Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Discours du trône
Accueil | English

Discours du trône

Discours du trône, 2000

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les parlementaires et les invités, gens du Nouveau-Brunswick,

Bienvenue à l'ouverture de la troisième session de la 54législature.

Le mois dernier, les gens du Nouveau-Brunswick ont accueilli très chaleureusement et cordialement Leurs Excellences, la gouverneure-générale du Canada, Adrienne Clarkson, et JohnRalston Saul, à l'occasion de leur première visite officielle dans notre province.

Au nom des gens du Nouveau-Brunswick, je tiens à rendre hommage à l'ancien premier ministre Louis Robichaud, à l'occasion de sa retraite du Sénat. Son héritage à notre province fait oeuvre durable.

Au nom des parlementaires, je remercie Edmond Blanchard et Bernard Thériault, qui ont quitté l'Assemblée législative après avoir consacré de nombreuses années au service du Nouveau-Brunswick.

(Télécharger la photo à 150 ppp)


Comme c'est le cas pour tous les gens du Canada, le souvenir de l'ex-premier ministre Pierre Elliott Trudeau nous est très cher. Un livre de condoléances signé par un grand nombre de Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises dans le hall de cet édifice a été expédié à la famille de M. Trudeau.

Comme dans le discours du trône de l'année dernière, nous saluons les réalisations de plusieurs personnes du Nouveau-Brunswick, dont certaines sont avec nous aujourd'hui.

Dave Durepos, de New Maryland, était le capitaine de l'équipe canadienne de basket-ball qui a remporté la médaille d'or aux Jeux paralympiques de Sydney. La médaille d'or de notre équipe est la première de jeux olympiques ou paralympiques d'été jamais rapportée au Nouveau-Brunswick.

Ed Winchester, de Rothesay, a remporté une médaille d'or aux championnats mondiaux d'aviron, tenus en août à Zagreb.

David Adams Richards, célèbre auteur natif de Miramichi, a reçu le prix Giller pour son roman Mercy Among the Children.

Récemment, cinq personnes du Nouveau-Brunswick ont été décorées de l'Ordre du Canada : l'hon. Gérard La Forest, droit ; JohnHooper, de Hampton, arts visuels ; Elphège Chiasson, de Lamèque, industrie, commerce et affaires ; Don Gardiner, de Fredericton, bénévolat ; Sr Mona Kelly, de Saint John, service social.

Le lauréat de l'édition 2000 du Prix des droits de la personne du Nouveau-Brunswick est l'école élémentaire de Hampton, pour sa production Peace Cranes 2000, qui rend hommage à John Peters Humphrey, rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Honorer les gens du Nouveau-Brunswick

La reconnaissance des réalisations et des exploits de Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises qui ont contribué à bâtir notre province devrait avoir une place de choix dans notre vie. Le Nouveau-Brunswick est l'une des deux seules provinces à ne pas accorder de reconnaissance officielle.

En conséquence, votre gouvernement déposera des mesures législatives visant à créer une nouvelle distinction honorifique provinciale appelée l'Ordre du Nouveau-Brunswick. La distinction reconnaîtra chaque année des personnalités néo-brunswickoises qui, grâce à leur leadership et à leurs activités personnelles, ont contribué de façon importante au développement économique, social et culturel ainsi qu'au mieux-être de notre province. Une médaille, une épinglette et un ruban spéciaux incorporant les couleurs et emblèmes traditionnels du Nouveau-Brunswick seront créés pour marquer cet unique et insigne honneur et seront décernés à l'occasion d'une cérémonie d'investiture annuelle.

Maintenir la vision

Le discours du trône de cette année ouvre la troisième session parlementaire d'exécution du plan Nouvelle Vision Nouveau-Brunswick de votre gouvernement. Le plan est axé sur les plus hautes priorités des gens du Nouveau-Brunswick : changer le mode de fonctionnement du gouvernement, renouveler les soins de santé, créer de nouvelles perspectives d'emploi, mieux gérer, réduire les impôts et investir dans l'éducation.

Votre gouvernement a pour principe de tenir parole et de faire ce qu'il a dit qu'il ferait. Il continue de respecter son engagement à l'égard d'un gouvernement plus ouvert qui rend davantage compte et il publiera un rapport d'activité exhaustif intitulé Compte rendu présenté aux Néo-Brunswickois.

Votre gouvernement rendra davantage compte à la population et aux contribuables en publiant un énoncé de mission pour l'ensemble du gouvernement, énoncé qui exposera pour la première fois les objectifs stratégiques et les résultats visés des politiques, activités et programmes gouvernementaux.

Les priorités de la session qui commence continuent de donner suite au plan Nouvelle Vision Nouveau-Brunswick, en fonction de cinq thèmes précis : habiliter les gens et les collectivités, créer des emplois et la prospérité, soutenir notre système de soins de santé, mieux gérer et défendre les intérêts du Nouveau-Brunswick au Canada.

Le discours du trône d'aujourd'hui met de l'avant plus de 30initiatives et engagements précis s'inscrivant dans le plan de votre gouvernement pour la création d'un Nouveau-Brunswick plus compétitif et plus compatissant.

Habiliter les gens et les collectivités

Votre gouvernement croit à l'habilitation des gens et des collectivités. Des collectivités fortes et dynamiques sont au coeur du mode de vie néo-brunswickois.Votre gouvernement continuera d'inaugurer une nouvelle ère de participation coopérative et communautaire au Nouveau-Brunswick, dans trois domaines essentiels : l'éducation, les soins de santé et le développement économique.

Des mesures législatives seront déposées cet automne en vue de créer les nouveaux conseils éducatifs de district et de rapprocher les collectivités, les parents et les élèves du processus décisionnel en matière d'éducation. Ces conseils seront investis d'une autorité et de responsabilités claires en vue d'aider à assurer une meilleure reddition de comptes aux gens qu'ils servent.

Plus tard dans la session, des mesures législatives seront déposées pour constituer des régies régionales de la santé, afin de renforcer la contribution locale et régionale à la création d'un système de soins de santé communautaires plus axés sur les malades. Ainsi, la prestation des services de santé aux gens et aux collectivités sera mieux intégrée et plus efficace.

Le développement économique communautaire est au coeur de la vision de votre gouvernement quant à des solutions néo-brunswickoises en matière d'emploi. De nouveaux organismes de développement économique communautaire seront constitués l'année prochaine pour veiller à ce que les stratégies de développement économique du gouvernement s'harmonisent aux forces et aux possibilités locales et communautaires, tout en offrant une démarche mieux ciblée de développement des affaires dans les collectivités de l'ensemble de la province.

Votre gouvernement croit aussi que les particuliers du Nouveau-Brunswick devraient avoir plus directement voix au chapitre pour ce qui est de décisions précises du gouvernement qui les touchent. L'avenir de la loterie vidéo est une telle décision. Un projet de loi prévoyant un référendum sur les appareils de loterie vidéo sera déposé cet automne pour permettre la tenue en mai 2001, en même temps que les prochaines élections municipales, d'un référendum spécial sur la question précise des appareils de loterie vidéo.

Habiliter les gens, c'est plus que se donner de nouvelles structures et modalités gouvernementales. Il s'agit aussi d'écouter les gens. Votre gouvernement légiférera donc afin d'accorder un versement spécial non renouvelable aux conjoints survivants de travailleurs et travailleuses dont les prestations de survivant au titre de l'indemnisation des accidents du travail ont été supprimées à leur remariage.

Votre gouvernement déposera de nouvelles mesures législatives en vue d'ériger en délit civil les atteintes à la vie privée, afin de mieux protéger les particuliers du Nouveau-Brunswick à cet égard.

Afin de permettre un plus grand apport du public et une plus grande ouverture dans la détermination des traitements et des avantages sociaux des juges, votre gouvernement déposera des modifications de la Loi sur la Cour provinciale visant la Commission sur la rémunération des juges.

Votre gouvernement déposera des modifications de la Loi sur les normes d'emploi, qui amélioreront les normes minimales d'emploi pour les travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick.

Créer des emplois et la prospérité

Votre gouvernement croit que le Nouveau-Brunswick est fort lorsque toutes les régions du Nouveau-Brunswick sont fortes. Voilà pourquoi la création de nouveaux emplois et la prospérité pour les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises dans l'ensemble de notre province est toujours une priorité absolue.

Des mesures ont déjà été prises, et des progrès sont réalisés.

L'impôt sur le revenu des particuliers a été réduit de 5 %, ce qui permet aux contribuables néo-brunswickois de conserver 54 millions de dollars de plus par année et de les investir dans notre économie et nos collectivités. Notre taux d'impôt sur le revenu des petites corporations est maintenant le plus bas du Canada, ce qui est une indication de la force de création d'emplois du secteur.

De nouveaux investissements que, depuis son arrivée au pouvoir, votre gouvernement a faits dans le textile, les centres d'appels et de contacts avec la clientèle ainsi que les ressources naturelles à valeur ajoutée donneront directement lieu à la création de plus de 3 000 emplois.

Grâce à de telles mesures de création d'emplois et à d'autres initiatives, un nombre record de personnes du Nouveau-Brunswick travaillent aujourd'hui.

Votre gouvernement prendra des mesures additionnelles pour aider à créer encore davantage d'emplois pour les gens du Nouveau-Brunswick. Les impôts seront de nouveau réduits dans le prochain budget, dans le cadre d'une démarche graduelle visant à réduire l'impôt sur le revenu des particuliers du Nouveau-Brunswick et à atteindre l'objectif d'avoir le fardeau d'impôt sur le revenu des particuliers le plus faible du Canada atlantique.

Plus que jamais, le gouvernement doit conjuguer toutes ses ressources pour soutenir la concurrence sur l'échiquier mondial d'aujourd'hui et créer un contexte propice aux emplois et à la prospérité. Votre gouvernement a fait le premier pas en vue de faire converger nos efforts économiques en restructurant le gouvernement et en créant le ministère des Investissements et des Exportations et celui des Entreprises Nouveau-Brunswick.

Votre gouvernement franchira la prochaine étape en publiant un programme d'action global en matière de croissance économique, qui formulera une orientation claire vers la prospérité et l'avantage concurrentiel au XXIe siècle. Ce programme d'action attestera la détermination de notre province à intégrer la nouvelle économie du savoir tout en mettant en valeur les points forts traditionnels du Nouveau-Brunswick.Un volet clé du programme d'action sera Nouveau-Brunswick électronique, ou e-NB, l'approche ciblée de votre gouvernement visant la cyberéconomie, notamment le commerce électronique, l'apprentissage en ligne et les services gouvernementaux en ligne. Afin de faciliter les opérations de commerce électronique, une nouvelle loi sur les opérations électroniques sera déposée ; elle améliorera l'utilisation des opérations et des documents électroniques.

Une table ronde du premier ministre sur e-NB et l'innovation sera constituée afin que le Nouveau-Brunswick soit à l'avant-garde de la nouvelle cyberéconomie. Cette table ronde sera le carrefour des gens et des idées venant du secteur des affaires, du monde universitaire et du gouvernement.

Un secteur énergétique compétitif est un élément clé du développement économique de notre province. Votre gouvernement rendra publique une politique énergétique globale et viable appropriée à nos besoins économiques et sociaux futurs.

Le commerce et les exportations sont essentiels pour que notre province soit compétitive. Le nouveau ministère des Investissements et des Exportations intensifiera les activités commerciales du Nouveau-Brunswick à la faveur d'une plus grande présence dans les missions commerciales et d'un accent mieux défini sur les marchés stratégiques de l'Europe, de l'Asie, de la Nouvelle-Angleterre et du sud des États-Unis. Votre gouvernement encouragera une plus grande participation des compagnies néo-brunswickoises aux missions commerciales que mèneront l'année prochaine sur ces marchés cibles Équipe Canada, Équipe Canada atlantique et Équipe Nouveau-Brunswick.

Soutenir notre système de soins de santé

Soutenir notre système de soins de santé pour qu'il soit accessible à tous les gens du Nouveau-Brunswick lorsqu'ils en ont besoin est une priorité absolue pour votre gouvernement. C'est pourquoi celui-ci a déjà investi à des niveaux records dans les services de santé afin de satisfaire aux besoins croissants en soins de santé et de compenser les réductions fédérales draconiennes effectuées dans le passé au chapitre de la santé.

Les fonds fédéraux additionnels annoncés à la rencontre des premiers ministres en septembre seront utiles mais ne permettront nullement de répondre à tous nos besoins croissants en soins de santé. Néanmoins, votre gouvernement poursuivra son engagement à l'égard de la santé des gens du Nouveau-Brunswick et investira encore davantage dans les services de santé dans son prochain budget.

Un certain nombre de mesures visant le renouvellement et le soutien de notre système de soins de santé sont en chantier. Le Comité spécial des soins de santé tient des audiences pour consulter les gens du Nouveau-Brunswick quant à l'élaboration d'une stratégie de mieux-être pour notre province. Des mesures visant une plus grande reddition de comptes par les corporations hospitalières, présentées plus tôt cette année, sont en voie de mise en oeuvre. Les questions relatives aux ressources humaines en santé sont abordées dans des discussions avec les médecins, le personnel infirmier et d'autres professionnels de la santé. Le Plan de recrutement et de maintien des ressources médicales annoncé l'année dernière est en cours et fonctionne ; une recruteuse de médecins est en fonction à plein temps.

De telles mesures précises ont un effet positif sur le renouvellement des services de santé pour la population. Elles font partie de la vision claire qu'a votre gouvernement d'un système de soins de santé communautaires axé sur les malades.

La création des régies régionales de la santé permettra de faire un nouveau pas important vers la réalisation d'une telle vision. Il s'agit d'une recommandation clé du rapport de l'ancien Comité de l'étude sur les services de santé, qui non seulement renforcera l'apport local quant à la prise de décisions en matière de soins de santé, mais permettra aussi une prestation des services de santé plus efficace et efficiente. Grâce à l'intégration des services au palier régional, les soins s'adapteront aux malades et non l'inverse. Il s'ensuivra une amélioration de la planification des services de santé, et ce, en fonction des besoins véritables de la population et de l'état de santé des personnes vivant dans la région sanitaire.

Le discours du trône de cette année reprend une phrase clé de celui de l'année dernière : « Des fonds supplémentaires ne suffiront pas à régler tous nos problèmes de soins de santé et à garantir de meilleurs soins. » Il faut examiner de nouvelles façons de dispenser plus efficacement des services adaptés aux besoins en soins de santé ainsi qu'aux moyens des gens du Nouveau-Brunswick. C'est la seule façon de rendre notre système de soins de santé réellement viable pour nous tous : malades, familles, dispensateurs et contribuables.

Par l'intermédiaire du Conseil du premier ministre sur la qualité des soins de santé, votre gouvernement élabore un plan directeur à plus long terme pour le renouvellement des soins de santé, qui contribuera à soutenir notre système de soins de santé dans l'avenir. Le premier volet de ce plan directeur, qui sera rendu public au début de l'année prochaine, servira de base à un plan de renouvellement qui rendra notre système de soins de santé stable, sûr et viable. Il s'agit d'un plan qui énoncera clairement l'orientation du renouvellement en vue d'améliorer l'accessibilité aux services de santé nécessaires tout en dispensant ces services avec une efficacité et une efficience accrues. Le plan sera discuté et mis en oeuvre en collaboration avec les dispensateurs de soins de santé et les gens du Nouveau-Brunswick, pour que nous puissions ensemble veiller à ce que notre système de soins de santé réponde à notre appel à tous dans l'avenir.

Le soutien de notre système de soins de santé est un défi qui s'impose aux gouvernements dans l'ensemble du Canada et pas juste au Nouveau-Brunswick. Ce n'est pas un défi que le gouvernement peut relever à lui seul. Il faudra le temps et l'engagement de tous les intéressés -- le gouvernement, les dispensateurs de soins de santé et les particuliers du Nouveau-Brunswick --, mais, solidarité aidant, votre système de soins de santé peut être renouvelé et soutenu pour nous tous.

Un environnement sain est essentiel à la santé. Comme il a été indiqué dans le discours du trône de l'année dernière, votre gouvernement continuera de faire de l'eau propre et salubre une grande priorité environnementale grâce à la mise en application de nouveaux règlements pour protéger les sources d'approvisionnement municipal en eau souterraine et les bassins hydrographiques régionaux. La récente Entente Canada--Nouveau-Brunswick relative au programme d'infrastructures prévoit 163millions de dollars pour l'amélioration des réseaux municipaux d'égouts et de distribution d'eau ainsi que d'autres projets d'infrastructures. Votre gouvernement s'assurera qu'au moins 70 % de la somme est consacrée aux infrastructures « vertes ».

Le diagnostic précoce est le meilleur en matière de santé. Cela vaut particulièrement pour les enfants et les familles. Un programme d'action pour le développement de la petite enfance au Nouveau-Brunswick sera déposé pour faire état de l'engagement ferme de votre gouvernement à investir davantage dans les soins prénataux, la garde d'enfants et les soutiens aux familles et aux collectivités.

La conduite avec facultés affaiblies est un crime qui ne cause pas seulement du tort à la personne responsable. Ses conséquences tragiques peuvent affliger des familles à tout jamais. L'évolution des attitudes sociales a eu une influence positive en réduisant graduellement le nombre de personnes accusées de conduite avec facultés affaiblies, tant au Nouveau-Brunswick que dans l'ensemble du Canada. Néanmoins, il faut continuer à lancer un message ferme. C'est pourquoi votre gouvernement déposera des modifications de la Loi sur les véhicules à moteur qui allongeront les périodes de suspension de permis infligées aux personnes déclarées coupables de conduite avec facultés affaiblies.

Mieux gérer

Votre gouvernement croit que mieux gérer, c'est mettre l'accent sur les priorités publiques clés. Mieux gérer, c'est respecter les contribuables. C'est tenir le gouvernement à une plus grande reddition de comptes à la population.En gérant mieux, les économies réalisées peuvent être réinvesties dans la diminution des impôts et l'amélioration des services à la population tels que les soins de santé et l'éducation.

Votre gouvernement déposera au printemps un budget qui respectera une fois de plus son engagement envers les gens du Nouveau-Brunswick d'investir davantage dans les soins de santé et l'éducation et de continuer à réduire les impôts. Ainsi, votre gouvernement poursuivra sa gestion financière solide au nom de tous les contribuables, en assurant un budget équilibré aux résultats équilibrés.

Un budget de capital distinct sera déposé cet automne et indiquera les engagements en matière d'investissements en immobilisations pour les routes, les écoles, les collèges communautaires, les soins de santé et d'autres priorités d'infrastructures.

En vue d'améliorer notre compétitivité globale en tant que province et de procurer aux gens du Nouveau-Brunswick une marge de manoeuvre financière, votre gouvernement a annoncé son intention de mettre en oeuvre un régime fiscal d'impôt sur le revenu imposable. Une nouvelle Loi de l'impôt sur le revenu sera déposée cet automne afin de mettre en vigueur ce nouveau régime et de permettre à votre gouvernement de continuer à réduire les impôts pour les familles et la main-d'oeuvre du Nouveau-Brunswick.

Dans le cadre d'une meilleure gestion et de la réduction des obstacles à la création d'emplois, votre gouvernement mettra en oeuvre encore plus de mesures précises de réduction des formalités administratives mises de l'avant dans le rapport du Comité de réduction des formalités administratives, mandaté par le premier ministre.

Votre gouvernement croit qu'il faut une approche consultative de plus grande portée visant les rapports province-municipalités, qui ouvrira la voie à une nouvelle gouvernance et aux arrangements fiscaux corrélatifs. Les nouveaux arrangements devront se caractériser par des liens mieux articulés entre la prestation des services et les sources de financement, une plus grande équité fiscale entre les municipalités et les districts de services locaux et une meilleure reddition de comptes aux gens et aux contribuables. Des discussions sont en cours avec des représentants des municipalités et des districts de services locaux et mèneront à l'annonce d'un processus convenu de consultation.

Votre gouvernement déposera des modifications de la Loi sur les véhicules tout-terrain afin de créer un système de permis de sentier obligatoire pour les motoneiges, qui, assorti à l'application efficace des lois, donnera accès à un réseau de sentiers entretenus plus sécuritaire. Un groupe de travail spécial sur les véhicules tout-terrain réunira des intervenants pour veiller à ce que l'utilisation croissante des VTT se fasse en plus grande sécurité et à moins de risques pour notre environnement naturel.

Votre gouvernement continuera de moderniser le droit néo-brunswickois en abrogeant les lois inutiles et non proclamées ainsi qu'en mettant à jour, en révisant et en refondant certaines lois afin qu'elles tiennent davantage compte des réalités et des besoins contemporains du Nouveau-Brunswick.

Dans le cadre d'une meilleure gestion, un rapport sur l'examen des OCC -- organismes, conseils et commissions -- sera déposé.

Défendre les intérêts du Nouveau-Brunswick

Votre gouvernement défendra toujours les intérêts du Nouveau-Brunswick au Canada. Il l'a fait dans le dossier des soins de santé, appuyé par une motion unanime de l'Assemblée législative demandant la compensation intégrale des réductions fédérales du Transfert canadien en matière de santé et de programmes sociaux. Cela a mené à la récente entente sur la santé entre les premiers ministres.

Votre gouvernement a défendu les intérêts du Nouveau-Brunswick au chapitre d'une entente nationale sur le développement de la petite enfance et d'un programme Canada-- Nouveau-Brunswick d'infrastructures municipales. Il s'est battu pour que tous les gens du Nouveau-Brunswick, et non juste un endroit, profitent du nouvel Institut du commerce électronique du Conseil national de recherches. Votre gouvernement continue aussi de défendre les intérêts du Nouveau-Brunswick à l'égard de questions clés allant de l'élargissement de la Transcanadienne à quatre voies à l'éducation postsecondaire, en passant par le développement économique régional, la formation, la construction navale, l'environnement, le logement social et bien d'autres questions.

La question fédérale-provinciale la plus importante à laquelle le pays doit faire face est l'accroissement du déséquilibre financier entre les provinces et le gouvernement fédéral et entre les régions et les provinces du Canada. Le gouvernement fédéral accumule des excédents de plus en plus importants, tandis que les gens du Nouveau-Brunswick doivent chaque année faire des choix difficiles pour équilibrer nos comptes. Les programmes sociaux provinciaux, tels que la santé, l'éducation et l'assistance sociale, subissent des pressions financières toujours plus grandes, mais le financement fédéral en transferts pour ces programmes ne suit pas la progression.

Il n'y a qu'au Canada atlantique où le phénomène est si aigu et où le programme de péréquation a tant d'importance. L'objet de la péréquation est que les Canadiens et Canadiennes, peu importe leur lieu de résidence, reçoivent des services à un niveau de qualité et de fiscalité sensiblement comparables.

Grâce au leadership du Nouveau-Brunswick et de ses voisins de l'Atlantique, les premiers ministres ont récemment convenu d'examiner le programme de péréquation.

Eu égard à l'importance de la question pour le Nouveau-Brunswick, votre gouvernement publiera un document de travail public sur les disparités financières au Canada et l'avenir du programme de péréquation, document que tous les gens du Nouveau-Brunswick pourront consulter et commenter. Il sera demandé à l'Assemblée législative d'approuver à l'unanimité une motion d'appui à un programme de péréquation renforcé, qui sera un énoncé de principe clair de la part de tous les gens du Nouveau-Brunswick à propos d'une exigence constitutionnelle si fondamentale.

Votre gouvernement a donné un nouveau souffle à la coopération régionale ici au Canada atlantique et avec la Nouvelle-Angleterre. La rencontre inaugurale du Conseil des premiers ministres de l'Atlantique s'est tenue à Moncton en mai. Le conseil a tenu le mois dernier un forum sur la construction et l'industrie navales, qui s'est révélé positif, en vue de tracer la voie à une politique nationale de construction navale. Une mission commerciale fructueuse d'Équipe Canada atlantique a eu lieu en Nouvelle-Angleterre le printemps dernier, et la participation de compagnies néo-brunswickoises a été forte.

Votre gouvernement recherchera encore davantage la coopération économique régionale en collaborant avec le secteur privé afin de réduire les obstacles commerciaux à la croissance au Canada atlantique. Il accueillera l'année prochaine un forum de l'innovation, auquel participeront les chefs de file de l'industrie du savoir dans l'est du Canada et la Nouvelle-Angleterre, en vue d'améliorer la coopération et la collaboration dans ce secteur dynamique.

Année à venir

À mesure que la session se poursuivra, les ministres fourniront de plus amples détails sur les initiatives en matière de politiques et de programmes dans leurs ministères. Pendant la session, les parlementaires seront appelés à examiner et à approuver un budget présenté par le ministre des Finances, un état des recettes et dépenses prévues ainsi que les crédits au compte de capital pour l'année financière 2001-2002.

Le discours du trône de cette année rend compte d'un programme d'action solide, bien ciblé et dynamique pour le Nouveau-Brunswick, qui tient compte des nettes priorités d'intérêt public que se donnent les gens du Nouveau-Brunswick.

Il s'agit d'un programme d'action du XXIe siècle, qui vise à créer un Nouveau-Brunswick plus compétitif et plus compatissant, un meilleur endroit où vivre, travailler et élever une famille.

Que la Divine Providence vous guide dans vos délibérations.



Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge