Santé

Avis de la Santé publique / prévenir les intoxications alimentaires (10/07/16)

NB 1221

le 16 juillet 2010

FREDERICTON (CNB) - La médecin hygiéniste en chef de la province conseille vivement à la population du Nouveau-Brunswick d'éviter les risques d'empoisonnement alimentaire cet été en prenant certaines précautions élémentaires. Les barbecues et les pique-niques sont deux activités qui soulèvent des préoccupations du côté de la manipulation des aliments durant l'été.

 Au moment de préparer la viande pour le barbecue, le risque est particulièrement élevé pour certaines formes d'empoisonnement alimentaire dont l'infection causée par la bactérie E. coli, a indiqué la Dre Eilish Cleary. J'encourage donc les gens du Nouveau-Brunswick à être très vigilants et à prendre des précautions lorsqu'ils manipulent de la viande crue et à s'assurer que la viande est bien cuite.  

En plus d'être associée à la consommation de buf haché insuffisamment cuit, la bactérie E. coli est aussi associée à d'autres aliments comme le cidre de pomme non pasteurisé, les semences germées et même l'eau. De plus, vous pouvez propager la bactérie simplement en touchant une surface contaminée comme une planche à découper, puis une autre surface.

Une infection à l'E. coli entraîne un grand nombre d'effets sur la santé. Certaines personnes ne sont pas malades du tout. D'autres présentent des symptômes comme des crampes abdominales, des vomissements, de la fièvre et une diarrhée aqueuse ou sanglante. Ces symptômes se manifestent habituellement dans les deux à dix jours qui suivent le contact avec la bactérie, et s'estompent après sept à dix jours.

Chez certaines personnes, en particulier les enfants de moins de cinq ans et les personnes âgées, l'infection peut provoquer une complication appelée syndrome urémique hémolytique qui entraîne la destruction des globules rouges et une insuffisance rénale, ce qui peut même être mortel.

Lorsque l'on cuisine ou que l'on mange à l'extérieur lors de pique-niques ou en camping, on n'a pas toujours accès aux installations qui se trouvent dans une cuisine comme un réfrigérateur ou l'eau courante et la Dre Cleary demande donc aux gens du Nouveau-Brunswick d'être particulièrement prudents.

 Les mains non lavées, la viande insuffisamment cuite, la contamination croisée de la viande crue aux autres aliments et la consommation de fruits et de légumes non lavés peuvent propager la bactérie E. coli et d'autres formes d'intoxication alimentaire, a ajouté la Dre Cleary. Il est donc important de ne pas oublier de garder les aliments chauds au chaud et les aliments froids au froid. En suivant ces simples précautions en matière de salubrité des aliments, vous pouvez limiter au minimum le risque d'empoisonnement alimentaire de votre famille et continuer de profiter des barbecues ou des pique-niques durant l'été. 

Il est également conseillé de laver les fruits et les légumes. L'auto-cueillette est populaire durant l'été; on conseille aux résidants du Nouveau-Brunswick d'emporter les fruits et les légumes qu'ils ont cueillis à la maison, puis de les nettoyer avant de les manger.

Par ailleurs, l'été, on mange également davantage de fruits de mer. Il est fortement conseillé de faire cuire tous les fruits de mer avant de les manger, y compris les huîtres et les palourdes américaines. En outre, on ne devrait acheter des mollusques et des crustacés provenant que de sources approuvées et manger seulement ceux pêchés dans les secteurs où la pêche est autorisée.

2010-07-16

NOTE DE LA RÉDACTION : Vous trouverez, ci-après, de l'information sur la prévention de l'empoisonnement alimentaire. PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Danielle Phillips, communications, ministère de la Santé, 506-444-3821.

Information sur la prévention des empoisonnements alimentaires

Nettoyez : Lavez vous les mains et lavez les surfaces fréquemment pour éviter la propagation des bactéries.

Séparez : Gardez aliments frais et aliments cuits séparés pour éviter toute contamination croisée.

Faites cuire : Pour vous assurer de tuer les bactéries nocives, faites cuire les aliments jusqu'à ce qu'ils atteignent la température appropriée.

Réfrigérez : Gardez les aliments froids au froid. Laisser un aliment à la température ambiante augmente le risque d'intoxication alimentaire.

Information sur la prévention des intoxications alimentaires causées par
la consommation de buf haché insuffisamment cuit

Une manipulation et une cuisson appropriées du buf haché cru peuvent vous aider à réduire les risques d'empoisonnement.

L'empoisonnement alimentaire est causé par une bactérie spécifique appelée E. Coli 0157:H7. Cette bactérie vit dans les intestins du bétail et peut être transférée à la surface de la viande lorsqu'un animal est dépecé. Le hachage de la viande peut propager la bactérie à toute la viande. L'aspect, l'odeur ou le goût du buf haché ne vous permet pas de savoir s'il est contaminé ou non.

Voici comment prévenir l'intoxication alimentaire :

Réfrigérez

Nettoyez

Séparez

Faites cuire

2010-07-16