Pêches

Le Nouveau-Brunswick exhorte le fédéral d'élaborer une nouvelle loi sur les pêches (10/05/28)

NB 834

le 28 mai 2010

MONCTON (CNB) - Le ministre des Pêches, Rick Doucet, a exhorté le gouvernement fédéral à stabiliser l'industrie par l'adoption d'une nouvelle version de la Loi sur les pêches, lors d'une présentation qu'il a faite aujourd'hui devant le Comité permanent des pêches et des océans, à Moncton.

La stabilité de l'industrie passe par la stabilité de l'accès et des allocations, a déclaré M. Doucet. Nous croyons que la meilleure façon d'atteindre cet objectif est de moderniser la Loi sur les pêches. Nous demandons que soit limité le pouvoir discrétionnaire du ministre fédéral. Il est temps de sortir la politique de l'équation et de commencer à concentrer nos efforts sur la durabilité et la viabilité. 

Le ministre Doucet a demandé de nouveau au gouvernement fédéral de reconnaître et d'accepter la responsabilité des répercussions engendrées par la réduction de 63 pour cent du quota de crabes des neiges. Cette mesure s'est traduite par des pertes d'environ 170 millions de dollars pour l'économie provinciale en plus de toucher des milliers de travailleurs.

Les décisions du ministère des Pêches et des Océans doivent tenir compte de la viabilité de tous les secteurs de l'industrie, y compris la transformation et la commercialisation, a dit M. Doucet. Les répercussions ne se sont pas limitées aux titulaires de permis de pêche. Les transformateurs et leurs employés, les industries connexes, les collectivités et la province toute entière les ont également ressenties. 

Le gouvernement provincial a toujours appuyé l'établissement de quotas à partir de données scientifiques.

Aujourd'hui, j'ai souligné l'importance de procéder à une planification responsable qui tient compte de la nature cyclique du crabe des neiges, a ajouté M. Doucet. Il y a actuellement trop de bateaux pour la quantité de crabes des neiges dans le sud du golfe, et nous avons donc demandé une aide financière pour nous aider à rationaliser le secteur de la récolte. 

Selon M. Doucet, à court terme, le gouvernement fédéral a le devoir d'assumer la responsabilité de ses décisions et, à long terme, l'industrie a besoin d'une nouvelle version de la Loi sur les pêches pour lui assurer un accès et des allocations stables.

Il faut apprendre de nos erreurs, a dit M. Doucet. Il est essentiel d'effectuer des changements systémiques en matière de gestion des pêches si on veut que l'industrie soit durable, rentable et autosuffisante. 

Le secteur du crabe des neiges crée l'équivalent de 1870 emplois directs et indirects à plein temps. Les exportations se chiffrent à environ 100 millions de dollars par année.

2010-05-28

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Katharine Sidenius, communications, ministère des Pêches, 506-457-3549.

2010-05-28