Affaires intergouvernementales

Appui fédéral-provincial à l'éducation en français et à l'apprentissage de la langue seconde (06/05/24)

NB 647

le 24 mai 2006

FREDERICTON (CNB) - La signature de trois ententes bilatérales pour appuyer l'éducation en français et l'apprentissage de la langue seconde a été annoncée aujourd'hui.

(Multimédias)

L'annonce a été faite par le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Bernard Lord et la ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles, Josée Verner, à l'occasion du lancement des travaux d'agrandissement du Centre communautaire Sainte-Anne, à Fredericton.

Ces ententes prévoient un appui financier fédéral de plus de 97 millions de dollars. Ce montant vient s'ajouter aux investissements provinciaux de plus de 513 millions de dollars déjà prévus pour la formation en français langue première et l'enseignement des langues secondes officielles dans le cadre du plan d'apprentissage de qualité du Nouveau-Brunswick.

Le Nouveau-Brunswick, la seule province canadienne officiellement bilingue, a toujours été un pionnier en matière des deux langues officielles , a déclaré le premier ministre Lord. Nous sommes un microcosme de l'idéal canadien. Les ententes de coopération sur les langues officielles que le Nouveau-Brunswick signe avec le gouvernement du Canada sont d'une importance capitale à l'atteinte de nos objectifs en matière de langues officielles et pour l'avenir d'un Nouveau-Brunswick bilingue.

Le gouvernement fédéral a à cur la réussite des jeunes et de tous les membres des communautés acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick , a souligné la ministre Verner.  La collaboration qui se poursuit entre les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick témoigne de notre engagement à favoriser l'essor de ces communautés et à promouvoir la dualité linguistique.

Dans le cadre de l'entente pluriannuelle Canada - Nouveau-Brunswick relative à l'enseignement pour 2005-2006 à 2008-2009, le gouvernement du Canada ajoute 86 391 956 dollars au montant de 495 104 672 dollars déjà prévu par le gouvernement du Nouveau-Brunswick pour soutenir l'éducation en français langue première et l'apprentissage du français langue seconde.

L'aide financière permettra d'appuyer le plan d'action du gouvernement du Nouveau-Brunswick qui vise notamment l'amélioration de l'accès à des programmes d'enseignement de qualité en français langue première et du français langue seconde aux niveaux primaire, secondaire, collégial et universitaire; la réussite des élèves tout au long de leur cheminement académique; et l'appui au personnel enseignant.

En vertu de l'Entente sur les projets d'agrandissement des centres scolaires et communautaires Sainte-Anne (Fredericton) et Samuel-de-Champlain (Saint John), le gouvernement du Canada verse 10 millions de dollars pour la composante communautaire de ces deux centres. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick investit 17 823 518 dollars pour la partie scolaire de ces centres pour 2005-2006 à 2007-2008.

Une entente complémentaire a également été conclue entre les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick pour appuyer quatre projets réalisés en 2005-2006 qui répondent aux besoins liés à l'enseignement en français langue première à tous les niveaux d'enseignement. Le gouvernement du Canada verse pour la mise en oeuvre de ces projets un million de dollars au gouvernement du Nouveau-Brunswick. Ce dernier a déjà accordé 1 068 250 dollars à cette entente en 2005-2006.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la collaboration intergouvernementale en matière d'enseignement dans la langue de la minorité et d'enseignement de la langue seconde, nous vous invitons à consulter le site Web du ministère du Patrimoine canadien.

2006-05-24

PERSONNES-RESSOURCES : Gisèle Regimbal, Communications, Affaires intergouvernementales, Gouvernement du Nouveau-Brunswick, 506 444-4594; Clément Bélanger, Conseiller principal en communications, Cabinet de la ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles, 819 997-6919; Donald Boulanger, Relations avec les médias, Patrimoine canadien, 819 997-9314.

2006-05-24