Éducation / Éducation postsecondaire, Formation et Travail

Amélioration des programmes de métiers et de technologie à l'école secondaire (secteur anglophone) (08/05/13)

NB 712

le 13 mai 2008

SAINT JOHN (CNB) - Le ministre de l'Éducation, Kelly Lamrock, a annoncé aujourd'hui un plan de trois ans pour la restructuration et l'amélioration des programmes d'enseignement des métiers spécialisés et de la technologie dans le système scolaire anglophone.

(Multimédias)

Dans le Pacte pour le changement, nous avions pris l'engagement d'augmenter les choix de cours de métiers et de technologie dans les écoles secondaires du Nouveau-Brunswick, a déclaré M. Lamrock. En raison de la croissance de la demande pour une main-d'oeuvre spécialisée et qualifiée, il est essentiel d'offrir aux élèves différentes possibilités de cheminement vers la carrière.

Le nouveau Programme des métiers spécialisés et de la technologie englobe dix importantes initiatives visant à offrir aux élèves des possibilités de pratiquer la collaboration, la résolution de problèmes et la pensée critique ainsi que d'autres compétences essentielles pour le XXIe siècle grâce à un programme d'études dont le contenu et les outils sont modernes et pertinents.

Les élèves qui termineront avec succès le Programme des métiers spécialisés et de la technologie connaîtront les possibilités de carrière dans ces domaines et auront l'information nécessaire pour faire un choix éclairé et avisé en ce qui concerne leurs études postsecondaires.

L'une des dix importantes initiatives du Programme des métiers spécialisés et de la technologie vise à assurer une transition réussie de l'école secondaire à la formation dans les métiers grâce à la collaboration avec le ministère de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail.

Lors d'une visite aujourd'hui à la Simonds High School de Saint John, le ministre Kelly Lamrock a signé avec le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Ed Doherty, un protocole d'entente pour lancer cette initiative.

En vertu du protocole d'entente, les deux ministères se sont engagés à travailler ensemble pour concevoir un système permettant aux collèges communautaires de reconnaître dans leurs programmes les crédits obtenus à l'école secondaire. Grâce à cette collaboration, les élèves de l'école secondaire obtiendront des crédits pour leur travail dans les cours de l'école secondaire ayant trait aux métiers.

Il s'agit d'une très bonne nouvelle, car cela aidera à augmenter le nombre d'élèves du Nouveau-Brunswick qui feront la transition de l'école secondaire aux programmes des collèges communautaires, a affirmé M. Doherty. Comme il est mentionné dans le Pacte pour le changement, notre gouvernement souhaite créer des possibilités et des partenariats de ce genre afin de promouvoir les métiers comme choix de carrière. Pour que la province du Nouveau-Brunswick puisse atteindre son objectif d'autosuffisance, il faudra que les jeunes connaissent leurs options et acquièrent les compétences nécessaires.

Un autre élément important du Programme des métiers spécialisés et de la technologie consiste à renforcer les partenariats avec l'industrie pour enrichir les cours offerts aux élèves. Le ministère de l'Éducation a conclu de nombreux partenariats, y compris avec quatre fabricants dans le domaine de l'habitation, c'est-à-dire : Kent Homes, Prestige Homes, Hospitality Homes et Maple Leaf Homes. Chacune de ces entreprises offre une formation sur place et un apprentissage expérientiel aux élèves.

Les partenariats avec l'industrie nous aideront à revitaliser le Programme des métiers spécialisés et de la technologie, a précisé M. Lamrock. Ces partenariats fournissent aux élèves et aux enseignants des renseignements utiles sur les pratiques actuelles dans l'industrie et sur les possibilités de carrière.

Dans le cadre de la restructuration du Programme des métiers spécialisés et de la technologie, il importe de souligner un investissement de deux millions de dollars au cours des deux dernières années afin de rénover et d'améliorer les ateliers dans les écoles et d'offrir des activités de perfectionnement professionnel aux enseignants.

Notre gouvernement reconnaît la valeur de préparer les élèves pour leur propre avenir et pour l'avenir du Nouveau-Brunswick, a souligné M. Lamrock. En améliorant les possibilités de formation technique et professionnelle, nous aiderons les jeunes à avoir une carrière réussie et nous ferons des progrès pour atteindre l'objectif d'autosuffisance du Nouveau-Brunswick.

Le nouveau Programme des métiers spécialisés et de la technologie fait partie du projet de recherche sur les écoles modèles. Annoncé hier, ce projet vise à faire des recherches sur de meilleures pratiques pour l'enseignement et le leadership dans les écoles secondaires afin de présenter aux élèves des problèmes concrets dont la résolution nécessite l'application transversale de connaissances en mathématiques, en sciences et en littératie. En plus d'autres initiatives, les écoles modèles offriront un apprentissage fondé sur la réalisation de projets qui favorise l'utilisation de la pensée critique et la résolution de problèmes dans l'ensemble du programme d'études.

La restructuration et l'amélioration du Programme des métiers spécialisés et de la technologie ainsi que les 140 autres mesures précisées dans le plan d'éducation Les enfants au premier plan aideront le Nouveau-Brunswick à atteindre son objectif de bâtir le meilleur système d'éducation au pays.

2008-05-13

PERSONNES-RESSOURCES : Jason Humphrey, Communications, Éducation, 506-444-4714; Elaine Bell, Éducation postsecondaire, Formation et Travail, 506-453-2568.

2008-05-13