Éducation

Élaboration d'un plan d'action régional visant à améliorer le niveau de littératie (08/04/15)

NB 450

le 15 avril 2008

SAINT JOHN (CNB) - Le Conseil atlantique des ministres de l'Éducation et de la Formation (CAMEF) a annoncé aujourd'hui, à l'issue du Forum pancanadien interactif sur la littératie, qu'un plan d'action régional visant à améliorer le niveau de littératie dans les provinces de l'Atlantique serait élaboré.

(Multimédias)

Les 14 et 15 avril, les ministres des provinces de l'Atlantique se sont joints à leurs collègues des autres provinces par webémission pour discuter de divers sujets en littératie, allant de la littératie auprès de la petite enfance à la littératie chez les adultes, en passant par l'amélioration du rendement en lecture. La ville de Saint John était l'un des endroits choisis au Canada pour l'activité interactive, à laquelle participaient des enseignants, des représentants d'organismes communautaires, des professeurs de collèges et d'universités, des travailleurs sur le terrain ainsi que des spécialistes de la littératie en milieu de travail et chez les travailleurs.

Ce forum de deux jours, d'une formule originale, accueillait aussi des conférenciers invités. Parmi ceux-ci, mentionnons l'ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick, Frank McKenna, qui a traité du lien entre la littératie et la prospérité, ainsi que l'artiste Susan Aglukark, qui a mis en lumière l'importance d'améliorer le niveau de littératie des Premières nations pour renforcer leur autonomie.

Les ministres des provinces de l'Atlantique ont profité de cette activité pour réaffirmer leur engagement à faire front commun et à prendre les devants pour améliorer le niveau de littératie de la région, parce qu'ils sont conscients du lien direct qui existe entre une société très alphabétisée et la prospérité économique et sociale.

Ils croient fermement que les activités et les échanges du Forum sur la littératie orienteront l'élaboration d'un plan d'action national sur la littératie et de leur propre plan d'action régional. Ces plans compléteront les initiatives provinciales en littératie actuelles et prévues.

L'un des buts du Forum sur la littératie était de créer une tribune où les spécialistes du domaine pourraient se réunir pour discuter des enjeux auxquels ils sont confrontés , a expliqué le ministre de l'Éducation du Nouveau-Brunswick et actuel président du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), Kelly Lamrock. Nous pouvons profiter de cet élan pour élaborer un programme national de littératie ainsi qu'un plan d'action régional qui nous aidera à renforcer la région et le pays.

Bien que les enjeux en littératie varient d'une province à l'autre, certains problèmes très semblables reviennent dans chacune de nos quatre provinces, et une stratégie commune des provinces de l'Atlantique ne peut que nous aider à y trouver des solutions , a ajouté la ministre de l'Éducation de la Nouvelle-Écosse, Karen Casey.

Grâce au Forum pancanadien sur la littératie, nous sommes directement exposés à un savoir varié qui pourra nous servir dans chacune de nos provinces , a poursuivi la ministre de l'Éducation de Terre-Neuve-et-Labrador, Joan Burke. Partout au Canada, nous avons des préoccupations semblables, et le fait de pouvoir échanger les connaissances nous aidera à proposer de nouvelles idées novatrices sur la littératie.

Le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance de l'Île-du-Prince-Édouard, Gerard Greenan, a affirmé, tant qu'à lui, que nous avons acquis des connaissances sur des enjeux particuliers de la littératie. Il est clair que les provinces de l'Atlantique doivent s'unir pour traiter de ces enjeux .

Le forum a été couronné de succès, et il a permis aux Canadiens de partout de faire du réseautage et de discuter de littératie , a ajouté le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail du Nouveau-Brunswick, Ed Doherty. Nous avons l'intention de faire fond sur les résultats de ces discussions et sur l'apport des intervenants pour élaborer des plans d'action en vue d'améliorer la littératie, tant à l'échelle régionale qu'à l'échelle nationale.

L'engagement que les ministres de l'Éducation et de la Formation des provinces de l'Atlantique ont pris d'élaborer un plan d'action régional en littératie découle de la réunion des Cabinets des provinces de l'Atlantique tenue le 18 janvier 2008. À cette occasion, les premiers ministres de l'Atlantique et leurs cabinets ont adopté une résolution à l'appui du forum et ont confié à leurs ministres le soin de préparer un plan d'action conjoint pour améliorer le niveau de littératie dans les provinces de l'Atlantique, plan d'action qu'ils soumettront au Conseil des premiers ministres de l'Atlantique à l'automne 2008.

Prenant la parole au nom de ses collègues de tout le Canada, le ministre Lamrock a également profité du Forum sur la littératie pour dévoiler le plan L'éducation au Canada - Horizon 2020, un nouveau plan national d'apprentissage destiné à orienter les dossiers de la littératie et d'autres questions d'éducation qui revêtent une importance nationale.

La littératie n'est que l'un des nombreux enjeux clés liés à l'apprentissage qu'il faut résoudre au pays, a précisé M. Lamrock. Mais nous nous y attaquons d'abord parce que la littératie est à la base de tout apprentissage.

M. Lamrock fait remarquer que les ministres de l'Éducation des provinces et territoires prévoient déjà la tenue du prochain forum, en espérant mobiliser les dirigeants autochtones de tout le pays pour qu'ils améliorent le niveau d'éducation des Autochtones au Canada.

Le CAMEF est un organisme du Conseil des premiers ministres de l'Atlantique (CPMA). Il a pour but d'accroître la collaboration en matière d'éducation publique (de la maternelle à la douzième année) et d'éducation postsecondaire dans les provinces de l'Atlantique afin d'améliorer l'apprentissage, d'optimiser les économies et d'ajouter de la valeur aux mesures provinciales.

2008-04-15

PERSONNES-RESSOURCES : Angélique Binet ou Jason Humphrey, Éducation, Nouveau-Brunswick, 506-444-4714; Elaine Bell, Éducation postsecondaire, Formation et Travail, 506-453-8617; Jacquelyn Howard, Terre-Neuve-et-Labrador, 709-729-0048; Peter McLaughlin, Nouvelle-Écosse, 902-424-8307; Jean Doherty, Île-du-Prince-Édouard, 902-368-6449; Kim Devine, Île-du-Prince-Édouard, 902-620-3774.

2008-04-15