Éducation

Remise du Prix d'excellence dans l'enseignement, secteur francophone (09/11/09)

NB 1771

le 9 novembre 2009

photo

(Multimédia)

FREDERICTON (CNB) - Cinq enseignants francophones ont été reconnus pour leur travail exceptionnel lors de la 16e cérémonie de remise du Prix d'excellence dans l'enseignement qui s'est tenue le samedi 7 novembre, à Edmundston.

Reconnaître le travail exceptionnel de nos pédagogues est essentiel puisque ce sont des sources d'inspiration pour non seulement les autres enseignants mais aussi tous les professionnels de l'éducation qui cherchent à faire preuve d'initiative, de créativité et d'innovation auprès des élèves , a dit le ministre de l'Éducation, Roland Haché.

M. Haché a remis les prix aux lauréats suivants :

Le ministre Haché a aussi annoncé la mise sur pied du Comité d'orientation du Prix d'excellence. Ce comité évaluera la présente formule de reconnaissance en éducation.

Promouvoir et reconnaître l'excellence et l'innovation des acteurs du système d'éducation valorisera et encouragera ces derniers à aller plus loin dans leurs innovations et ainsi contribuer à la réussite scolaire des élèves , a déclaré le ministre Haché.

Cette initiative va dans le sens du rapport de la Commission sur l'école francophone, qui fait état de l'importance de la valorisation de l'éducation et de ses acteurs afin de favoriser la réussite scolaire des élèves. Le rapport a aussi souligné l'importance de partager les succès et les réussites des élèves et des écoles avec les communautés pour stimuler leur intérêt pour l'éducation.

Depuis 1992, le Prix d'excellence dans l'enseignement a reconnu et honoré 137 enseignantes et enseignants qui se sont distingués par leur créativité, leur dynamisme et leur engagement.

2009-11-09

NOTE DE LA RÉDACTION : Vous trouverez, ci-dessous, de courtes notes biographiques sur les lauréats. PERSONNE-RESSOURCE : Johanne Le Blanc, communications, ministère de l'Éducation, 506-453-3085.

Notes biographiques des récipiendaires du Prix d'excellence en enseignement 2009

photo

 

 

Ginette Boudreau
Enseignante, École Amirault, Dieppe (district scolaire 1)

Merci, je t'apprécie!  Ces mots sont importants pour Ginette Boudreau. Ils circulent dans sa classe mais aussi partout dans l'école.

Mme Boudreau est intéressée et passionnée par toutes les nouveautés dans le domaine de l'éducation. Elle encourage l'utilisation accrue des technologies dans sa classe, et elle s'appuie sur les plus récentes recherches en éducation pour favoriser l'apprentissage des élèves.

En classe, elle mise sur son humour et sa spontanéité, ce qui rend l'apprentissage d'autant plus intéressant pour les enfants. De plus, elle se soucie beaucoup du bien-être et de l'intégration sociale de ses élèves. Elle sait guider les enfants de façon constructive à travers des situations sociales plus difficiles pour les amener à changer certains comportements et, ultimement, à améliorer leur vie à l'école.

Engagée, Mme Boudreau participe activement à divers comités au sein de l'école et du district. Par exemple, elle assume un rôle de leadership en tant que chef d'équipe des communautés d'apprentissage professionnelles (CAP) en deuxième année. Elle incite les gens à réfléchir aux principes des CAP et à les appliquer.

photo

 

 

Manon Thériault Léger
Enseignante, École Notre-Dame, Edmundston (district scolaire 3)

Manon Thériault Léger est attachante, enthousiaste, dévouée, respectueuse et particulièrement attentive aux besoins de chacun. Elle possède de nombreuses qualités qui font qu'elle se démarque particulièrement au sein de son école, du district scolaire et même au niveau de la province.

Mme Thériault Léger est une femme de cur amoureuse des enfants, et elle dégage un esprit de respect et de rigueur. Les élèves, les parents et ses collègues de travail se sentent à l'aise auprès d'elle. Elle est aussi une grande pédagogue qui se tient au courant des plus récentes pratiques éducatives, et elle est toujours prête à partager ses connaissances et ses idées innovatrices. Sa philosophie de l'éducation est que tous les élèves peuvent progresser et réussir. Elle tient donc à ce que chacun réalise son plein potentiel.

Lorsqu'elle commence un projet ou une nouvelle tâche, elle s'y investit complètement, et ce, toujours en affichant un sourire. Ses nombreuses initiatives visant le meilleur apprentissage possible des élèves sont notoires : soirées de conte avec les parents et les élèves, rencontres d'information et club de lecture. Le succès scolaire des élèves et leur développement personnel sont les valeurs qui l'animent.

photo

 

 

Joanne Couturier Caron
Enseignante, École La Croisée, Robertville (district scolaire 5)

Joanne Couturier Caron a un grand besoin de partager ses découvertes pédagogiques avec ses collègues. Il n'est donc pas rare de la voir discuter avec une enseignante, un livre ou un autre outil à la main. Elle ensoleille régulièrement le salon du personnel grâce à son rire contagieux.

Mme Couturier Caron utilise les arts comme véhicule de base pour développer ses scénarios d'apprentissage tout en faisant de l'interdisciplinarité avec les autres matières. Elle emploie aussi l'informatique comme porte d'entrée pour motiver ses élèves. L'utilisation de la tablette et du tableau interactifs, des manettes Senteo ainsi que de la caméra Web (pour son projet de vidéoconférence avec une collègue d'une autre école) en sont des exemples.

Dans sa classe, les élèves sont les acteurs principaux de leur apprentissage. Les intelligences multiples et les ateliers sont au cur de leur quotidien. Ses différents projets l'amènent également à aller chercher des partenaires financiers et humains dans la collectivité.

Son grand amour des enfants fait en sorte qu'elle arrive à trouver du temps pour s'engager dans la vie étudiante de l'école et qu'elle essaie de répondre adéquatement à leurs besoins et comprendre leurs différences.

photo

 

 

Nadia Thériault
Enseignante, Polyvalente Louis-Mailloux, Caraquet (district scolaire 9)

Nadia Thériault est une enseignante-ressource très active dans son milieu. Elle participe à divers comités et projets qui ont comme objectif la création de programmes et d'activités destinés aux élèves ayant des difficultés d'apprentissage.

Au cours des dernières années, Mme Thériault a été membre du comité du district pour la trousse du Conseil des ministres de l'Éducation du Canada (CMEC) visant la mise sur pied de stratégies de lecture et d'écriture pour les élèves de la maternelle à la 12e année. De plus, elle a conçu les cours Réussir au secondaire et Habiletés pour la vie qui sont offerts dans certaines écoles de la province.

Mme Thériault est aussi l'initiatrice d'une production théâtrale écrite et interprétée par des jeunes de la Polyvalente Louis-Mailloux et destinée à un public jeunesse. Ce projet multidisciplinaire a permis de joindre plusieurs talents par l'entremise de cours thématiques et de comités parascolaires.

Cette pièce, qui s'intitule Enquête d'identité, a été présentée à la 53e session ministérielle de la Conférence des ministres de l'Éducation des pays ayant le français en partage (CONFEMEN), au Festival acadien et au Congrès mondial acadien 2009. Grâce au travail de Mme Thériault, la pièce a remporté le concours Actifs et fiers de l'Association canadienne de l'éducation de la langue française (ACELF) en mars 2009.

photo

 

 

Luc Michaud
Directeur, Polyvalente Louis-J.-Robichaud, Shediac (district scolaire 11)

Luc Michaud ne recule jamais devant un défi, peu importe le domaine. Il s'est donné comme objectifs d'implanter une communauté d'apprentissage professionnelle (CAP) à la Polyvalente Louis-J.-Robichaud et de promouvoir le bien-fondé de sa démarche non seulement dans son école, mais aussi dans le district scolaire 11 et au niveau de la province.

M. Michaud est considéré comme un avant-gardiste qui a toujours le souci de la réussite de ses élèves. Sous sa gouverne, la création d'équipes collaboratrices a permis aux enseignants de peaufiner leur enseignement et de créer des cliniques d'apprentissage où les élèves peuvent recevoir de l'aide dans différentes matières.

Il aussi créé le système de mérite de la Polyvalente Louis-J.-Robichaud, en plus d'être le cofondateur de la Fondation Louis-J.-Robichaud, qui permet à de nombreux élèves de bénéficier de bourses annuellement. De plus, il a aidé mettre en oeuvre différents programmes, comme le sport-études et l'art-études.

Au fil des ans, il a su établir des relations interpersonnelles de très haute qualité avec son entourage en respectant le code de déontologie du corps professoral et en se souciant constamment du bien-être de ses collègues et de ses élèves.

2009-11-09