numérique pour tous en facilitant l'accès aux technologies pour les élèves et les enseignants, a souligné Frank Clegg, président de Microsoft Canada. Le premier ministre et la ministre de l'Éducation préparent l'avenir du Nouveau-Brunswick en permettant aux élèves et aux enseignants d'apprendre et de penser autrement. Nous espérons que notre soutien au projet de recherche contribuera à la croissance de ce programme important afin qu'il soit possible de l'offrir à l'échelle provinciale. »

L'annonce des contributions des secteurs public et privé a été faite à la Nashwaaksis Middle School de Fredericton, une des six écoles dont la demande a été choisie parmi 24 demandes pour participer à ce projet d'une durée de deux ans. Les autres écoles sont l'école Abbey-Landry du district 1 à Memramcook; le Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska, district 3 (Clair); l'école Le Tremplin, district 9 (Tracadie-Sheila); la Harry Miller Middle School, district 6 (Rothesay) et la Grand Manan Community School, district 10 (Grand Manan).

Mme Dubé a remercié HP et Microsoft Canada au nom des élèves et des enseignants participant au projet de recherche.

« Ces deux entreprises comprennent l'importance de s'assurer que les élèves et les enseignants aient accès à l'information la plus à jour pour appuyer l'apprentissage et l'enseignement, a ajouté Mme Dubé. Nous sommes très reconnaissants de leur enthousiasme et de leur engagement envers ce projet et nous espérons continuer de collaborer avec ces partenaires tout au long du projet. »

La Recherche sur l'utilisation d'ordinateurs portatifs en salle de classe est une des 71 mesures du Plan d'apprentissage de qualité pour le système d'éducation publique. Le projet permettra au ministère de l'Éducation de déterminer comment les technologies informatiques peuvent servir, de manière optimale, à soutenir l'apprentissage et l'enseignement.

« Les recherches ailleurs dans le monde ont démontré que l'offre d'accès aux ordinateurs peut avoir un effet positif considérable sur l'apprentissage des élèves et les méthodes d'enseignement, a déclaré M. Lord. Nous croyons que cette initiative peut jouer un rôle important dans l'atteinte de l'objectif du Plan d'apprentissage de qualité pour que les élèves et les écoles de la province atteignent un plus haut niveau et se classent dans les trois premiers rangs au niveau national et au niveau international. »

Le projet de recherche durera deux ans. Des élèves et des enseignants de 7e année provenant de six écoles différentes participeront à la première année du projet. Au cours de la deuxième année, ces élèves continueront le projet de recherche en 8e année et un deuxième groupe d'élèves de 7e année des mêmes écoles y participera également.

Pendant le premier semestre de l'année scolaire en cours, les enseignants participant au projet recevront une formation concernant l'utilisation d'ordinateurs comme outils d'enseignement. Les élèves participant au projet commenceront à utiliser leurs ordinateurs au début du deuxième semestre, soit en janvier 2005.

2004-09-30

PERSONNES-RESSOURCES : Chisholm Pothier, Cabinet du premier ministre, (506) 444-2286; Steve Benteau ou Hugues Beaulieu, communications, Éducation, (506) 444-4714.

2004-09-30