Formation et Développement de l'emploi

Le CCNB est nommé chevalier de l'Ordre national du Mali (05/09/29)

NB 1265

le 29 septembre 2005

BATHURST (CNB) - Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) a reçu récemment la distinction de chevalier de l'Ordre national du Mali, a annoncé aujourd'hui la ministre de la Formation et du Développement de l'emploi, Margaret-Ann Blaney.

 Cette distinction prestigieuse témoigne des rapports solides qui ont été établis entre le CCNB et nos collègues du Mali depuis 1991, a déclaré Mme Blaney. À l'époque, le CCNB-Bathurst s'est associé avec le Cégep de Rivière-du-Loup pour aider l'Institut Universitaire de Gestion de Bamako, au Mali, à offrir de la formation dans les domaines de la maintenance informatique, de l'entrepreneuriat et de l'autofinancement. Voici un autre exemple de la façon dont nos campus collégiaux contribuent à la réussite de la stratégie en matière d'éducation internationale du CCNB-NBCC, comme le souligne le document intitulé Accès à une éducation et à une formation postsecondaires de qualité. 

(Multimédias)

L'ambassadeur du Mali au Canada, Mamadou Bandiougou Diawara, a présenté le prix à Jeanne Comeau, directrice du CCNB-Bathurst et directrice du Service de développement institutionnel du CCNB.

 Le campus de Bathurst a bâti un partenariat solide avec le ministère de l'Éducation Nationale du Mali, a souligné Mme Comeau. Depuis 2000, ce partenariat a contribué au renforcement institutionnel du ministère de l'Éducation Nationale du Mali et des Académies d'Enseignement grâce à la conception, à la préparation et à l'instruction de modules technologiques pratiques au niveau élémentaire senior des écoles du Mali. Le projet est fondé largement sur l'expérience de l'École secondaire Népisiguit de Bathurst. Les concepteurs du projet, André Pinet et Normand Cormier, travaillent activement au projet du Mali depuis 1999. 

Le CCNB-Bathurst, le ministère de l'Éducation et le groupe Roy Consultants participent actuellement au Programme de partenariat des collèges canadiens intitulé Techno : l'école liée à la vie, qui est financé par l'Agence canadienne de développement international (ACDI). Le projet prendra fin en 2010. Le CCNB-Dieppe a également établi une présence au Mali, où il offre un programme de formation du formateur dans la réparation de manuels.

 Ces projets ont permis à beaucoup de gens de se familiariser avec une nouvelle culture, surtout les parents et les élèves des trois écoles de la région Chaleur qui sont jumelées avec des écoles du Mali, a fait savoir Mme Comeau. Grâce à de telles activités, nos jeunes deviennent de meilleurs citoyens du monde. 

2005-09-29

PERSONNE-RESSOURCE : Shawn Hearn, Formation et Développement de l'emploi, (506) 453-2568.

2005-09-29