Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Comités parlementaires
Accueil | English

AGRICULTURE, PÊCHES ET AQUACULTURE

A) DESCRIPTION GÉNÉRALE

Le ministère a comme mission fondamentale de créer un secteur de la production alimentaire davantage axé sur l'exploitation totale et la valeur ajoutée. Il sert de fenêtre transparente pour les agriculteurs, les pêcheurs et les entreprises de transformation des produits alimentaires : c'est à lui qu'ils peuvent s'adresser pour obtenir des services et une assistance en vue de les aider en fonction de leurs besoins. Les programmes de sécurité du revenu agricole et les autres programmes seront consolidés et améliorés sous la responsabilité du nouveau ministère. Le
ministère travaille en étroite collaboration avec le secteur privé, les entreprises de transformation des produits alimentaires et les associations d'agriculteurs, de pêcheurs et de producteurs aquacoles en vue de trouver des moyens plus rentables de dispenser les services.

B) PROGRAMMES, POLITIQUES OU INITIATIVES QUI, SELON LE MINISTÈRE, ONT UNE INCIDENCE SUR LE MIEUX-ÊTRE

Le ministère signale ne pas avoir de programmes précis ayant une incidence directe sur la santé et le mieux-être. Cependant, il participe à des programmes et activités qui peuvent être considérés comme ayant une certaine incidence sur les déterminants de la santé.

New Brunswick Women's Institute. Le New Brunswick Women's Institute et son équivalent francophone, l'Institut féminin francophone du Nouveau-Brunswick, ainsi que les clubs 4-H offrent un genre de réseau de soutien social, surtout dans les collectivités rurales. Ces organismes rassemblent les gens et offrent, de façon officielle ou officieuse, des activités qui favorisent le bien-être social. Le ministère fournit actuellement des subventions de fonctionnement aux instituts féminins et aux clubs 4-H.

Les instituts féminins sont actifs dans la province depuis 1911. Ils sont composés de sections locales (centrées, pour la plupart, autour d'une ou deux collectivités) et travaillent ou se concentrent sur des questions liées à leurs collectivités. À l'échelle provinciale, ils s'occupent de questions telles que les droits des femmes, l'alphabétisation, le patrimoine, l'éducation, la nutrition et la violence familiale. Bien souvent, ce sont les mêmes questions qu'utilisent les sections locales comme moyen pour susciter un intérêt à l'échelle communautaire. Les instituts comptent environ 2 000 membres d'un peu partout dans la province. La Loi sur le Women's Institute et l'Institut féminin est appliquée par le ministère de l'Agriculture, des Pêches et de l'Aquaculture.

Programme 4-H. Le Programme 4-H est dispensé par le New Brunswick 4-H Council. Les membres font partie de clubs, qui sont dirigés par des adultes. Bien que de nombreux projets soient axés sur le bétail, d'autres, tels que ceux qui se rapportent aux aliments, tentent de mettre un accent sur le rôle d'une bonne nutrition. En outre, les clubs tiennent des concours d'art oratoire et de démonstration, ce qui encourage les membres à acquérir une plus grande confiance en soi et à se réaliser pleinement.

New Brunswick Fairs and Exhibitions Association. Le ministère collabore aussi avec la New Brunswick Fairs and Exhibitions Association, même si ses activités sont limitées à la saison estivale. L'association joue un rôle dans l'information et offre à la population locale l'occasion de se réunir.

Agriculture Awareness Committee. Le comité, qui est composé de représentants des divers secteurs de production agricole, se concentre sur la promotion de l'agriculture mais, en même temps, il informe aussi le public sur des questions liées aux aliments.

Questions liées aux pesticides. Le personnel du ministère doit souvent s'occuper de questions liées aux pesticides. Renseigner les producteurs sur l'utilisation correcte des pesticides aide aussi à favoriser un mode de vie sain. Nous répondons également à un certain nombre de demandes de renseignements de la part du grand public sur des problèmes de jardinage et nous essayons de leur apprendre à utiliser correctement les techniques de lutte contre les ravageurs.

Sécurité agricole. La sécurité agricole est également un enjeu, car le milieu physique dans lequel les producteurs agricoles travaillent est souvent dangereux. La sécurité agricole relève maintenant de la Fédération d'agriculture, mais le ministère a fourni par le passé une aide pour des projets liés à la sécurité agricole.

C) MIEUX-ÊTRE DU PERSONNEL

Pas de données.


Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge