Finances

Un budget d'immobilisations record de 486 millions pour 2008-2009 (07/12/11)

NB 1597

le 11 décembre 2007

FREDERICTON (CNB) - Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a pris d'autres mesures pour mettre la province sur la voie de l'autosuffisance en investissant, l'année prochaine, la somme record de 486 millions de dollars en infrastructures stratégiques dans le cadre de son budget d'immobilisations de 2008-2009, a annoncé le ministre des Finances, Victor Boudreau, à l'Assemblée législative aujourd'hui.

(Multimédias)

« Le budget d'immobilisations de 2008-2009 est axé sur la réfection de l'infrastructure routière existante de la province, a déclaré M. Boudreau. Avec le budget d'immobilisations d'aujourd'hui, le plus important de l'histoire de notre province, nous investirons 325,8 millions de dollars dans nos routes et nos ponts. Ces investissements substantiels nous permettront de construire de façon stratégique une nouvelle infrastructure routière, tout en faisant des investissements opportuns dans nos infrastructures existantes. »

Le budget d'immobilisations le plus important de l'histoire du Nouveau-Brunswick

Le budget d'immobilisations de 2008-2009 se chiffre, au total, à 486 millions de dollars. Exclusion faite du versement unique fait au titre de la Transcanadienne en 2007-2008, il s'agit du budget d'immobilisations le plus important de l'histoire du Nouveau-Brunswick.

Les investissements stratégiques prévus dans le budget d'immobilisations comprennent :

  • 325,8 millions de dollars pour les routes, dont 178 millions sont affectés à des projets qui seront réalisés grâce au modèle de gestion des actifs et pour l'amélioration du réseau existant de routes, de ponts et de traversiers;
  • 57,5 millions de dollars pour les soins de santé;
  • 41,6 millions de dollars pour les écoles, de la maternelle à la 12e année;
  • 3 millions de dollars pour les collèges communautaires;
  • 5,5 millions de dollars en investissements dans l'infrastructure touristique de la province, notamment le Village historique acadien, le Village historique de Kings Landing, le parc provincial du mont Carleton et le parc provincial Sugarloaf;
  • 16,1 millions de dollars pour les infrastructures municipales;
  • 22,5 millions de dollars pour les infrastructures et les bâtiments publics; et
  • 14 millions de dollars pour améliorer le parc provincial de véhicules, y compris les autobus scolaires et les chasse-neige.

De plus, le gouvernement va de l'avant avec la constitution de partenariats publics-privés afin de construire de nouveaux palais de justice à Moncton et à Saint John, ainsi qu'un nouvel hôpital psychiatrique à Campbellton, en remplacement de l'établissement existant.

« Avec le budget d'immobilisations d'aujourd'hui, nous entamons une période de transformation qui nous conduira vers l'autosuffisance, a déclaré M. Boudreau. Pour réaliser l'autosuffisance, nous avons besoin de nouvelles façons de penser et de nouvelles idées. Les dépenses en capital que j'ai annoncées aujourd'hui montrent clairement que nous avons à cur de fournir le leadership nécessaire pour atteindre cet objectif. »

Système de gestion des actifs

M. Boudreau a également annoncé que la province passe de l'approche actuelle en matière de gestion de l'infrastructure routière à un système de gestion des actifs, le premier du genre au Canada.

Le système de gestion des actifs, concept élaboré par le ministère des Transports, permet de déterminer comment les actifs (les routes) se détériorent au fil du temps et quand il convient d'intervenir pour éviter des coûts de reconstruction élevés à l'avenir.

« Un dollar investi aujourd'hui dans l'entretien préventif pourrait nous faire économiser de cinq à six dollars en frais de reconstruction dans cinq ans, a expliqué le ministre. Si les routes sont traitées au bon moment, le gouvernement pourra travailler sur un plus grand nombre de routes et les garder en meilleur état. »

Le système de gestion des actifs comportera un investissement de 178 millions de dollars dans la réfection du réseau routier existant de la province, soit 132 millions de plus que prévu en 2007-2008.

« Grâce à ce nouveau système et au budget d'immobilisations, nous aurons un réseau routier plus sécuritaire au profit de notre économie et de tous ceux et celles qui en dépendent pour se rendre au travail ou à l'école quotidiennement, » a souligné M. Boudreau..

2007-12-11

NOTE DE LA RÉDACTION : Le texte du discours du ministre et le budget de capital sont disponibles en ligne sur http://www.gnb.ca/0024/index-f.asp. PERSONNE-RESSOURCE : Vicky Deschênes, Communications, Finances, 506-453-2451.

2007-12-11