Gouvernementaux locaux

Les ministres discutent de développement économique municipal (10/07/16)

NB 1222

le 16 juillet 2010

OTTAWA (CNB) - Les ministres provinciaux et territoriaux responsables des administrations locales ont reconnu l'importance d'avoir des collectivités et des municipalités fortes et viables pour la croissance économique. Ils ont pris cette position à la suite de leur rencontre annuelle, à Ottawa.

Ils ont également annoncé que le ministre des Gouvernements locaux, Chris Collins, assumera la présidence de leur groupe en 2010-2011. À ce titre, il présidera la prochaine rencontre annuelle qui se tiendra au Nouveau-Brunswick en juillet 2011.

 Nous avons eu de bonnes discussions autour de la table et nous en sommes tous venus à la même conclusion, a déclaré M. Collins. Les municipalités et les communautés rurales sont des moteurs clés de notre économie, et il est important pour les provinces et les territoires de veiller à ce qu'elles aient les outils et les stratégies nécessaires pour contribuer à notre économie. 

Les ministres ont abordé plusieurs sujets, dont le dialogue municipal, le financement des infrastructures municipales, le renforcement du secteur municipal, l'engagement municipal des Autochtones et les changements climatiques.

Ils ont unanimement convenu que le gouvernement fédéral doit apporter à la table une entente nationale à long terme de financement des infrastructures municipales.

 Le gouvernement du Nouveau-Brunswick reconnaît la nécessité d'un financement prévisible à plus long terme pour les infrastructures municipales, a affirmé M. Collins. Nos infrastructures se détériorent plus vite qu'on ne peut les réparer et des fonds supplémentaires sont requis. Même si le fonds de la taxe sur l'essence assure un certain financement à long terme pour les municipalités, il ne suffira pas à répondre à tous les besoins en matière de financement pour pouvoir faire face au déficit lié aux infrastructures municipales. 

Lors d'une rencontre récente avec le ministre Collins, les trois associations municipales du Nouveau-Brunswick ont exprimé leur préoccupation quant au financement à long terme des infrastructures municipales. Par la suite, M. Collins a demandé au ministre fédéral des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, John Baird, si le gouvernement fédéral était disposé à discuter de financement à long terme des infrastructures municipales, en plus du fonds de la taxe sur l'essence. M. Collins s'est dit rassuré par l'ouverture dont a fait preuve le ministre Baird relativement à la poursuite des discussions.

M. Collins a affirmé qu'il était temps d'agir :  Si nous engageons collectivement les fonds nécessaires pour couvrir les coûts d'immobilisation de nos infrastructures municipales vieillissantes, les municipalités pourront utiliser les économies réalisées pour répondre à d'autres besoins. 

Les ministres ont convenu de continuer à collaborer avec les partenaires municipaux et les associations municipales, et ils ont reconnu que les municipalités ont un rôle important à jouer dans la recherche de solutions.

 Je suis ravi que les ministres se soient entendus sur l'importance de la collaboration entre les administrations provinciales, territoriales et municipales et aient insisté encore une fois sur notre désir d'améliorer les relations avec les associations municipales provinciales et territoriales, a indiqué M. Collins. Ces partenariats et ces efforts de collaboration contribueront à l'élaboration d'initiatives et d'approches nouvelles et innovatrices visant à assurer la durabilité des collectivités et des municipalités. 

Les ministres ont convenu de travailler et de renforcer les relations avec les municipalités et les collectivités autochtones.

Ils ont reconnu l'importance de la participation des municipalités aux initiatives provinciales et territoriales concernant les changements climatiques puisque le secteur municipal a un rôle important à jouer en ce domaine. À cette fin, ils ont appuyé l'échange d'information entre les provinces et les territoires sur les politiques et les programmes les plus prometteurs quant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des effets des changements climatiques.

 Les changements climatiques ont déjà une incidence sur nos collectivités et nos municipalités d'un bout à l'autre du pays, a ajouté M. Collins. Nous croyons fermement que les administrations municipales continueront de soutenir les provinces dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'implantation de solutions réelles. 

2010-07-16

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS: Mark Barbour, communications, ministère des Gouvernements locaux, 506-444-4693.

2010-07-16