Approvisionnement et Services

Ouverture des vannes du barrage de la rivière Eel (10/07/06)

NB 1140

le 6 juillet 2010

photo

Multimédia

EEL RIVER BAR (CNB) - Les vannes du barrage de la rivière Eel ont été ouvertes de façon permanente aujourd'hui dans le cadre de la phase 2 du projet d'enlèvement du barrage.

Le gouvernement est heureux d'entreprendre la phase 2 de cet important projet afin d'aider à protéger l'écosystème local , a déclaré le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Donald Arseneault . En partenariat avec la Première nation d'Eel River Bar, nous avons montré notre engagement à être un intendant responsable de l'environnement. 

M. Arseneault, qui est également ministre responsable de l'Initiative pour le nord du Nouveau-Brunswick, représentait le ministre de l'Approvisionnement et des Services, Ed Doherty, à l'activité tenue à la Première nation d'Eel River Bar.

La phase 1 du projet comportait les volets suivants : conception, planification et communication. La phase 2 consiste à protéger le littoral, à installer un pont pour véhicules temporaire et à pratiquer une ouverture d'une largeur de 150 mètres dans l'extrémité nord du barrage.

Le projet vise à améliorer le passage du poisson, à rétablir l'habitat des myes et d'autres mollusques et crustacés en amont et en aval du barrage, et à établir des conditions propices au rétablissement des zones humides et des marais salés en amont du barrage.

Notre communauté attend avec intérêt l'enlèvement du barrage de la rivière Eel et le rétablissement de la rivière à son état naturel comme le prévoyait la Terre mère , a affirmé le chef Everett Martin de la Première nation d'Eel River Bar.  Maintenant que la population d'Eel River Bar et des localités avoisinantes pourront regarder cette magnifique rivière reprendre son cours, nous espérons que nos jeunes disposeront des ressources naturelles de la rivière comme l'ont fait leurs ancêtres. 

Le barrage devrait être enlevé complètement en 2011 au cours de la phase 3 du projet. Un programme de surveillance environnementale prolongé sera mis sur pied après l'enlèvement du barrage. Le coût total du projet est évalué à cinq millions de dollars.

LIEN :

2010-07-06

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS : Sheri Strickland, communications, ministère de l'Approvisionnement et des Services, 506-457-7903.

2010-07-06