Santé

L'enquête sur la consommation de drogues par les élèves indique une baisse de la consommation de substances (07/11/20)

NB 1505

le 20 novembre 2007

FREDERICTON (CNB) - L'enquête de 2007 sur la consommation de drogues par les élèves du Nouveau-Brunswick indique une baisse de la consommation de drogues et d'alcool par les jeunes néo-brunswickois dans presque toutes les catégories comparativement à celle de 2002.

L'étude de 2007 a été publiée aujourd'hui afin de coïncider avec la Semaine de sensibilisation aux dépendances. Le rapport, qui est affiché en ligne à l'adresse http://www.gnb.ca/0378/pdf/SDUS-2007-f.pdf, a été publié simultanément dans les trois autres provinces de l'Atlantique.

Dans le document Pacte pour le changement, notre gouvernement s'est engagé à préparer une nouvelle stratégie provinciale concernant le traitement des dépendances et à accorder plus d'importance aux services de prévention et de traitement à l'intention des jeunes , a affirmé le ministre de la Santé, Michael Murphy. Je suis heureux de constater que la consommation de drogues chez les jeunes gens est à la baisse. Je crois que les cliniciens et les autres professionnels de la santé pourront utiliser l'information contenue dans cette étude pour élaborer des stratégies de prévention plus efficaces afin de traiter du problème d'abus d'alcool et d'autres drogues par les jeunes de notre province.

L'enquête de 2007 contient les réponses de 6 237 élèves du Nouveau-Brunswick choisis au hasard de la septième, neuvième, dixième et douzième année. Les études antérieures réalisées en 1998 et 2002 comprenaient les réponses de moins de 4 000 élèves.

L'enquête de 2007 montre que la consommation de drogues et de substances chez les élèves du Nouveau-Brunswick est généralement moins élevée que chez les élèves des autres provinces de l'Atlantique.

Les résultats indiquent :

Comme dans les enquêtes antérieures, l'alcool, le cannabis et le tabac, dans cet ordre, représentaient de loin les drogues et les substances consommées le plus généralement par les jeunes gens des quatre provinces.

On a aussi demandé aux élèves de fournir des renseignements concernant les comportements à risque liés à la consommation de drogues et de substances. On remarque une importante diminution des comportements à risque associés à l'alcool au volant ainsi qu'aux relations sexuelles non planifiées par rapport à l'enquête de 2002. La participation aux jeux d'argent et les enjeux liés aux symptômes de santé mentale ont aussi été inclus dans l'étude.

2007-11-20

PERSONNE-RESSOURCE : Johanne Le Blanc, communications, Santé, 506-457-3513

2007-11-20