Éducation

Octroi de 4,6 millions de dollars du Fonds d'innovation en apprentissage à 395 projets (08/05/06)

NB 657

le 6 mai 2008

FREDERICTON (CNB) - Un total de 395 enseignants ont pu réaliser des projets éducatifs novateurs grâce au Fonds d'innovation en apprentissage pendant l'année scolaire 2007-2008, soit une aide financière dépassant 4,6 millions de dollars. C'est ce qu'a annoncé, aujourd'hui, le ministre de l'Éducation, Kelly Lamrock.

Le Fonds d'innovation en apprentissage offre un appui financier aux enseignants innovateurs en investissant dans des projets originaux, menés par des enseignants, des écoles et des districts et qui peuvent être reproduits dans d'autres écoles. Tout enseignant, toute école ou tout district scolaire du système d'éducation publique du Nouveau-Brunswick peut soumettre une proposition de projet.

« Si nous voulons bâtir le meilleur système d'éducation au pays, il faut appuyer les idées innovatrices de nos enseignants, a déclaré M. Lamrock. Le Fonds d'innovation en apprentissage fournit aux enseignants les ressources nécessaires pour leurs projets et la possibilité de faire connaître leurs meilleures pratiques aux autres enseignants afin de créer de nouveaux milieux d'apprentissage, plus intéressants pour les enfants. »

Dans le secteur francophone, le Fonds d'innovation en apprentissage a permis d'appuyer 123 projets grâce à une contribution d'environ 1,6 million de dollars. Un peu plus de 3 millions de dollars ont été investis pour la mise en œuvre de 272 projets dans le secteur anglophone.

M. Lamrock a visité, aujourd'hui, deux écoles bénéficiant de l'aide financière accordée par le Fonds d'innovation en apprentissage.

(Multimédias)

À la Fundy Shores School de Dipper Harbour, le ministre a assisté à une présentation sur le programme Beyond the Books (au-delà du livre), qui favorise le développement d'une culture de la littératie à l'école, au foyer et au sein de la collectivité. Le programme est offert en cinq séances, dont chacune cible une compétence particulière, soit : la lecture; l'écriture; les jeux de rôles ou le théâtre; l'art oratoire ou la narration; l'alphabet ou les jeux de mots. Entre autres, ces activités accroîtront la motivation des élèves et permettront aux parents de se faire une meilleure idée de l'enseignement de la lecture et de l'écriture en milieu scolaire.

(Multimédias)

M. Lamrock a aussi visité l'École Blanche-Bourgeois de Cocagne, où il a découvert le projet La littératie et la photographie au cœur de la communauté. Celui-ci vise les élèves de la maternelle à la 8e année qui sont doués ou qui ont un trouble d'apprentissage en lecture et en écriture. Grâce à la photographie et à la technologie de l'information, les enfants ont accès à des activités d'apprentissage de l'écriture, de la lecture et de l'expression orale qui sont stimulantes et adaptées à leurs besoins, y compris des activités d'apprentissage expérientielles

« Il est très intéressant de voir autant de projets innovateurs pour améliorer l'apprentissage et la participation des élèves, a affirmé M. Lamrock. Les occasions que nous offrons à nos enseignants et à nos écoles de faire preuve d'innovation nous aideront à atteindre notre objectif d'autosuffisance pour le Nouveau-Brunswick. »

Le Fonds d'innovation en apprentissage de 5 millions de dollars demeurera en place pour l'année scolaire 2008-2009. Les détails du processus de présentation d'une demande sont accessibles aux enseignants en ligne sur le portail Éducation du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

La mise en œuvre du Fonds d'innovation en apprentissage et des 140 autres mesures précises désignées dans Les enfants au premier plan constitue une avancée vers la réalisation de l'objectif du gouvernement du Nouveau-Brunswick de bâtir le meilleur système d'éducation au pays.

2008-05-06

PERSONNES-RESSOURCES : Angélique Binet ou Jason Humphrey, Communications, Éducation, 506-444-4714.

2008-05-06