Commission des valeurs mobilières du Nouveau Brunswick / Secrétariat des aînés en santé

Les Néo Brunswickois encouragés à signaler les cas d'exploitation financière des personnes âgées (10/06/15)

NB 978

le 15 juin 2010

SAINT JOHN (CNB) - À l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes âgées, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau Brunswick (CVMNB) encourage les Néo Brunswickois à valoriser et à protéger les aînés de notre province en apprenant comment reconnaître et signaler l'exploitation financière de personnes âgées.

La violence à l'endroit des personnes âgées est une question qui soulève beaucoup de préoccupations et qui peut se présenter sur plusieurs formes. Il peut s'agir de violence physique, émotionnelle ou financière, de la négligence ou de l'abandon. Les personnes âgées victimes d'exploitation financière, y compris la fraude en matière d'investissement, sont durement touchées, car si elles perdent une partie ou la totalité de leurs épargnes, elles disposent de moins de temps pour retrouver leur stabilité financière.

Pour aider les citoyens à reconnaître les signes de la fraude et de l'exploitation financière à l'égard des aînés, la CVMNB a publié le nouveau Guide pratique sur la fraude et l'exploitation financière aux dépens des personnes âgées ainsi que l'Aide mémoire sur les problèmes financiers. Le guide et l'aide mémoire sont des ressources conçues à l'intention des personnes qui ont des contacts avec les personnes âgées, notamment les professionnels du secteur de la santé, les employés de résidences pour personnes âgées et les membres de la famille de personnes âgées.

 Les Néo Brunswickois ne doivent pas demeurer passifs devant les signes de mauvais traitements à l'égard des aînés, affirme le président de la CVMNB, David Barry. Par l'intermédiaire de la sensibilisation et de l'éducation, nous espérons venir en aide aux personnes qui travaillent auprès des personnes âgées ainsi qu'aux personnes qui s'occupent d'elles. 

À l'occasion du Mois des aînés, le Secrétariat des aînés en santé collabore avec la CVMNB pour faire la promotion de ces nouvelles ressources.

 Les aînés de notre province sont de plus en plus victimes de vol, de fraude en matière de placements et d'escroqueries par téléphone , explique la ministre d'État aux Aînés et à l'Habitation, Cheryl Lavoie.  Les répercussions de l'exploitation financière des aînés ne se limitent pas aux pertes financières. Elles peuvent aussi mener à des problèmes d'isolement social, de santé et à de dépression, d'où l'importance primordiale de signaler immédiatement le mauvais traitement de personnes âgées. L'exploitation financière des aînés est un acte répréhensible auquel nous devons mettre fin. 

Le guide pratique explique comment reconnaître les signes d'exploitation financière, précise les ressources disponibles et explique comment signaler l'exploitation financière ou la fraude en matière d'investissement. La fraude en matière de placements se produit lorsqu'une valeur mobilière frauduleuse est offerte en vente ou lorsqu'un produit qui ne convient pas à la situation d'un investisseur lui est vendu. La fraude en matière de placements peut aussi comprendre la vente de produits non inscrits, le vol de fonds ou la vente de produits par un conseiller ou un courtier non inscrit.

La Commission encourage tous les investisseurs et les fournisseurs de soins à communiquer avec elle pour vérifier si une valeur mobilière et la personne qui la vend sont inscrites auprès de la CVMNB. Le guide ainsi qu'une vaste gamme d'autres ressources sont disponibles sur le site Web de la Commission. Il est aussi possible d'en demander des exemplaires en communiquant avec la CVMNB par téléphone au 1-866-933-2222 ou par courriel à info@nbsc-cvmnb.ca.

La Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées a été pilotée il y a cinq ans par le Réseau international pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés. La journée est soulignée par des milliers d'organismes internationaux et par des collectivités partout dans le monde. Vous pouvez communiquer avec le Réseau sur Internet pour appuyer la sensibilisation aux mauvais traitements à l'égard des personnes âgées.

LIENS :

2010-06-15

PERSONNES-RESSOURCES POUR LES MÉDIAS : Michelle Robichaud, communications, Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick, 506-643-7045; Judy Cole, communications, Secrétariat des aînés en santé, 506 444 3522.

2010-06-15