Éducation

Partenariat entre le secteur francophone de l'Éducation et L'Acadie nouvelle (07/11/23)

NB 1521

le 23 novembre 2007

FREDERICTON (CNB) - L'Acadie nouvelle est disponible dans toutes les écoles secondaires francophones de la province, a annoncé le ministre de l'Éducation, Kelly Lamrock. Le ministère de l'éducation, en partenariat avec L'Acadie nouvelle, fournit 1000 exemplaires de l'édition quotidienne dans les écoles des cinq districts francophones, en plus de la distribution du cahier jeunesse Kaboom tous les mardis.

(Multimédias)

Ce type d'initiative avec le secteur privé et les organismes communautaires qui contribuent à faire de nos écoles des milieux propices à l'apprentissage nous aidera à construire le meilleur système d'éducation au pays , a dit le ministre de l'Éducation Kelly Lamrock. Utiliser le journal dans la salle de classe permettra non seulement aux élèves de bien maîtriser leur langue mais aussi de développer un fort sentiment d'appartenance à leur communauté tout en les encourageant à devenir des citoyens actifs, conscients de débats sociaux, politiques, économiques et culturels.

Le ministère s'est associé à l'unique quotidien de langue française de la province pour faire en sorte que L'Acadie nouvelle soit non seulement une ressource pédagogique mais aussi un outil de construction de l'identité culturelle et linguistique des jeunes francophones.

En 2006, nous avions été interpellés par des chiffres préoccupants révélés par Statistique Canada en ce qui a trait aux habitudes de lecture chez les francophones du Nouveau-Brunswick. Comme L'Acadie nouvelle est un outil de lecture et d'information, nous avions conclu que le quotidien avait un rôle important à jouer pour améliorer la situation, particulièrement chez les jeunes. , a affirmé l'éditeur-directeur général du quotidien, Armand Caron. C'est dans cette optique que nous avons introduit le cahier jeunesse Kaboom et nous nous réjouissons, aujourd'hui, que le ministère de l'Éducation reconnaisse le rôle que peut jouer L'Acadie nouvelle au plan linguistique et culturel chez les jeunes Acadiens et Francophones.

Dans les classes de sciences humaines, le journal permettra aux élèves de 9e et 12e années d'approfondir leurs connaissances sur l'étude des enjeux locaux, nationaux et internationaux - et ce dans le cadre des cours de géographie, de droit et de ceux portant sur les institutions politiques, économiques et juridiques (IPEJ).

En français, les élèves de 9e à la 12e année utiliseront les articles de journaux, les annonces publicitaires et lettres d'opinion comme objets d'étude de langue courante. En puisant dans des textes médiatiques qui reflètent davantage leur réalité, les enseignants de français aideront les élèves dans leur construction identitaire et leur feront prendre conscience de toute l'importance de bien maîtriser le français.

L'Acadie nouvelle existe depuis 1984. En plus de couvrir l'actualité, ce quotidien sert de tribune aux aspirations politiques, sociales et culturelles des Acadiens et des Acadiennes de la province.

2007-11-23

PERSONNES-RESSOURCES: Angélique Binet ou Jason Humphrey, communications, Éducation, 506-444-4714; Armand Caron, éditeur-directeur général de l'Acadie nouvelle, 506-727-0505.

2007-11-23