Jeux de la Francophonie

L'Équipe Canada-N.-B. termine au 5e rang en volley-ball de plage (09/10/05)

NB 1494

le 5 octobre 2009

BEYROUTH, Liban (CNB) - L'équipe féminine de volley-ball de plage d'Équipe Canada-Nouveau-Brunswick a pris le 5e rang du classement final samedi à la suite d'une victoire de 2-0 contre le Congo lors des compétitions aux VIe Jeux de la Francophonie qui se déroulent à Beyrouth, au Liban.

Cherie Campbell, de Fredericton, et de Jill Blanchard, de Saint John, ont facilement défait l'équipe du Congo au compte de 21-6 et 21-18. Plus tôt en matinée, l'équipe s'est avouée vaincue au compte de 2-0 (21-15, 21-14) contre la France et ne pourra donc accéder à la ronde des médailles.

C'est notre meilleur classement féminin aux Jeux et j'en suis très heureux , a dit l'entraîneur Alex O'Donnell.  Les filles étaient plus détendues pour ce match et ont mieux jouée qu'en matinée. Elles ont beaucoup appris tout au long de la semaine de compétitions. 

Jill Blanchard a indiqué que le tournoi a été fantastique.

Nous étions plus détendues cet après-midi, et nous avons décidé d'attaquer dès le début, a-t-elle dit. Notre stratégie a fonctionné. Ce tournoi n'a pas été ce à quoi je m'attendait avant le départ. La compétition était bien plus forte, les gens étaient très accueillants et le site était enchanteur. 

Cherie Campbell s'est dite bienheureuse du dénouement.

Nous avons beaucoup mieux joué cet après-midi qu'en matinée, a-t-elle dit. Nous voulions mieux jouer cet après-midi et nous avons gagné. 

Corey Akerley et de Michael Waugh, tous deux de Fredericotn, ont baissé pavillon 2-0 contre l'Équipe Canada-Québec en quart de finale (22-20 et 21-19).

Nous n'avons pas joué comme prévu contre le Québec, a dit Akerley. Nous aurions pu les battre et jouer pour la troisième position Nous n'avons pas bien exécuté nos jeux et nous avions un manque de contrôle du ballon. 

Waugh a indiqué qu'il a aimé le tournoi malgré tout.

Je ne suis pas certain de ce qui n'a pas marché aujourd'hui, a-t-il dit. Nous n'avons pas pu marquer lorsque nous en avions la chance, et nous ne pouvions revenir de l'arrière. 

L'entraîneur O'Donnell a indiqué que l'équipe masculine avait quand même démontré qu'elle pouvait faire la compétition internationale. Il a indiqué que les joueurs ont besoin de plus de compétitions internationales pour améliorer leurs chances de bien jouer.

Jocelyn Ruest, d'Edmundston, a terminé quatrième lors de la compétition de marche de 20 kilomètres avec un temps de une heure 47 minutes.

Je n'ai pas aimé mon temps et j'ai manqué de jambes, a-t-il dit. C'était la première fois que je faisais la marche sur un parcours de 500 mètres. 

Au 3000 mètres steeple, Joël Bourgeois, de Grande-Digue, a pris le sixième rang avec un temps de 9:01.47.

Je ne suis pas satisfait de mon temps , a dit Bourgeaois, qui en était à sa troisième participation aux Jeux de la Francophonie.  C'était une course lente pour tout le monde. Ce n'était pas la saison, pour nous tous, et je n'avais pas couru sur une piste depuis trois mois. J'étais en forme, et je peux dire que j'ai apprécié ces Jeux, plus que les autres, parce qu'il s'agissait de mes dernières compétitions de l'année. Lors de mes deux autres participations aux Jeux, j'avais d'autres compétitions importantes après ma course. 

Pierre-André Doucet, de Moncton, n'a pas remporté de médaille lors des compétitions de littérature.

 Je suis quand même heureux des commentaires des juges, a-t-il dit. Je les ai fait réfléchir avec mon texte plus moderne. Ils ont dit qu'il y avait eu bon nombre de discussions sur mon texte, et c'était mon objectif de les faire réagir. 

Dimanche, l'Équipe Canada-Nouveau-Brunswick était active aux compétitions d'athlétisme alors que Jean-Marc Doiron, de Collette, participait aux éliminatoires du 800 mètres, et Allyson Howatt, de Fredericton, aux éliminatoires du 200 mètres.

2009-10-05

PERSONNE-RESSOURCE : Normand Léger, communications, Équipe Canada-Nouveau-Brunswick, 011-961-32-617-60.

2009-10-05