Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick

Remontée du rendement des régimes de pension (10/05/31)

NB 841

le 31 mai 2010

FREDERICTON (CNB) - Les derniers rendements des placements des fonds gérés par la Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick (SGPNB) affichent une nette amélioration.

La SGPNB gère les actifs des avoirs de retraite de plus de 49 000 Néo-Brunswickois, dont les enseignants, les juges et les fonctionnaires.

Pour l'exercice financier 2009-2010, la SGPNB a déclaré un rendement brut total de 19,94 pour cent. Ce chiffre englobe des rendements de 19,99 pour cent, de 19,89 pour cent et de 19,90 pour cent pour les régimes de pension des enseignants, des juges et des services publics, respectivement. L'écart de rendement découle de la différence dans la proportion des actifs d'investissement détenus par chacun.

Tandis que le rendement annualisé moyen pour quatre ans est de 1,77 pour cent, le rendement annualisé à long terme depuis la création de l'organisme en 1996 est désormais de 6,50 pour cent.

Le plus important est que, depuis la création de la SGPNB, son rendement réel annualisé (ajusté en fonction de l'inflation) est de 4,46 pour cent, ce qui est supérieur à l'objectif de quatre pour cent défini par l'actuaire , a déclaré le président et chef de la direction de la SGPNB, John Sinclair.  Ces rendements ont été obtenus malgré les effets négatifs de la crise financière globale de l'année précédente.

La SGPNB a conservé sa stratégie de placement à long terme sans avoir liquidé de placements au moment de la chute des marchés l'année dernière. C'est ce qui lui a permis de profiter de l'impressionnante reprise dont bénéficient les marchés financiers. 

Au 31 mars 2010, les actifs nets gérés s'élevaient à 8,341 milliards de dollars par rapport à 7,029 milliards au 31 mars 2009. L'augmentation des actifs nets gérés provient de gains réalisés lors de la fluctuation nette des placements (1,384 milliard de dollars) auxquels s'ajoute la rentrée nette par voie de paiements spéciaux venant des promoteurs de régimes (150 millions de dollars), total dont il faut déduire les versements nets pour les retraites (223 millions de dollars).

Une partie importante des prestations versées par les régimes de pension à prestations déterminées proviennent du rendement des placements sur les marchés financiers, a dit M. Sinclair. Pour obtenir ces rendements, il faut une stratégie de placement à même de donner le rendement prévu par l'actuaire du fonds de pension et comportant le minimum de risques. Nous avons établi un programme d'investissement qui répond aux besoins de croissance à long terme des fonds, tout en prévoyant une certaine protection contre les aléas actuels de l'économie mondiale.

Nous savons que la sécurité des futures prestations de retraites est une des principales préoccupations des membres. La composition des actifs de chacun des régimes a également été prévue de façon à nous permettre de verser des prestations de retraite nettes pendant de nombreuses années, tout en nous offrant la possibilité de réaliser des gains supplémentaires, comme ceux de cette année. 

2010-05-31

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : John A. Sinclair, président et chef de la direction, Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick, 506-444-5800.

2010-05-31