Cabinet du premier ministre / Éducation

L'Université St. Thomas reçoit un appui financier de 3,3 M $ pour des projets d'infrastructures (05/06/03)

NB 690

le 3 juin 2005

FREDERICTON (CNB) - Le premier ministre, Bernard Lord, a annoncé aujourd'hui que l'Université St. Thomas recevra un appui financier de 3,3 M $ pour la construction d'un nouveau pavillon.

« Cet investissement permettra à l'Université St. Thomas de continuer de jouer un rôle de premier plan dans la région de la capitale et au Nouveau-Brunswick », a déclaré le premier ministre Lord. « Nous sommes heureux d'aider l'université à améliorer son infrastructure stratégique et à favoriser l'innovation, deux des piliers du Plan de prospérité du Nouveau-Brunswick. »

(Multimédias)

Le nouveau pavillon de l'Université St. Thomas aura une superficie de 3 995 mètres carrés et comprendra des salles de classes supplémentaires, une salle d'étude, des bureaux pour des projets de recherche et des bureaux de professeurs. Le pavillon portera le nom de « Margaret Norrie McCain Hall » en l'honneur de la première femme lieutenante-gouverneure et de son apport exceptionnel dans le domaine du service public au Nouveau-Brunswick, de son intérêt pour l'éducation, ainsi que de son soutien aux arts et aux œuvres philanthropiques.

« Cet engagement financier du gouvernement du Nouveau-Brunswick touche directement les étudiants et aura un effet positif sur la qualité de l'éducation qu'ils reçoivent à l'Université St. Thomas », a affirmé le recteur et vice-chancelier de l'Université, Daniel O'Brien. « Nous avons déjà un milieu universitaire de renommée nationale centré sur l'étudiant qui compte des petites salles de classe, des matières de base et des programmes innovateurs. Maintenant, le pavillon McCain offrira une salle d'étude et des salles de classe supplémentaires dont nous avions grandement besoin. »

« Les étudiants et les professeurs s'attendent, avec raison, à apprendre et à enseigner dans le meilleur environnement possible », a ajouté la ministre de l'Éducation, Madeleine Dubé. « Le soutien financier des infrastructures universitaires traduit clairement l'engagement continu du gouvernement envers l'éducation postsecondaire. »

Le Fonds pour les projets d'immobilisation du Nouveau-Brunswick administré par la Commission de l'enseignement supérieur des Provinces maritimes contribue à ce projet en investissant 2,3 M $ et une somme de 1 M $ provient du Fonds de fiducie pour l'infrastructure universitaire.

2005-06-03

PERSONNES-RESSOURCES : Jason Humphrey ou Hugues Beaulieu, Communications, Éducation, (506) 444-4714.

2005-06-03