Ressources naturelles

Signalement de dommages localisés causés par la livrée des forêts (10/06/14)

NB 974

le 14 juin 2010

FREDERICTON (CNB) - Des défoliations localisées occasionnées par la livrée des forêts ont été signalées dans les régions de Bathurst, Woodstock et Mactaquac.

Les livrées sont communément appelées des légionnaires parce qu'elles se rassemblent en grand nombre. Espèce indigène du Nouveau-Brunswick, la livrée est un des insectes défoliateurs d'arbres à feuilles caduques les plus répandus au Canada. Les pullulations se produisent à des intervalles de 10 à 12 ans. Les dernières explosions de populations de livrées au Nouveau-Brunswick ont été signalées entre 1979 et 1984, et entre 1991 et 1996.

C'est quand il atteint le stage de chenille que l'insecte ravageur se nourrit des feuilles du tremble et d'autres espèces d'arbres feuillus. Les populations sont contrôlées par les prédateurs, les parasites et la maladie. Ces mesures de contrôle naturelles se sont déjà manifestées dans les régions ayant subi une défoliation, et on ne prévoit pas recourir à un programme de pulvérisation.

Les chenilles auront bientôt fini de s'alimenter de feuilles et se réfugieront dans des cocons blanc jaunâtre où elles se transformeront en papillons adultes.

Les propriétaires fonciers dans les régions affectées peuvent prendre les mesures suivantes afin de réduire les dommages :

LIENS :

2010-06-14

PERSONNES-RESSOURCES POUR LES MÉDIAS : Anne Bull Monteith, communications, ministère des Ressources naturelles, 506-453-2614, anne.bullmonteith@gnb.ca; Matt Jones, communications, ministère des Ressources naturelles, 506-453-2614, matt.jones@gnb.ca.

2010-06-14