Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick

Guy LeBlanc reçoit le Prix des droits de la personne de 2005 (05/09/09)

NB 1149

le 9 septembre 2005

FREDERICTON (CNB) - Le Prix des droits de la personne du Nouveau-Brunswick sera présenté à Guy LeBlanc, de Saint-Antoine, lors d'une cérémonie qui aura lieu à Fredericton le 13 septembre.

 Le Prix des droits de la personne a été établi par la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick dans le but de reconnaître les efforts exceptionnels, les réalisations ou le leadership bénévoles dans la promotion des droits de la personne et de l'équité , a déclaré le président de la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, Gordon Porter.  Cette année, nous sommes heureux de présenter ce prix à Guy LeBlanc. Il a travaillé avec passion pendant toute sa vie à améliorer l'accès à l'éducation, à l'emploi, à l'information, à la réadaptation et à la sécurité du revenu pour les personnes handicapées. 

(Multimédias)

M. LeBlanc est né à Saint-Antoine, au Nouveau Brunswick, en 1939. Il était partiellement paralysé par la polio à l'âge de sept ans. Après des années de thérapie et plusieurs chirurgies, il a pu terminer ses études et entreprendre une carrière de 35 ans dans l'enseignement. Il a surtout enseigné à la polyvalente Clément-Cormier de Bouctouche et il a été maire de Saint-Antoine de 1971 à 1978.

M. LeBlanc a contribué à l'établissement du Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées et en a été le premier président de 1982 à 1985. L'une des principales priorités de l'organisme était d'améliorer les droits des personnes ayant des incapacités mentales ou physiques.

M. LeBlanc a participé activement à des comités qui ont instauré l'intégration des élèves à besoins spéciaux et il a préconisé la prestation de services améliorés pour les Néo-Brunswickois de langue française.

Il a également été bénévole au sein de conseils d'administration d'hôpitaux, d'un foyer de soins et de soins spéciaux et d'un atelier protégé, ainsi que de plusieurs autres organismes.

M. LeBlanc a reçu plusieurs prix et a été intronisé à l'Ordre du Nouveau-Brunswick en 2002.

 Le grand défi de ma vie était de surmonter mon incapacité, d'obtenir une formation et de gagner ma vie, a souligné M. LeBlanc. C'était mon rêve et je suis reconnaissant de l'avoir réalisé. Toutefois, mon travail n'est pas terminé. Il reste beaucoup à faire pour assurer aux personnes handicapées l'accès à tous les services dont elles ont besoin. 

La cérémonie de remise du Prix des droits de la personne aura lieu à 14 h 30, le mardi 13 septembre, à l'Ancienne Résidence du gouverneur, à Fredericton. Le lieutenant-gouverneur, Herménégilde Chiasson, présentera le prix à M. LeBlanc.

Le Prix des droits de la personne est présenté chaque année aux alentours de la Journée des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, le 15 septembre. Cette date coïncide avec la date anniversaire de l'entrée en vigueur de la Loi sur les droits de la personne du Nouveau-Brunswick, en 1967. L'an dernier, Russell McNeilly, de Fredericton, a reçu le prix.

Pour de plus amples renseignements, on peut consulter le site Web http://www.gnb.ca/hrc-cdp/f/prix05.htm.

2005-09-09

PERSONNES-RESSOURCES : Guy LeBlanc, récipiendaire, Saint-Antoine, (506) 525-2981; Francis Young, agent des droits de la personne, Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, Fredericton, 1 888 471-2233.

2005-09-09