Développement social

La stratégie de logement et le cadre de travail sur l'itinérance reçoivent des éloges (10/06/24)

NB 1069

le 24 juin 2010

photo

Multimédia

MIRAMICHI (CNB) - La nouvelle stratégie de logement et le cadre de travail sur l'itinérance du gouvernement provincial ont reçu des éloges de la part d'un chef de file canadien en matière de lutte contre l'itinérance. Le président de Chez Toit, Sean Gadon, a envoyé cette semaine une lettre à ce sujet au ministère du Développement social.

À titre de président du seul organisme de bienfaisance canadien qui cherche à trouver des solutions à long terme pour l'itinérance, le fait que M. Gadon appuie notre stratégie de logement et notre cadre de travail sur l'itinérance est très apprécié et nous indique que nous sommes sur la bonne voie , a déclaré le ministre du Développement social, Kelly Lamrock.

La stratégie de logement du gouvernement provincial, Un foyer, c'est l'espoir, qui comprend le cadre de travail sur l'itinérance, Un foyer pour tous!, est un plan quinquennal qui vise à réduire la pauvreté et à mettre fin à l'itinérance chronique en offrant des logements plus abordables.

Alors que le gouvernement fédéral et d'autres provinces et territoires essaient de trouver des solutions à long terme pour le logement et l'itinérance, le lancement de votre stratégie et de votre cadre de travail place le Nouveau-Brunswick au premier rang des administrations qui travaillent en vue de faire naître l'espoir chez les Canadiens et de leur offrir un logement, a affirmé M. Gadon. Nous vous félicitons pour votre leadership et votre engagement à aider les personnes à trouver un logement décent, abordable et exempt de discrimination. 

M. Gadon était au Nouveau-Brunswick, le mercredi 23 juin, pour visiter la Miramichi Youth House et discuter de l'itinérance chez les jeunes ainsi que de la prolongation des Services de protection de l'enfance pour les jeunes néo-brunswickois de 16 à 18 ans qui sera en vigueur à compter du lundi 20 septembre.

Chez Toit a été créé à la suite d'une consultation nationale sur l'itinérance qui a eu lieu en 1996. Des experts de partout au pays ont exprimé le besoin d'avoir un organisme qui jouerait un rôle clé dans l'échange de stratégies pour mettre fin à l'itinérance, des stratégies qui montreraient aux personnes de façon tangible et concrète ce qu'elles peuvent faire dans leurs collectivités pour prévenir et résoudre le problème de l'itinérance.

LIEN :

2010-06-24

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Chris Connor, communications, ministère du Développement social, 506-444-3730.

2010-06-24