Éducation

Semaine d'appréciation de l'éducation (05/02/11)

NB 176

le 11 février 2005

FREDERICTON (CNB) - Le texte qui suit est un message de la ministre de l'Éducation, Madeleine Dubé, à l'occasion de la Semaine d'appréciation de l'éducation qui se tient du 13 au 19 février 2005.

De tous les facteurs qui affectent le développement d'une société, l'éducation est l'un des plus importants. Son rôle de pierre angulaire s'explique par l'influence déterminante qu'elle exerce à la fois sur l'individu, l'organisation sociale et économique, la culture et le savoir. Il est donc juste de dire que l'avenir de notre province se prépare dans nos écoles.

À l'occasion de la Semaine d'appréciation de l'éducation, je veux remercier tous ceux et celles qui assurent le bon fonctionnement de nos écoles. C'est grâce au travail de centaines de personnes que nos élèves peuvent apprendre tous les jours. Parmi celles-ci, il y a notamment les enseignants et enseignantes, les directeurs et directrices d'écoles, le personnel de soutien, les directions et le personnel des districts, des professionnels de la santé, des conseillers en orientation ainsi que les chauffeurs d'autobus.

À l'instar de tous ces gens, le gouvernement du Nouveau-Brunswick est résolument engagé envers la qualité du système d'éducation. C'est pourquoi les fonds provinciaux consacrés à l'éducation publique n'ont cessé de croître depuis 1999. C'est également pour cette raison que nous avons pris l'engagement d'ajouter 500 nouveaux postes d'enseignant d'ici 2006.

J'invite les élèves, les parents et la population à témoigner leur reconnaissance à tous ceux et celles qui oeuvrent au sein du système d'éducation publique. Grâce à leur professionnalisme et à leur dévouement, nos élèves reçoivent une éducation de première qualité qui leur permettra de relever les défis de demain.

2005-02-11

PERSONNES-RESSOURCES : Hugues Beaulieu ou Jason Humphrey, communications, Éducation (506) 444-4714

2005-02-11