Éducation

Un Institut Confucius sera établi au Nouveau-Brunswick (07/02/05)

NB 145

le 15 février 2005

FREDERICTON (CNB) - Le Nouveau-Brunswick a été choisi pour accueillir l'Institut Confucius, un établissement de formation hautement réputé, a annoncé aujourd'hui le ministre de l'Éducation, Kelly Lamrock.

Créés par le ministère chinois de l'Éducation, les programmes de l'Institut Confucius ont pour but de promouvoir des relations amicales avec d'autres pays, ainsi que l'étude de la langue et de la culture chinoises.

(Multimédias)

Un accord signé aujourd'hui entre Atlantic Education International Inc., affiliée au ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick, et l'Office of Chinese Language Council International - Hanban, mènera à l'ouverture d'un Institut Confucius au Nouveau-Brunswick.

« L'Institut Confucius du Nouveau Brunswick est devenu réalité grâce à 10 années d'engagement dans le domaine de l'éducation en Chine qui ont porté leurs fruits », a déclaré M. Lamrock. « Le Nouveau-Brunswick jouit d'une haute considération en tant que pionnier dans la prestation de programmes d'enseignement avec la Chine, et cette relation nous procure une position enviable aux yeux de plusieurs autres pays et provinces. »

La Chine prévoit établir 100 Instituts Confucius de par le monde, afin de favoriser une meilleure compréhension de la langue et de la culture chinoises. Confucius est un philosophe et éducateur chinois du Ve siècle dont la pensée a marqué la culture asiatique tant traditionnelle que contemporaine.

« La Chine est devenue l'une des principales sources d'étudiants étrangers au Nouveau-Brunswick et au Canada en général », a affirmé le conseiller aux activités éducatives de l'ambassade de la République populaire de Chine au Canada, Shi Shuyun. « Parallèlement, de plus en plus de Canadiens se lancent dans l'apprentissage du chinois et veulent découvrir plus à fond la culture chinoise. L'ouverture de l'Institut Confucius du Nouveau-Brunswick offrira une ressource précieuse pour inciter la population à se sensibiliser à la langue et à la culture chinoises. »

« Cet institut reflète l'avantage stratégique de notre partenariat avec la Chine sur le plan de l'éducation, a ajouté M. Lamrock. Le premier ministre, Shawn Graham, souhaite que le Nouveau-Brunswick devienne un chef de file en matière de développement économique et maintenant, grâce à l'Institut Confucius du Nouveau-Brunswick, nos entreprises profiteront d'une importante ressource pour les aider à percer l'un des marchés mondiaux qui croît le plus rapidement. »

Dès ce printemps, des cours seront offerts par l'entremise de l'Institut Confucius du Nouveau-Brunswick à partir des locaux d'Atlantic Education International à Moncton, où l'Institut sera installé.

2007-02-05

NOTE DE LA RÉDACTION : Les objectifs de l'Institut Confucius du Nouveau-Brunswick sont annexés. PERSONNE-RESSOURCE : Jason Humphrey, communications, Éducation, 506-444-4714.

Objectifs de l'Institut Confucius du Nouveau-Brunswick

Enseignement de la langue chinoise :

  • Promouvoir et offrir des programmes d'enseignement du chinois dans l'est du Canada aux particuliers, aux gens d'affaires et à d'autres étudiants, et ce, aux niveaux appropriés.
  • Mettre au point des programmes de formation dans l'est du Canada à l'intention des instructeurs de langue chinoise, en collaboration avec l'institution partenaire chinoise.
  • Agir en tant que centre de services pour les instructeurs qui enseignent le chinois dans l'est du Canada, dans les écoles secondaires publiques et privées et dans les écoles de langues.
  • Collaborer à la prestation des programmes liés à la langue chinoise, dans les universités et les écoles à l'échelle de l'Est canadien.
  • Administrer dans l'est du Canada les séances d'examen de compétence en langue chinoise.

Culture chinoise :

  • Favoriser auprès du public de l'est du Canada la connaissance et la compréhension de la culture chinoise par l'entremise de conférences publiques, de colloques et d'autres activités.
  • Planifier et organiser dans l'est du Canada des expositions ou des festivals culturels chinois, en collaboration avec des organismes partenaires de la Chine et de l'est du Canada, lorsque ce sera pertinent.
  • Encourager des activités d'échanges entre l'est du Canada et la Chine.

Soutien chinois aux entreprises :

  • Agir comme centre de consultation et de liaison pour la communauté des gens d'affaires de l'est du Canada et leurs homologues en Chine.
  • Offrir des programmes de langue et d'acculturation aux gens d'affaires de l'est du Canada qui prévoient voyager en Chine ou commercer avec ce pays.

Bourses :

  • Encourager la création de bourses reliées à la Chine, en collaboration avec les ministères concernés ou d'autres universités, collèges et écoles secondaires du Canada et d'ailleurs.
  • Mettre sur pied des programmes de visites d'agrégés supérieurs de recherche.
  • Encourager des programmes de recherches portant spécialement sur l'est du Canada.

2007-02-05