Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Comités parlementaires
Accueil | English

NB Power Logo Énergie NB Power

Énergie NB - Ressources humaines


Main-d'oeuvre

Les ressources humaines constituent un point fort majeur de la Société. La gestion efficace du personnel représente un aspect essentiel de la prestation efficace et rentable des services. En 1994-1995, les frais de main-d'oeuvre d'Énergie NB s'élevaient à plus de 144 millions de dollars. Ce chiffre démontre qu'il est crucial de maximiser le rendement de cette ressource considérable.

En se basant sur ce profil de la main-d'oeuvre, on peut noter ce qui suit :

  • La majorité du personnel régional est syndiqué. Tout le personnel syndiqué fait partie de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE).
  • La main-d'oeuvre est décentralisée et l'organisation est axée sur les unités hors-siège.
  • Une partie importante de la main-d'oeuvre participe directement à la production, au transport ou à la distribution de l'électricité.

Perfectionnement des employés

Énergie NB s'engage à attirer et à garder une main-d'oeuvre compétente. Les initiatives de perfectionnement actuelles et futures visent à optimaliser la contribution de chaque employé à la mission d'Énergie NB, en communiquant et en encourageant le rendement efficace chez les employés.

Plusieurs programmes de perfectionnement des employés ont été mis en place. On a lancé un programme pilote de gestion de la performance dans la division des Ressources humaines et de l'Administration et à la centrale de Point Lepreau. Ce programme constitue un outil de communication qui donnera aux employés une meilleure compréhension des normes liées à leur emploi et du rendement qui est attendu d'eux; une possibilité de reconnaissance; des commentaires sur leur rendement; des possibilités de formation individuelle et collective, et des initiatives de perfectionnement.

Un programme exhaustif de certification des surveillants à l'intention de tous les surveillants a été mis en oeuvre. Le programme offre un processus de perfectionnement structuré modulaire. Plusieurs modules ont été présentés comme projet pilote en 1995-1996, remportant un franc succès.

Parmi les efforts de perfectionnement des employés, l'amélioration des services à la clientèle est une priorité. En janvier 1995, Énergie NB a fait appel à Kaset International, un chef de file en matière de formation liée aux services à la clientèle. Les employés et les surveillants de la division des Services à la clientèle et de la division des Ressources humaines et de l'Administration, ont reçu une formation sur l'amélioration de la satisfaction des abonnés.

En 1995, on a mis en place un système informatisé d'évaluation des emplois conçu pour établir et pour stocker des données pertinentes sur l'évaluation des emplois. Énergie NB a également effectué une étude de rationalisation des échelles de salaire pour réduire de façon importante le nombre de classifications d'emploi au sein de la Société, réduisant ainsi les travaux administratifs. De plus, un système de doubles exigences de classification est en cours d'élaboration pour faciliter la réaffectation du personnel et le perfectionnement des employés, reconnaissant les exigences différentes requises pour les postes de gestion ou ceux qui requièrent des connaissances techniques.

Relations avec les employés

Les conventions collectives des groupes de Soutien administratif, de Techniciens non-agents de maîtrise et du Personnel d'exploitation non-agents de maîtrise de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE) sont venues à échéance en 1995. Ces conventions collectives englobent près de 70 % de la main-d'oeuvre d'Énergie NB. Au cours des négociations, qui ont commencé en 1995 et qui se poursuivent toujours, Énergie NB et la FIOE ont adopté une nouvelle approche aux négociations fondée sur une compréhension commune des intérêts, des objectifs et des buts. Ce processus fait partie de l'engagement de la Société visant à établir des relations patronales-ouvrières progressives et à obtenir des gains mutuels pour les deux parties.

Énergie NB a entrepris un programme de gestion des présences pour réduire le nombre d'absences. Dans le cadre de ce programme, on encourage les employés et la direction à travailler ensemble pour déterminer et éliminer les causes d'absentéisme, améliorant ainsi la productivité de la main-d'oeuvre.

À la suite d'une étude de marché effectuée l'année précédente, Énergie NB a retenu les services de nouveaux assureurs pour la fourniture des avantages sociaux des employés. Nous poursuivons nos efforts pour tenter d'obtenir le meilleur service possible à un coût raisonnable. Ces efforts comprennent des rapports plus étroits avec les médecins, les fabricants de médicaments et l'Association de produits pharmaceutiques.

Équité en matière d'emploi

Les initiatives d'équité en matière d'emploi d'Énergie NB visent un milieu de travail fondé sur la justice, le traitement équitable, les possibilités d'avancement, la capacité des employés et le respect mutuel. Un comité a été mis sur pied au sein de l'entreprise pour faciliter l'atteinte de ces objectifs. Jusqu'à maintenant le comité s'est penché principalement sur l'accès aux installations physiques et la documentation des problèmes soulevés par les employés à cet effet.

Un programme de mise en contact avec le milieu de travail a été lancé conjointement avec des partenaires de l'extérieur pour fournir aux membres des minorités visibles une expérience de travail valable. On a aussi mis en vigueur des Règles de conduite professionnelle révisées en 1995-1996. Ces règles sont obligatoires, et on s'attend à ce que tous les employés y obéissent à titre de condition d'emploi.

Santé et Sécurité

En raison de la nature des activités de l'entreprise, on accorde une grande importance aux questions de santé et de sécurité. Énergie NB a toujours réussi à afficher une bonne performance en matière de sécurité en milieu de travail par rapport à d'autres organismes industriels. La Société est un chef de file national dans la prévention des accidents. En 1994-1995, le nombre de jours de travail perdus pour cause d'accidents était de 0,3 par employé en moyenne, une augmentation de 0,08 jours comparativement à l'année précédente. Au cours de ces deux dernières années, on a affiché le taux d'accidents le plus bas jamais enregistré dans toute l'histoire d'Énergie NB.

Pour renforcer son engagement en matière de sécurité, Énergie NB a mis en place un nouveau système de gestion de la conformité aux normes de santé et de sécurité pour promouvoir un lieu de travail sain et sécuritaire et pour réduire la probabilité de blessures au travail. Dans le cadre de ce système, on effectue régulièrement des vérifications de sécurité dans tous les lieux de travail. En plus, on offre des programmes de formation sur des sujets comme le stress attribuable à la chaleur ou au froid, la diligence raisonnable pour les surveillants, les espaces clos, et les dangers associés au lieu de travail. On a aussi révisé le manuel de sécurité de l'entreprise pour refléter les changements apportés au lieu de travail ainsi qu'aux processus de travail.




Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge