Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Comités parlementaires
Accueil | English

SÉCURITÉ PUBLIQUE

A) DESCRIPTION GÉNÉRALE

La mission du nouveau ministère est axée sur les aspects suivants : assurer le leadership dans le domaine de l'ordre public et de la sécurité communautaire ; dispenser des programmes et services équitables, accessibles et axés sur les collectivités ; former des partenariats avec les collectivités en vue de faire la promotion de pratiques de sécurité, de prévenir la criminalité, d'aider les victimes et de donner aux contrevenants la possibilité de se réadapter.

B) SOMMAIRE DU MANDAT ET DES PROGRAMMES

Services communautaires et correctionnels

• Jeunes contrevenants

• Contrevenants adultes

• Victimes

Sécurité et conformité

• Services d'urgence

• Organisation des mesures d'urgence

• Service 911

• Bureau du prévôt des incendies

• Gestion des véhicules à moteur

• Application des lois sur les véhicules utilitaires

• Application de la loi

• Police municipale

• Gestion des armes à feu

• Services privés de sécurité

• Conformité et immatriculation

• Services contractuels de la GRC

• Services des shérifs-coroners

• Services d'application des codes de sécurité

• Prévention du crime

C) PROGRAMMES, POLITIQUES OU INITIATIVES QUI, SELON LE MINISTÈRE, ONT UNE INCIDENCE SUR LE MIEUX-ÊTRE

La plupart des programmes et services ont une certaine incidence sur la santé et le mieux-être ou sur les déterminants de la santé.

Division des services communautaires et correctionnels

1. Jeunes contrevenants (de 12 à 17 ans inclusivement)

Programmes communautaires. Au Nouveau-Brunswick, des services correctionnels communautaires sont offerts par le ministère de la Sécurité publique et d'autres organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. Les contrevenants ont accès aux programmes suivants en matière de mieux-être : services d'évaluation et de consultation, services de santé mentale, services à la famille, programmes de gestion de la colère, programmes d'éducation de rechange, services de lutte contre la toxicomanie, etc.

Programme de réadaptation intensive. L'objet de la réadaptation intensive est de réduire le recours excessif aux placements sous garde et de soutenir des plans visant à contribuer à la libération réussie de jeunes détenus qui se réinsèrent dans la collectivité. Grâce à un vaste processus d'évaluation et d'entrevues ainsi qu'à la concertation des familles, à l'apport des jeunes, à l'apport des victimes, à des stratégies et programmes d'intervention ciblant les besoins des jeunes, des plans de gestion du cas sont élaborés pour fournir aux tribunaux une mesure communautaire à surveillance intensive comme solution de rechange à la détention. Des programmes sont en cours à Saint John, à Moncton et à Dalhousie.

Garde en milieu ouvert. Le ministère de la Sécurité publique achète du ministère des
Services familiaux et communautaires des places en résidence communautaire pour les adolescents soumis à la garde en milieu ouvert. En vertu de cet arrangement, les jeunes contrevenants ont accès à une vaste gamme de services et de programmes offerts par le ministère des Services familiaux et communautaires, celui de l'Éducation et celui de la Santé et du Mieux-être.

Centre de détention pour jeunes du Nouveau-Brunswick. Le Centre de détention pour jeunes du Nouveau-Brunswick est un établissement de garde en milieu fermé dont l'objet est d'offrir un environnement sûr et sécuritaire favorisant la croissance et l'épanouissement personnels. L'environnement thérapeutique donne l'occasion aux jeunes d'assumer leur passé dans un cadre de renforcement mettant à contribution les autres jeunes et le personnel. L'approche est d'encourager les jeunes à mieux comprendre leur comportement antérieur et de les habiliter à améliorer leurs aptitudes en matière de relations interpersonnelles, d'abord dans le cadre thérapeutique puis dans la collectivité.

Lac Cassidy. Le centre Portage, situé au lac Cassidy, à Norton, au Nouveau-Brunswick, est une communauté thérapeutique vouée à la désintoxication des jeunes. Il compte 35 lits de traitement : 15 sont réservés à contrat par le ministère de la Sécurité publique pour les jeunes contrevenants toxicomanes, et les 20 autres sont à la disposition du ministère de la Santé et des Services communautaires. Le programme Portage, fondé sur la responsabilisation, favorise la discipline et l'acquisition de l'estime de soi.

2. Contrevenants adultes

Programmes correctionnels communautaires. Étant donné l'importance qu'il accorde aux programmes correctionnels communautaires, le ministère de la Sécurité publique travaille plus que jamais en partenariat avec la collectivité. Une telle démarche crée des possibilités d'offrir des programmes communautaires de réadaptation de qualité, qui peuvent remplacer l'incarcération. En s'intéressant aux comportements qui peuvent être changés, le ministère de la Sécurité publique utilise cinq programmes de base, qui visent les questions liées à la majorité des contrevenants adultes de la province, soit la violence conjugale, la réduction des risques que présente le contrevenant, la maîtrise de la colère, le programme communautaire pour les délinquants sexuels et le traitement de la toxicomanie. Ces programmes réduisent les risques de récidive en modifiant les facteurs antisociaux qui ont été déterminés. Si des changements prosociaux se produisent dans les domaines mentionnés, il y a une réduction du pourcentage de contrevenants qui se livrent de nouveau à des activités criminelles.

Établissements. Les établissements correctionnels de Dalhousie, de Saint John, de Moncton, du Madawaska et d'Island View fournissent une gamme de programmes de mieux-être à leur clientèle et aux détenus : maîtrise de la colère, Alcooliques anonymes, counselling personnalisé, recherche d'emploi, santé mentale, alphabétisation, services religieux, etc.

3. Services aux victimes. Les services aux victimes comprennent l'aide aux témoins, la préparation des enfants témoins, l'information judiciaire et le service d'aiguillage, le counselling post-traumatique, une aide visant la déclaration sur les répercussions du crime sur la victime et l'indemnisation des victimes d'actes criminels.

Division de la sécurité et de la conformité

1. Services d'urgences. L'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick coordonne les activités qui contribuent à la sécurité physique et à la tranquillité d'esprit de la population (par exemple des partenariats pour des communautés plus sûres, l'information du public, les Accords d'aide financière en cas de catastrophe, la stratégie d'intervention d'urgence, etc.) En cas d'urgences ou de désastres majeurs, OMU du Nouveau-Brunswick coordonne la prestation de tous les services gouvernementaux qui s'occupent de l'incident.

2. Bureau du prévôt des incendies. Le Bureau du prévôt des incendies est chargé de dispenser les programmes provinciaux de prévention des incendies et de protection contre les incendies, qui visent la réduction des pertes de vies, des blessures et des dommages matériels.

3. Services d'urgence 911, N.-B. Le service 911, N.-B. est chargé d'élaborer et de mettre en oeuvre des politiques visant des services 911 efficaces et efficients pour assurer des interventions d'urgences pertinentes.

4. Gestion des véhicules à moteur. La direction est chargée de l'application de trois lois : Loi sur les véhicules à moteur, Loi sur les véhicules tout-terrain et Loi sur le transport des marchandises dangereuses. Les trois lois contribuent directement et indirectement au mieux-être et à la sécurité des gens du Nouveau-Brunswick dans les domaines comme le port obligatoire de la ceinture de sécurité, les normes pour les autobus scolaires, les programmes de sécurité pour le public et les routes, le port obligatoire du casque pour les cyclistes et les motocyclistes et le permis de conduire progressif, pour n'en nommer que quelques-uns.

5. Application des lois sur les véhicules utilitaires. La direction coordonne un certain nombre d'activités visant à accroître la sécurité du public sur les routes de la province : opération Roadcheck, Opération freins pneumatiques, inspection des véhicules utilitaires, inspection des autobus scolaires, sécurité des agents, campagne-éclair de promotion de la sécurité.

6. Division de l'application de la loi

Services de police. La Direction des services de police participe à des initiatives et coordonne des activités visant à assurer des services de police de haute qualité et rentables (Normes de police du Nouveau-Brunswick, programme provincial de police, vérification et évaluation des corps de police municipaux et régionaux, formation des agents de police, ProtocolesFemmes victimes de mauvais traitements, protocoles visant les enfants victimes de mauvais traitements et protocoles visant les adultes victimes de mauvais traitements).

Application des lois et règlements. La Direction de l'application des lois et règlements sur les boissons alcooliques et sur les initiatives relatives aux loteries et aux jeux du hasard donne suite à plusieurs questions liées à la santé personnelle et à des questions sociales plus vastes. Des règlements interdisent de servir des boissons alcooliques dans les établissements non titulaires d'une licence et aux personnes de moins de 19 ans. L'application des règlements sur les loteries traite de la réduction des heures d'exploitation des appareils de jeux vidéo, des messages d'avertissement électronique, de la participation des mineurs à des loteries et de l'élimination progressive des appareils de jeux vidéo des établissements non titulaires d'une licence.

Il est à noter que le ministère de la Santé et du Mieux-être offre un programme de lutte contre la dépendance au jeu qui s'adresse de façon stratégique aux personnes qui risquent de devenir des joueurs à problèmes ainsi qu'à celles qui le sont déjà.

7. Direction des shérifs-coroners. Elle tient des enquêtes pour attirer l'attention du public sur les nombreuses causes de morts subites et fortuites et pour formuler des recommandations sur la prévention de la mortalité dans des circonstances du genre.

8. Services d'application des codes de sécurité du Nouveau-Brunswick. Il s'agit d'un organisme de service spécial qui s'assure que les systèmes électriques, mécaniques et pressurisés potentiellement dangereux ne posent pas de risques indus au public (électricité, plomberie, chaudières, appareils à pression et ascenseurs).

9. Sécurité communautaire et prévention de la criminalité

Programme Des communautés plus sûres du Nouveau-Brunswick. Ce programme vise la formation de partenariats entre les paliers de gouvernement, le secteur du bénévolat, le milieu des affaires et les services de police en vue d'une plus grande sécurité dans les collectivités.

Semaine de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité. Les activités pendant cette semaine visent à informer le grand public des mesures prises à l'égard de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité et à encourager la police à participer à des activités et à des programmes de prévention de la criminalité.

Projet des propriétaires de dépanneurs. En 1999-2000, le ministère du solliciteur général, en collaboration avec la New Brunswick Association of Convenience Store Owners Inc., la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, l'Association des chefs de police du Nouveau-Brunswick et la GRC, a élaboré un programme afin d'aider les propriétaires de dépanneurs à protéger leur commerce.

Programme de mobilisation des collectivités. Lancé en juin 1998, le Programme de mobilisation des collectivités est un programme à financement fédéral qui vise à aider les collectivités à élaborer des méthodes durables de prévention de la criminalité et à entreprendre des activités qui s'attaquent à la racine de la criminalité au moyen d'une démarche de développement social. Les objectifs clés du Programme de mobilisation des collectivités sont les suivants :

• intensifier la mise en place de vastes partenariats communautaires pouvant traiter les questions de prévention de la criminalité à l'échelle locale ;

• sensibiliser davantage la population à la prévention de la criminalité et en obtenir un meilleur appui ;

• accroître la capacité des diverses collectivités à faire face aux actes criminels et à la victimisation.

D) MIEUX-ÊTRE DU PERSONNEL

Programme d'aide aux employés et leur famille (général)

Directive sur le harcèlement au travail (général)

Reconnaissance des employés

Plan d'action pour donner suite aux résultats de l'enquête Campbell

Promotion du travail d'équipe

Bulletin

Programmes de mieux-être dans les établissements correctionnels


Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge