Affaires intergouvernementales / Éducation

Inauguration de l'agrandissement du Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain (08/05/30)

NB 793

le 30 mai 2008

SAINT-JOHN (CNB) - L'agrandissement du Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain (CSCSC) de Saint John a été inauguré aujourd'hui en présence du premier ministre Shawn Graham, et de la députée de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher, qui est aussi secrétaire parlementaire du premier ministre et pour la Condition féminine. Mme Boucher représentait la ministre du Patrimoine canadien, de la Condition féminine et des Langues officielles, Josée Verner.

(Multimédias)

Le Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain a été rénové et agrandi au coût de 12,995 millions de dollars, dont 8 379 700 dollars du gouvernement du Nouveau-Brunswick pour la partie scolaire et 4 615 300 millions de dollars du gouvernement fédéral pour la composante communautaire.

 En célébrant aujourd'hui l'agrandissement du Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain, nous célébrons aussi une communauté francophone dynamique et en croissance ici dans la région Saint John , a déclaré le premier ministre Graham. Je suis convaincu que le personnel, les enfants, les élèves et la communauté en entier bénéficieront grandement de ces nouvelles installations et qu'ils continueront à faire de ce centre un lieu d'apprentissage et d'épanouissement pour tous. 

(Multimédias)

Avec ses 4940 mètres carrés additionnels, le Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain compte dorénavant au-delà de 14 761 mètres carrés. Parmi les nouveaux espaces, il y a une cafétéria, un médicentre, 17 nouvelles salles de classes pour un nombre croissant d'élèves francophones de la maternelle à la 12e année, une garderie, une palestre, une salle des organismes ainsi qu'un petit café.

L'entente Canada/Nouveau-Brunswick concernant les projets d'agrandissement des centres scolaires et communautaires Sainte-Anne et Samuel-de-Champlain a permis d'agrandir les infrastructures scolaires et communautaires des centres afin de répondre aux exigences des régimes pédagogiques pour un nombre croissant d'élèves francophones et de mieux desservir les communautés acadiennes et francophones dans ces régions.

2008-05-30

PERSONNES-RESSOURCES : Gisèle Regimbal, communications, Affaires intergouvernementales, 506 444 4594; Angélique Binet, Éducation, 506 444-4714;Claudine Daigle, directrice des communications régionales-Atlantique, Patrimoine canadien, 506-851-3980.

2008-05-30