Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
État des projets de loi à la première lecture
Accueil | English

Loi sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation

Législature :
55
Session :
2
Projet de loi no :
72
Parlementaire:
L'hon. Lord
Première lecture :
2005-6-9
Deuxième lecture :
2005-6-10
Comité plénier :
2005-6-30
Amendement :
2005-6-30
Troisième lecture :
2005-6-30
Sanction royale :
2005-6-30
Download PDF :
Bill 72

Texte du projet de loi :
Sommaire



PARTIE 1

INTERPRÉTATION

Définitions......................................................................................................................................... 1

commissaire — commissioner

commission — Commission

directeur général des élections — Chief Electoral Officer

population totale — total population

quotient électoral — electoral quotient

recensement — census

PARTIE 2

ÉTABLISSEMENT ET COMPOSITION D'UNE COMMISSION

Établissement d'une commission..................................................................................................... 2

Déclenchement du processus d'établissement d'une commission................................................ 3

Nomination des commissaires......................................................................................................... 4

Composition d'une commission....................................................................................................... 5

Vacance............................................................................................................................................... 6

Publication......................................................................................................................................... 7

Rémunération et frais........................................................................................................................ 8

PARTIE 3

MANDAT D'UNE COMMISSION

Renseignements relatifs au recensement transmis à une commission......................................... 9

Rapports d'une commission............................................................................................................ 10

Quotient électoral........................................................................................................................... 11

Principaux éléments........................................................................................................................ 12

Règles............................................................................................................................................... 13

Aide à une commission................................................................................................................... 14

Audiences publiques initiales......................................................................................................... 15

Rapport préliminaire....................................................................................................................... 16

Copies du rapport préliminaire...................................................................................................... 17

Audiences publiques sur le rapport préliminaire.......................................................................... 18

Rapport final.................................................................................................................................... 19

Oppositions au rapport final........................................................................................................... 20

PARTIE 4

ADOPTION DU RAPPORT FINAL

Adoption du rapport final................................................................................................................ 21

PARTIE 5

MODIFICATIONS CORRÉLATIVES ET ENTRÉE EN VIGUEUR

Modifications corrélatives............................................................................................................. 22

Entrée en vigueur............................................................................................................................. 23





Sa Majesté, sur l'avis et du consentement de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, décrète :



PARTIE 1

INTERPRÉTATION

Définitions

1                           Les définitions suivantes s'appliquent à la présente loi.



« commissaire » Un coprésident ou un membre nommé à une commission en vertu de l'article 4. (commissioner)



« commission » Une commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation constituée en vertu de l'article 2. (Commission)



« directeur général des élections » S'entend du directeur général des élections nommé en vertu de l'article 5 de la Loi électorale. (Chief Electoral Officer)



« population totale » Population totale du Nouveau-Brunswick déterminée par un recensement. (total population)



« quotient électoral » Quotient électoral établi en vertu de l'article 11. (electoral quotient)



« recensement » S'entend d'un recensement de la population effectué en application de la Loi sur la statistique (Canada). (census)



PARTIE 2

ÉTABLISSEMENT ET COMPOSITION D'UNE COMMISSION

Établissement d'une commission

2(1)                   Le lieutenant-gouverneur en conseil constitue une commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation pour le recensement effectué en 2001 et pour chaque recensement décennal effectué après 2001.



2(2)                   Une commission est chargée d'étudier les révisions à effectuer en matière de représentation de la population du Nouveau-Brunswick à l'Assemblée législative en se fondant sur le recensement et de faire rapport à cet égard.



Déclenchement du processus d'établissement d'une commission

3(1)                   Dans les meilleurs délais après l'entrée en vigueur de la présente loi et par la suite pour chaque recensement décennal effectué après 2001, le directeur général des élections obtient du statisticien en chef du Canada une copie de la partie du recensement qui indique la population totale et sa distribution.



3(2)                   Le lieutenant-gouverneur en conseil constitue une commission dans les trente jours de la réception de l'avis du directeur général des élections indiquant qu'il a obtenu une copie des renseignements relatifs au recensement visés au paragraphe (1).



Nomination des commissaires

4(1)                   Le lieutenant-gouverneur en conseil nomme à une commission les commissaires sur recommandation du Comité d'administration de l'Assemblée législative.                  



4(2)                   Une commission est abolie et les nominations à la commission sont révoquées lorsque le mandat de la commission en vertu de la présente loi est rempli.



Composition d'une commission

5(1)                   Une commission est composée des personnes suivantes :



a)                deux coprésidents, un représentant de la communauté linguistique française et un représentant de la communauté linguistique anglaise;



b)                trois à cinq membres.



5(2)                   Les personnes suivantes ne peuvent être nommées à une commission :



a)                un membre de l'Assemblée législative;



b)                un membre de la Chambre des communes;



c)                  un membre du Sénat;



d)                le directeur général des élections.



5(3)                   Les personnes suivantes ne peuvent être nommées coprésident :



a)                un candidat



(i)         à l'une des deux dernières élections générales provinciales ou fédérales précédant immédiatement l'établissement de la commission, ou



(ii)       à une élection partielle provinciale ou fédérale tenue pendant cette période;



b)                un membre de l'Assemblée législative, de la Chambre des communes ou du Sénat au cours de l'une des deux dernières législatures avant la législature actuelle de l'Assemblée législative ou de la Chambre des communes;



c)                  un agent officiel, agent principal ou directeur de campagne d'un candidat ou d'un parti politique dans



(i)         l'une des deux dernières élections générales provinciales ou fédérales précédant immédiatement l'établissement de la commission, ou



(ii)       une élection partielle provinciale ou fédérale tenue pendant cette période.



5(4)                   Une personne nommée à une commission doit être résidante de la province.



Vacance

6(1)                   Une commission peut poursuivre ses activités sous le régime de la présente loi même s'il y a vacance en son sein.



6(2)                   Dans les trente jours d'une vacance à une commission, le lieutenant-gouverneur en conseil comble la vacance de la manière prévue à l'article 4.



Publication

7                           Le lieutenant-gouverneur en conseil publie un avis des nominations à une commission dans la Gazette royale dans les plus brefs délais.



Rémunération et frais

8(1)                   Un président d'une commission a droit à ce qui suit :



a)                un montant établi par le lieutenant-gouverneur en conseil;



b)                un remboursement des frais qu'il a engagés dans l'exercice de ses fonctions au nom d'une commission selon un taux établi par le lieutenant-gouverneur en conseil.



8(2)                   Un membre d'une commission a droit à ce qui suit :



a)                un montant établi par le lieutenant-gouverneur en conseil;



b)                un remboursement des frais qu'il a engagés dans l'exercice de ses fonctions au nom d'une commission selon un taux établi par le lieutenant-gouverneur en conseil.



PARTIE 3

MANDAT D'UNE COMMISSION

Renseignements relatifs au recensement transmis à une commission

9                           Dans les quatorze jours de l'établissement d'une commission en vertu de l'article 2, le directeur général des élections transmet aux coprésidents des copies des renseignements relatifs au recensement visés au paragraphe 3(1).



Rapports d'une commission

10(1)               À la réception de la partie du recensement visée à l'article 9, une commission prépare, conformément à la présente loi, un rapport préliminaire et un rapport final comprenant ses recommandations quant à la délimitation des circonscriptions électorales de la province.



10(2)               Les recommandations dans un rapport en vertu du paragraphe (1) comprennent ce qui suit :



a)                la division de la province en 55 circonscriptions électorales;



b)                la description des limites territoriales de chacune des circonscriptions électorales;



c)                  le nom de chacune des circonscriptions électorales.



10(3)               Le nom d'une circonscription électorale fait renvoi à une caractéristique géographique.



10(4)               Le rapport préliminaire et le rapport final d'une commission est celui de la majorité des commissaires.



Quotient électoral

11                        Une commission établit le quotient électoral de la province en divisant la population totale par le nombre total de circonscriptions électorales.



Principaux éléments

12(1)               Sous réserve des paragraphes (2), (3) et (4), une commission s'assure que la division de la province en circonscriptions électorales se fait de manière à ce que le chiffre de la population de chacune des circonscriptions électorales se rapproche le plus possible au quotient électoral.



12(2)               Une commission peut déroger au principe de parité du pouvoir électoral visé au paragraphe (1) en vue d'atteindre une représentation effective de l'électorat tel que le garantit l'article 3 de la Charte canadienne des droits et libertés et en se fondant sur les facteurs suivants :



a)                les communautés d'intérêts;



b)                la représentation effective des communautés linguistiques française et anglaise;



c)                  les limites municipales et autres limites administratives;



d)                le taux de croissance de la population dans une région;



e)                  la représentation effective des régions rurales;



f)                  les caractéristiques géographiques, y compris :



(i)         l'accessibilité d'une région,



(ii)       la superficie d'une région,



(iii)    la configuration d'une région;



g)                autres considérations jugées pertinentes par la commission.



12(3)               Lorsqu'une commission établit une circonscription électorale, si elle est d'avis qu'un écart au principe de parité du pouvoir électoral est souhaitable selon ce qui est prévu au paragraphe (2), le chiffre de la population d'une circonscription électorale ne peut dévier de plus de 10 % du quotient électoral.



12(4)               Lorsqu'une commission établit une circonscription électorale, si elle est d'avis qu'un écart au principe de parité du pouvoir électoral est souhaitable selon ce qui est prévu au paragraphe (2), dans des circonstances extraordinaires le chiffre de la population d'une circonscription électorale peut être au plus 25 % de moins que le quotient électoral.



Règles

13                        Une commission peut établir ses propres règles pour régir ses délibérations et la conduite de ses activités.



Aide à une commission

14(1)               Le directeur général des élections offre les services de son personnel à une commission afin de l'aider à s'acquitter de ses fonctions en vertu de la présente loi.



14(2)               Une commission peut employer le personnel et retenir les services des conseillers nécessaires à l'exercice de ses fonctions en vertu de la présente loi.



Audiences publiques initiales

15(1)               Avant de préparer un rapport préliminaire, une commission tient des audiences publiques dans l'ensemble de la province à la date, l'heure et le lieu qu'elle juge appropriés afin d'entendre les représentations sur les circonscriptions électorales actuelles et sur l'établissement de nouvelles circonscriptions électorales.



15(2)               Une commission avise les résidents de la province dans des délais raisonnables de la date, de l'heure, du lieu et du but des audiences publiques en vertu du paragraphe (1).



Rapport préliminaire

16(1)               Une commission prépare un rapport préliminaire dans les quatre-vingt-dix jours de son établissement en vertu de l'article 2.



16(2)               Lorsqu'un rapport préliminaire est terminé, une commission fait ce qui suit dans les plus brefs délais :



a)                elle dépose une copie du rapport préliminaire auprès du greffier de l'Assemblée législative;



b)                elle rend le rapport préliminaire public;



c)                  elle avise les résidents de la province de la date, de l'heure, du lieu des audiences publiques afin d'entendre les représentations sur le rapport préliminaire et l'avis comprend :



(i)         une carte indiquant les limites proposées des circonscriptions électorales, selon les recommandations du rapport préliminaire;



(ii)       tout autre renseignement jugé pertinent par la commission.



Copies du rapport préliminaire

17                        Le greffier de l'Assemblée législative transmet une copie du rapport préliminaire d'une commission à chaque membre de l'Assemblée législative.



Audiences publiques sur le rapport préliminaire

18                        Une commission tient des audiences publiques dans l'ensemble de la province à la date, l'heure et le lieu qu'elle juge appropriés afin d'entendre les représentations sur les recommandations contenues dans son rapport préliminaire.



Rapport final

19(1)               Après les audiences publiques en vertu de l'article 18, une commission prépare son rapport final après avoir pris en considération les représentations faites lors de ces audiences.



19(2)               Une commission prépare son rapport final dans les quatre-vingt-dix jours du dépôt du rapport préliminaire en vertu de l'alinéa 16(2)a).



19(3)               Lorsqu'un rapport final est terminé, une commission fait ce qui suit dans les plus brefs délais :



a)                elle dépose une copie du rapport final auprès du greffier de l'Assemblée législative;



b)                elle rend le rapport final public.



19(4)               Le greffier de l'Assemblée législative transmet immédiatement une copie du rapport final de la commission à chaque membre de l'Assemblée législative.



Oppositions au rapport final

20(1)               Dans les quatorze jours du dépôt du rapport final d'une commission auprès du greffier de l'Assemblée législative en vertu de l'alinéa 19(3)a), le rapport peut faire l'objet d'une opposition écrite adressée au Comité d'administration de l'Assemblée législative, précisant ce qui suit :



a)                la recommandation du rapport final qui est visée par l'opposition;



b)                les raisons de l'opposition;



c)                  la manière selon laquelle il est proposé de modifier la recommandation.



20(2)               L'opposition prévue en vertu du paragraphe (1) est présentée sous forme de motion et est signée par au moins deux membres de l'Assemblée législative.



20(3)               Le Comité d'administration de l'Assemblée législative fait ce qui suit :



a)                il étudie les oppositions qui lui ont été remises et les modifications proposées au rapport final d'une commission;



b)                dans les trente jours de l'expiration du délai prévu au paragraphe (1), il transmet à une commission un rapport qui comprend les renseignements suivants :



(i)         les recommandations du Comité concernant les oppositions présentées en vertu du paragraphe (1);



(ii)       les procès-verbaux du Comité;



(iii)    les éléments pris en considération par le Comité.



20(4)               Une commission étudie les recommandations du Comité d'administration de l'Assemblée législative et statue sur celles-ci.



20(5)               Dans les trente jours de la réception d'un rapport en vertu de l'alinéa (3)b), un rapport final d'une commission, avec ou sans modification selon la décision rendue relativement aux recommandations du Comité d'administration de l'Assemblée législative, fait l'objet de ce qui suit :



a)                il est déposé auprès du greffier de l'Assemblée législative;



b)                il est transmis au directeur général des élections.



20(6)               Si aucune opposition n'a été présentée en vertu du paragraphe (1), le greffier de l'Assemblée législative transmet immédiatement au directeur général des élections le rapport final d'une commission.



20(7)               Le greffier de l'Assemblée législative transmet une copie du rapport final d'une commission en vertu du paragraphe (5) ou (6) à chaque membre de l'Assemblée législative.



PARTIE 4

ADOPTION DU RAPPORT FINAL

Adoption du rapport final

21(1)               Le lieutenant-gouverneur en conseil doit établir un règlement prescrivant la description des limites territoriales de chacune des circonscriptions électorales et leurs noms.



21(2)               Un règlement en vertu du paragraphe (1) est établi conformément aux recommandations du rapport final d'une commission transmis au directeur général des élections en vertu du paragraphe 20(5) ou (6).



21(3)               Un règlement établi en vertu du paragraphe (1) entre en vigueur à la première dissolution de l'Assemblée législative après que le rapport final d'une commission est transmis au directeur général des élections en vertu du paragraphe 20(5) ou (6).



21(4)               Sous réserve du paragraphe (5), un règlement établi en vertu du paragraphe (1) n'est modifié qu'en conformité avec les recommandations du rapport final d'une commission transmis au directeur général des élections en vertu du paragraphe 20(5) ou (6).



21(5)               Les modifications suivantes peuvent être effectuées à un règlement établi en vertu du paragraphe (1) :



a)                  sur recommandation du Comité d'administration de l'Assemblée législative, une modification portant sur le nom d'une circonscription électorale;



b)                  une modification visant la correction d'une erreur dans la description officielle des limites territoriales d'une circonscription électorale.



PARTIE 5

MODIFICATIONS CORRÉLATIVES ET ENTRÉE EN VIGUEUR

Modifications corrélatives

22(1)               L'article 4 de la Loi électorale, chapitre E-3 des Lois révisées de 1973, est abrogé et remplacé par ce qui suit :



4                           La province est divisée en circonscriptions électorales de la façon décrite à un règlement établi en vertu de l'article 21 de la Loi sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation et chaque circonscription électorale peut élire un député.



22(2)               L'annexe A de la Loi est abrogée.



Entrée en vigueur

23                        L'article 22 de la présente loi entre en vigueur à la date d'entrée en vigueur d'un règlement établi en vertu du paragraphe 21(1) de la présente loi.

 

Amendment :








Article 12


Paragraphe 4





Supprimer le paragraphe 12(4) et remplacer par ce qui suit:





12(4) Malgré le paragraphe (3), lorsqu'une commission établit une circonscription électorale, si elle est d'avis qu'un écart au principe de parité du pouvoir électoral est souhaitable selon ce qui est prévu au paragraphe (2), dans des circonstances extraordinaires le chiffre de la population d'une circonscription électorale peut être plus de 10 % de mains que le quotient électoral.







Article 5


Paragraphe 3





Supprimer "coprésident" et remplacer par "à une commission".







Article 20





Supprimer l'article 20 et remplacer par ce qui suit:






20(1) Dans les quatorze jours du dépôt du rapport final d'une commission auprès du greffier de l'Assemblée législative en vertu de l'alinéa 19(3)a), le rapport peut faire l'objet d'une opposition écrite présentée à une commission, précisant ce qui suit:






a) la recommendation du rapport final qui est visée par l'opposition;





b) les raisons de l'opposition;





c) la manière selon laquelle il est proposé de modifier la recommendation.





20(2) L'opposition prévue en vertu du paragraphe (1) est signée par au moins deux membres de l'Assemblée législative.





20(3) Une commission étudie les oppositions présentées en vertue du paragraphe (1) et statue sur celles-ci.





20(4) Dans les trente jours de l'expiration du délai prévu au paragraphe (1), un rapport final d'une commission, avec ou sans modification selon la décision relativement aux oppositions présentées en vertu du paragraph (1), fait l'objet de ce qui suit:





a) il est déposé auprès du greffier de l'Assemblée législative;





b) il est transmis au directeur général des élections.





20(5) Si aucune opposition n'a été présentée en vertu du paragraphe (1), le greffier de l'Assemblée législative transmet immédiatement au directeur général des élections le rapport final d'une commission.





20(6) Le greffier de l'Assemblée législative transmet une copie du rapport final d'une commission en vertue du paragraph (4) ou (5) à chaque membre de l'Assemblée législative.







Article 21


Paragraphe 2





Supprimer « paragraphe 20(5) ou (6) » et remplacer par « paragraph 20(4) ou (5) ».







Article 21


Paragraphe 3





Supprimer « paragraphe 20(5) ou (6) » et remplacer par « paragraph 20(4) ou (5) ».







Article 21


Paragraphe 4





Supprimer « paragraphe 20(5) ou (6) » et remplacer par « paragraph 20(4) ou (5) ».










Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge