Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Comités parlementaires
Accueil | English

TRANSPORTS

A) DESCRIPTION GÉNÉRALE

Le ministère des Transports s'efforce d'entretenir et d'améliorer le réseau de transport du Nouveau-Brunswick ainsi que d'améliorer continuellement la sécurité des véhicules et des conducteurs et conductrices. La mission du ministère est de fournir et d'entretenir un réseau sécuritaire et efficace de transport dans tous les secteurs qui relèvent de la province ainsi que de suivre les questions de compétence fédérale et de fournir des conseils à cet égard.

B) SOMMAIRE DU MANDAT ET DES PROGRAMMES

Services d'ingénierie

Services des opérations

Développement stratégique et politiques

Administration

C) PROGRAMMES, POLITIQUES OU INITIATIVES QUI, SELON LE MINISTÈRE, ONT UNE INCIDENCE SUR LE MIEUX-ÊTRE

Le ministère des Transports a neuf buts stratégiques dont 5 ont une incidence directe sur la sécurité et le mieux-être.

1. Améliorer la sécurité en matière de transport et réduire les accidents mortels et autres

• Grâce aux récentes améliorations routières, le nombre d'accidents a été réduit. Selon une
évaluation indépendante des programmes, les taux d'accidents par 100 millions de véhicules-kilomètres diminueront en moyenne de 60 %. Ce qui est encore plus extraordinaire, c'est que les accidents mortels devraient diminuer en moyenne de 80 % sur les tronçons de route en question.

• Les nouvelles bases des panneaux de signalisation qui remplacent les anciennes bases en béton et en acier profitent d'une nouvelle technologie qui permet d'absorber les chocs.

2. Promouvoir la prévention des accidents afin d'assurer des milieux et des méthodes de travail sécuritaires.

• Un certain nombre d'initiatives en matière de sécurité et de mieux-être au travail sont mises en oeuvre au ministère. Elles sont expliquées en détail dans la section qui suit.

• La sécurité au travail est accrue. Par exemple, les réparations des tabliers de pont nécessitent maintenant un échafaudage fermé, alors que, auparavant, l'échafaudage était une plate-forme ouverte.

• Les chasse-neige doivent être munis d'un système perfectionné d'éclairage pour assurer la visibilité.

• Le Guide de signalisation des travaux routiers est appliqué.

3. Maximiser un niveau de service viable en assurant la meilleure utilisation possible des ressources, des systèmes et de l'information.

• Des capteurs installés dans les camions d'entretien fournissent des renseignements précis sur les températures de la route pour permettre de prendre des mesures précises afin de réduire au minimum l'utilisation du sel et d'accroître au maximum le déglaçage des routes pendant les activités d'entretien hivernal.

• Les quantités optimales de sel à appliquer selon les différentes températures de la route ont été établies scientifiquement afin d'intensifier davantage les activités d'entretien hivernal.

• Des bulletins météorologiques adaptés sont diffusés toutes les trois heures pour fournir des renseignements opportuns aux fins de la planification.

4. Améliorer la productivité, particulièrement par la formation et le perfectionnement, l'adoption de pratiques judicieuses de gestion des ressources humaines et la prestation d'un milieu de travail propice.

• Tout le personnel reçoit une formation complète en matière de sécurité.

• Une formation porte sur les milieux de travail, surtout à l'intention des signaleurs.

5. Être environnementalement responsable et satisfaire aux normes réglementaires ou les dépasser.

• De nouvelles normes sur les réservoirs de stockage pétrolier ont été élaborées.

• Les conditions de stockage du sel ont été assainies.

• Le Plan de protection de l'environnement a été élaboré et mis en oeuvre.

D) MIEUX-ÊTRE DU PERSONNEL

La Direction des ressources humaines coordonne divers programmes au ministère : sécurité, mieux-être au travail, Programme d'aide aux employés et leur famille, égalité en matière d'emploi, harcèlement au travail, gestion des présences, formation, relations de travail, avantages sociaux, régime d'invalidité prolongée et ainsi de suite.

Le programme de mieux-être au travail est un mécanisme qui vise à motiver les membres du personnel à agir de façon positive pour leur santé et leur mieux-être. Les objectifs du programme sont d'améliorer l'état de santé du personnel, de réduire les coûts de soins de santé, l'absentéisme et les frais d'indemnisation des accidents du travail ainsi que d'accroître la productivité et la satisfaction professionnelle des membres du personnel. Le programme a trois volets : sensibilisation, changement d'habitudes de vie et soutien du milieu. Des comités de mieux-être ont été formés dans tout le ministère pour promouvoir le mieux-être et organiser des activités de mieux-être.

Les activités suivantes de mieux-être au travail sont offertes au personnel de tout le ministère :

• Des ateliers et des colloques sont offerts sur les sujets suivants : lutte contre le stress au travail, dépistage des signes et des symptômes de la dépression, questions financières, gestion du temps, promotion du travail d'équipe, conduite sécuritaire en hiver, renoncement au tabac, planification de la retraite, REER, REEE, séances de sensibilisation au cancer de la peau, du sein et de la prostate, diabète, maladies et santé pulmonaires, importance de faire un testament, interaction entre les médicaments sur ordonnance, alimentation, etc.

• Le Programme d'aide aux employés et leur famille (PAEF) donne lieu à des activités de promotion, de sensibilisation et de formation du personnel d'encadrement. Des bénévoles répartis dans tout le ministère représentent ce programme.

• Des cliniques de vaccination contre la grippe, de dépistage de l'hypertension, d'analyse et de dépistage du glucose et du cholestérol sont tenues.

• Le ministère organise et parraine des collectes de sang.

• Plusieurs initiatives de financement sont mises sur pied, et les sommes recueillies sont versées à IWK, à la banque alimentaire de Fredericton, à Para-Skate, au programme de
sensibilisation à la situation des personnes handicapées, au relai Labatt, etc.

• Un bulletin trimestriel du programme de mieux-être et du Programme d'aide aux employés et leur famille (PAEF) est rédigé et envoyé à tous les membres du personnel par voie électronique ou en copie papier. Les employés sont encouragés à faire des activités physiques, à manger sainement, à prendre de l'air frais, à se reposer et à se détendre ainsi qu'à boire beaucoup d'eau.

• Le coup d'envoi annuel du programme de marche a lieu en mai au moment de la Journée de l'espadrille. Les membres du personnel sont encouragés à marcher, à courir ou à faire du vélo pour relever le défi. Ils sont également encouragés à participer à des activités physiques telles que le jardinage, le golf ou autre sport ou activité physique.

• Divers tournois sportifs ou activités sont organisés dans l'ensemble du ministère.

• Des salons du mieux-être en milieu de travail sont organisés périodiquement pour les membres du personnel.

• Le programme milieu de travail sans fumée est mis en oeuvre.

Le programme de sécurité du personnel est un moyen de promouvoir et de procurer au personnel et à la population un milieu de travail sécuritaire. Ce programme est conçu pour répondre aux exigences législatives sur l'hygiène et la sécurité au travail et pour faciliter la prévention des accidents et des blessures au travail. Les éléments du programme sont notamment l'élaboration de politiques et de procédures, les mesures de conformité, la formation, la promotion, les inspections, les enquêtes et la recherche. Des comités mixtes de santé et de sécurité ont été formés dans chaque district et au bureau central ; leur mandat est de promouvoir la sécurité et de faire des recommandations visant à prévenir les accidents et les blessures.

Les activités suivantes visent à favoriser la sécurité du personnel :

• Une formation est donnée au personnel sur des questions faisant l'objet de mesures législatives, notamment les premiers soins, le SIMDUT, le transport des marchandises dangereuses, la formation du personnel de contrôle de la circulation ainsi que des sujets ayant trait à des activités particulières : perfectionnement des superviseurs en matière de sécurité, prévention des chutes, sécurité des chantiers de construction, protection des voies respiratoires et ergonomie, entre autres.

• Les initiatives de conformité comprennent des visites aux lieux de travail et des tests d'hygiène du travail.

• Des pratiques de travail sécuritaires et des politiques en matière de sécurité sont élaborées pour la gestion des risques au travail.

• Les initiatives de promotion incluent la production de messages, de brochures et d'affiches sur les risques, la tenue de séances de sensibilisation, la publicité sur la Semaine nord-américaine de la sécurité et de la santé au travail, la promotion d'un milieu de travail où l'usage de produits parfumés est discret, un programme de prix pour la sécurité et la production de rapports statistiques trimestriels.

• Des inspections officielles sur les chantiers ou le terrain et des enquêtes sur les accidents sont tenues pour déterminer les risques et contribuer à l'élaboration d'initiatives de prévention. Des évaluations de l'ergonomie sont menées dans les bureaux et sur le terrain.

• Des recherches sont menées sur des moyens novateurs d'améliorer la sécurité du personnel et des milieux de travail.

Bien que les éléments du programme et d'autres politiques et procédés du ministère aient un effet direct sur la sécurité et le bien-être du personnel, le public en profite aussi. Voici quelques exemples d'autres initiatives du ministère : Guide de signalisation des travaux routiers, normes de construction, politiques et formation en matière de déneigement, politiques d'éclairage des véhicules (meilleure visibilité des chasse-neige et d'autres biens du ministère), sécurité et évacuation en cas d'incendie.


Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge