Éducation

Préparatifs en cours pour le premier sommet sur l'intimidation dans les écoles (10/06/16)

NB 989

le 16 juin 2010

photo

Multimédia

SHEDIAC (CNB) - Le ministre de l'Éducation, Roland Haché, a pu voir par lui-même le genre de projets positifs qui sont exécutés dans les écoles alors qu'il visitait des élèves et des membres du personnel enseignant à Shediac, aujourd'hui, en prévision du premier sommet provincial sur l'intimidation dans les écoles.

Le ministre a passé la matinée avec les élèves de la maternelle à la 8e année de l'École Mgr-François-Bourgeois, à Shediac. Il participait à une fête de fin d'année visant à souligner les efforts déployés par les élèves et le personnel scolaire dans le but d'éliminer l'intimidation et de créer un milieu d'apprentissage positif.

« Différentes écoles partout dans la province ont mis en œuvre d'importants projets en vue de mettre fin à l'intimidation, a affirmé M. Haché. Je suis très impressionné par le leadership dont les élèves font preuve afin de remédier à ce problème. Ils ne pourront toutefois pas y réussir seuls. L'élimination de l'intimidation est une responsabilité qui revient autant au système scolaire qu'aux parents et à la collectivité, et c'est pourquoi le sommet rassemblera des intervenants de chacun de ces groupes importants. »

Au début de l'année scolaire, les élèves ont écrit une lettre sur laquelle ils ont inscrit ce qu'ils feraient pendant l'année pour respecter leurs camarades de classe. Aujourd'hui, les élèves ont relu leur lettre pour voir s'ils ont atteint leurs objectifs.

« Nous sommes fiers d'accueillir le ministre de l'Éducation afin qu'il puisse voir les efforts des élèves, du personnel ainsi que des gens de la communauté dans le but de créer un milieu propice à l'apprentissage à l'École Mgr-François-Bourgeois », a déclaré Marc Michaud, directeur de l'école. « Le logo de notre projet Je dis non à l'intimidation résume très bien nos initiatives : ensemble, nous pouvons faire une différence. L'intimidation est une problématique de société beaucoup plus répandue que les gens peuvent le croire. L'école n'est pas le seul lieu où cette problématique existe. Aujourd'hui, nous célébrons l'engagement que nous avons tous pris afin de faire une différence dans la vie de chacun et de chacune. »

Chaque semaine, quatre élèves et un membre du personnel de l'École Mgr-Francois-Bourgeois sont reconnus pour avoir fait preuve de gentillesse et respecté les autres. Chaque vendredi, les membres du personnel revêtent un t-shirt bleu sur lequel il est inscrit Je dis non à l'intimidation pour rappeler aux élèves qu'il est possible d'obtenir de l'aide s'ils en ont besoin.

Le sommet du ministre sur l'intimidation dans les écoles débutera le jeudi 17 juin à Fredericton. Plus de 100 élèves, parents, enseignants et membres de groupes communautaires de l'ensemble de la province assisteront à cette activité d'un jour. Le sommet donnera aussi l'occasion aux élèves d'échanger sur les expériences qu'ils vivent à l'école.

Le ministère de l'Éducation a publié un document de travail sur l'intimidation dans les écoles avant la tenue du sommet. Le document est disponible sur le site Web du ministère.

LIEN :

2010-06-16

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Valerie Kilfoil, communications, ministère de l'Éducation, 506-444-4919.

2010-06-16