PROJET DE LOI 60

Loi sur les emprunts de 2001

Sa Majesté, sur l’avis et du consentement de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, décrète :

1 En plus des fonds que toute autre loi de la Législature autorise à réunir, le lieutenant-gouverneur en conseil est autorisé à réunir, lorsqu’il y a lieu et conformément à l’article 4 de la Loi sur les emprunts de la province, les fonds, dont le montant total ne peut dépasser quatre cent quarante-cinq millions de dollars, qui sont jugés utiles pour l’une ou l’ensemble des fins suivantes : les services publics, l’acquittement d’une dette ou d’un engagement duNouveau-Brunswick ou le remboursement au Fonds consolidé de toutes sommes dépensées pour acquitter cette dette ou cet engagement, et l’exécution de travaux publics autorisés par la Législature.