Finances

Dégrèvement de l'impôt foncier offert par le gouvernement (10/03/12)

NB 351

le 12 mars 2010

FREDERICTON (CNB) - Le dégrèvement d'impôt foncier pour les propriétaires à faible revenu est immédiatement amélioré, à compter de la facture d'impôt foncier de 2010.

Cette mesure, annoncée aujourd'hui par le ministre des Finances, Greg Byrne, s'inscrit dans les initiatives entreprises par le gouvernement provincial en vue d'offrir aux Néo-Brunswickois un allégement plus important en matière d'impôt foncier.

Le dégrèvement d'impôt foncier pour les propriétaires à faible revenu, qui n'a pas été ajusté depuis 1995, sera amélioré de façon à fournir :

Le dégrèvement actuel prévoit une prestation de 200 $ aux foyers ayant un revenu imposable total de 20 000 $ ou moins. L'amélioration permettra d'augmenter la prestation et de permettre aux foyers dont le revenu imposable total est de 30 000 $ ou moins de s'en prévaloir.

Cette mesure offrira aux propriétaires fonciers un allégement fiscal de 10 millions de dollars et viendra en aide à environ 40 000 propriétaires.

Le gouvernement provincial a déjà augmenté l'allocation pour les aînés à faible revenu à 400 $ pour 2010, une augmentation par rapport aux 100 $ accordés en 2006.

Le gouvernement provincial invite les municipalités à réévaluer leurs taux d'impôt pour 2010. Si toutes les municipalités utilisaient le mécanisme de reddition de compte au titre de l'impôt foncier, il en résulterait des économies pour les contribuables fonciers de 13 millions de dollars, en plus des 12 millions de dollars d'économies dont ils bénéficient déjà en raison des changements aux taux de l'impôt foncier.

M. Byrne et le ministre des Gouvernements locaux, Chris Collins, consulteront bientôt les associations municipales relativement aux modifications apportées à l'impôt foncier. Les modifications visent à limiter ou à freiner les hausses annuelles de l'impôt foncier provincial et local afin de protéger les contribuables néo-brunswickois.

2010-03-12

PERSONNE-RESSOURCE : Marc Belliveau, communications, ministère des Finances, 506-453-4138.

2010-03-12