Énergie

Projets énergétiques communautaires : le gouvernement demande des déclarations d'intérêt (10/06/21)

NB 1029

le 21 juin 2010

FREDERICTON (CNB) - Le gouvernement provincial a lancé une demande de déclarations d'intérêt aux groupes communautaires et aux Premières nations qui souhaiteraient élaborer des projets énergétiques communautaires.

Au cours du processus, les promoteurs de projet auront l'occasion d'informer le ministère de l'Énergie de leur projet et de demander l'appui des dirigeants pendant l'étape d'élaboration du projet.

« Nous avons été témoin d'un grand enthousiasme lors des ateliers sur l'énergie communautaire qui se sont déroulés au printemps dans la province », a déclaré le ministre de l'Énergie, Jack Keir. « Aujourd'hui, j'encourage tous les promoteurs de projet à répondre à la demande officielle de déclaration d'intérêt, quelle que soit l'étape d'avancement de leur projet. Le ministère de l'Énergie se réjouit à l'idée de travailler avec nos partenaires de développement économique, l'Exploitant du réseau du Nouveau-Brunswick et Énergie NB, pour appuyer les promoteurs de projet au cours des étapes de faisabilité et de planification de leur projet. »

Les promoteurs intéressés peuvent obtenir des renseignements supplémentaires sur la demande de déclaration d'intérêt en communiquant avec le ministère de l'Énergie au 506-658-3180 ou en visitant le site Web du ministère, où l'on peut télécharger la demande de déclaration d'intérêt officielle.

LIEN :

2010-06-22

NOTE DE LA RÉDACTION : Une fiche d'information sur la Politique en matière d'énergie communautaire du gouvernement provincial suit. PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Bonnie Doyle Creber, communications, ministère de l'Énergie, 506-658-2410.

Document d'information : Politique en matière d'énergie communautaire

L'énergie renouvelable est la pierre angulaire de la politique énergétique du Nouveau-Brunswick, car elle offre des possibilités de développement économique et crée des collectivités durables. Le gouvernement provincial a publié sa Politique en matière d'énergie communautaire le 9 février 2010 dans l'objectif d'appuyer l'énergie renouvelable. Le but est de favoriser la réalisation de projets énergétiques locaux. Cette politique encourage la participation des collectivités et des Premières nations en leur offrant la possibilité de contribuer de façon significative à la production d'électricité à partir de sources propres et renouvelables.

Les projets visés par la Politique en matière d'énergie communautaire sont définis comme des projets produisant moins de 15 MW d'électricité qui appartiennent à 51 pour cent ou plus à des entités établies au Nouveau-Brunswick : Premières nations, municipalités, coopératives, associations et organismes sans but lucratif. La première phase prévoit jusqu'à 75 MW d'électricité provenant de projets énergétiques communautaires, dont 25 MW seront attribués aux Premières nations.

Les projets réalisés au titre de cette politique peuvent être axés sur l'énergie issue de la biomasse, du vent, du soleil, des petits cours d'eau ou des marées. Les promoteurs doivent démontrer la disponibilité et l'accessibilité des ressources énergétiques envisagées et présenter un plan d'activités viable.

Les promoteurs retenus signeront une entente d'achat d'énergie à long terme avec l'entreprise d'électricité locale, qui fixera le prix initial de l'électricité à 10 cents le kWh. Les promoteurs devront assumer tous les coûts associés à la construction et à l'entretien.

Le ministère de l'Énergie, appuyé par Entreprises Nouveau-Brunswick, la Société de développement régional et le Réseau Entreprise Nouveau-Brunswick, offrira conseils et soutien aux éventuels promoteurs de projets qui vont de l'avant.

Le ministère de l'Énergie a deux agents de développement économique qui aideront les personnes intéressées par cette politique. L'un d'eux est dans le nord de la province, l'autre, dans le sud. Un agent de développement stratégique a été désigné par le Secrétariat des affaires autochtones pour travailler avec les Premières nations.

Onze ateliers sur la Politique en matière d'énergie communautaire ont été offerts dans la province dans le but d'informer les collectivités et les partenaires intéressés au sujet de la politique. Les ateliers, qui ont eu lieu au printemps 2010, étaient ouverts au public et à toutes les collectivités, municipalités et Premières nations du Nouveau-Brunswick intéressées.

2010-06-22