Secrétariat des aînés en santé

Message de la ministre/ Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées (10/06/14)

NB 964

le 14 juin 2010

FREDERICTON (CNB) - Le message suivant a été transmis mardi 15 juin par la ministre d'État aux Ainés, Cheryl Lavoie, à l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées.

Personne n'aime penser que les abus envers les aînés existent dans notre société. Malheureusement, c'est une réalité pour cinq à dix pour cent des aînés au Canada et le phénomène pourrait prendre plus d'ampleur en raison du vieillissement de la population.

On entend déjà parler des abus envers les aînés aux nouvelles et dans les campagnes de sensibilisation du public. On entend parler de vols, d'affaires de fraude, d'arnaques par téléphone, d'arnaques aux investissements, de violence par leurs proches, de violences psychologiques, de négligence et d'abandon. Toute forme d'abus envers nos aînés est une chose terrible qui doit arrêter.

Je vous encourage tous à discerner et à signaler l'abus envers les aînés. L'abus peut prendre place à la maison, dans la communauté ou dans un établissement résidentiel. Les abus sont souvent commis par un membre de la famille, un ami, un voisin, un aide soignant, une personne en position de force, de confiance ou d'autorité ou par un inconnu au téléphone.

On peut tous prévenir les tragédies d'abus envers les aînés en y travaillant. On peut obtenir de l'aide à travers le ministère du Développement social et la police. Si vous souhaitez rester dans l'anonymat, vous avez également la possibilité de faire appel à Échec au crime. Le Service public d'éducation et d'information juridiques du Nouveau-Brunswick et la Commission des valeurs mobilières du Nouveau Brunswick ont également des renseignements sur l'abus envers les aînés.

Ce sont les aînés qui ont bâti notre province et ils enrichissent notre vie. Nous devrions faire tout notre possible pour nous assurer qu'ils sont en sécurité et qu'ils sont traités avec la dignité et le respect qu'ils méritent. Ne laissez personne maltraiter un aîné que vous connaissez et aimez.

2010-06-14

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Judy Cole, communications, Secrétariat des aînés en santé, 506-444-3522.

2010-06-14