Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Discours du trône


Discours du trône, 2005
Points saillants

  • Le discours du trône de 2005 est consacré au travail continu du gouvernement en vue de bâtir et de préserver un Nouveau- Brunswick prospère et uni en visant une plus grande réussite
    économique assortie d’un plus grand progrès social pour la population de toutes les régions de la province.
  • Depuis le dernier discours du trône, 10 personnes de la province ont été élevées à l’Ordre du Nouveau-Brunswick, la plus haute distinction de la province.

Bâtir et promouvoir la réussite économique

  • Les recommandations d’un groupe de travail du Cabinet seront présentées, et un cadre de mise en oeuvre sera proposé pour appuyer et renforcer le secteur de l’exploitation forestière.
  • Une motion sera proposée à l’Assemblée législative visant à affirmer l’appui à l’égard du système de gestion de l’offre pour la commercialisation au Canada des produits laitiers, de la volaille et des ovoproduits.
  • Une Stratégie de mise en valeur du territoire agricole du Nouveau-Brunswick a été élaborée après une étroite consultation de l’industrie agricole du Nouveau-Brunswick afin d’appuyer l’aménagement du territoire pour ce secteur crucial.
  • Le salaire minimum sera augmenté le 1er janvier 2006, et d’autres augmentations du salaire minimum seront proposées.
  • Un projet de loi visant à régler le déséquilibre entre les pouvoirs de franchiseur et de franchisé, la première Loi sur les franchises du Nouveau-Brunswick, sera présenté.
  • Des investissements importants seront faits au cours de l’année qui vient pour bâtir l’infrastructure stratégique.
  • Le Nouveau-Brunswick demeure la province au Canada ayant le plus faible taux d’impôt applicable à la petite entreprise, se situant au troisième rang parmi les plus faibles en matière d’impôt sur le revenu des corporations et ayant le plus faible taux d’impôt sur le revenu des particuliers de l’est du Canada, grâce à des modifications de la Loi de l’impôt sur le revenu età d’autres mesures législatives connexes.
  • Les deux derniers jalons du Plan d’apprentissage de qualité, visant le développement de la petite enfance ainsi que l’enseignement aux adultes et l’apprentissage continu, seront rendus publics.
  • Un programme de qualité visant à préparer à l’école les enfants de la prématernelle sera établi dans toutes les régions de la province. Le nouveau programme donnera aux enfants de 4 ans les compétences dont ils ont besoin pour entrer à la maternelle.
  • La Recherche sur l’utilisation d’ordinateurs portatifs en salle de classe a été élargie, passant de 9 à 18 classes.
  • En septembre 2006, 100 nouveaux membres du personnel enseignant seront ajoutés au système d’éducation, puis 115 autres l’année suivante, ce qui donnera en tout 625 nouveaux enseignants et enseignantes en cinq années. D’autres augmentations du personnel enseignant seront envisagées afin de réduire le nombre d’élèves par classe.
  • Le gouvernement continuera de promouvoir l’alphabétisation en améliorant notre réseau de bibliothèques ainsi que les services de bibliothèque en ligne.
  • Dès réception de l’étude MacKay sur l’intégration scolaire, un cadre stratégique sera élaboré pour que tous les enfants fassent l’objet de programmes et de services appropriés dans un cadre cohérent de services gouvernementaux.
  • Un projet de loi sera déposé pour permettre la mise en oeuvre du remboursement du crédit d’impôt du Nouveau-Brunswick pour les frais de scolarité.
  • La Loi sur l’aide à la jeunesse sera modifiée afin de simplifier et d’améliorer la prestation des services d’aide aux étudiants et étudiantes du postsecondaire au Nouveau-Brunswick.
  • Une Commission sur l’avenir des universités néobrunswickoises sera créée, ayant le mandat de faire des recommandations sur la manière dont les universités du Nouveau-Brunswick peuvent croître et devenir plus fortesà long terme.
  • Le gouvernement fédéral a été invité à participer à une proposition d’investissement en collaboration intitulée Accélérer le pas vers un meilleur avenir, qui pourrait contribuerà combler plus rapidement les écarts entre le Nouveau- Brunswick et le reste du Canada pour ce qui est des revenus, de l’emploi, de l’innovation, de la productivité et de l’éventail des exportations.

Bâtir et préserver le progrès social

  • Un plan d’action en vue d’améliorer le mieux-être général des gens du Nouveau-Brunswick sera publié et comprendra des initiatives visant à soutenir la stratégie du mieux-êtreénoncée dans le plan provincial de la santé.
  • Afin de continuer à moderniser le transport d’urgence en ambulance, d’autres changements seront mis en oeuvre.
  • D’autres mesures et investissements seront présentés en vue d’améliorer et de renforcer les services aux personnes âgées du Nouveau-Brunswick.
  • Une loi permettant à la province de poursuivre les compagnies de tabac sera présentée afin de recouvrer les frais assumés à cause du tabagisme.
  • Une Loi sur les recours collectifs sera déposée, laquelle permettra les recours collectifs devant les tribunaux du Nouveau-Brunswick.
  • Des modifications de la Loi sur les véhicules à moteur seront déposées afin de créer un Programme d’utilisation d’antidémarreurs avec éthylomètre en vue de décourager la conduite avec facultés affaiblies.
  • Un nouveau modèle de prestation des services de protection de l’enfance sera élaboré afin de mieux protéger les enfants victimes de mauvais traitements et de négligence.
  • Une nouvelle stratégie visant les adolescents à risque, en particulier ceux de 16 à 18 ans, sera présentée.
  • Des modifications de la Loi sur le film et le vidéo prescriront l’utilisation d’un système de cotation des jeux vidéo.
  • Des mesures plus sévères contre les propriétaires de taudis et les personnes qui refusent de fournir un logement qui satisfait aux conditions minimales seront présentées.
  • La Loi sur la location de locaux d’habitation sera modernisée en apportant des modifications qui placeront sous la protection de cette loi les locataires de maisons de pension.
  • Un Comité consultatif sur la sécurité des bâtiments, seraétabli pour proposer des éléments clés dans l’élaboration d’une Loi sur le Code du bâtiment du Nouveau-Brunswick.
  • Une séance de planification stratégique sera organisée pour faire suite à la récente rencontre des premiers ministres sur les questions autochtones. Cette séance permettra de continuerà jeter les bases pour une stratégie en matière d’éducation pour les Premières nations du Nouveau-Brunswick, qui mettra l’accent sur les besoins d’apprentissage de nos enfants autochtones.
  • Une conférence sur le logement des Premières nations sera organisée, la création d’un plan directeur pour la santé des Autochtones du Nouveau-Brunswick sera entreprise et un plan de développement economique visant les collectivités des Premières nations sera élaboré.
  • Le gouvernement est prêt à piloter la conclusion d’un accord sur les relations et la tenue de pourparlers tripartites sur les droits ancestraux et les droits issus de traités.
  • La deuxième version de la Politique culturelle du Nouveau- Brunswick sera publiée sous peu, une Loi sur la sauvegarde du patrimoine sera présentée et une Politique du livre pour le Nouveau-Brunswick, politique globale, sera élaborée.
  • Un Partenariat communautaire en environnement sera créé afin de mettre en place des projets environnementaux favorables aux collectivités.
  • Une stratégie Eau pour la vie sera élaborée afin d’assurer des réserves d’eau potable salubres et stables, un approvisionnement en eau fiable pour le développement économique ainsi que des lacs et cours d’eau sains pour les loisirs et le tourisme.
  • Au cours de l’année qui vient, le gouvernement continuera d’aider les familles les plus durement frappées par l’augmentation des coûts de l’énergie.
  • La création de la nouvelle Agence de l’efficacité et de la conservation énergétiques sera officialisée par le dépôt d’une Loi sur l’Agence de l’efficacité et de la conservationénergétiques du Nouveau-Brunswick.
  • Des modifications de la Loi sur les terres et forêts de la Couronne seront déposées afin de mettre en oeuvre la Politique de mise en valeur de l’énergie éolienne, récemment approuvée.

Bâtir et assurer un gouvernement efficace

  • En réponse aux recommandations de la Commission sur la démocratie législative, le gouvernement déposera un plan d’action intitulé Changer le mode de fonctionnement du gouvernement.
  • Le bureau de la directrice générale des élections et celui du contrôleur du financement politique seront combinés pour former Élections Nouveau-Brunswick.
  • Une Loi du Nouveau-Brunswick sur les référendums sera déposée.
  • Le gouvernement modifiera les modalités des nominations aux organismes, aux conseils et aux commissions pour renforcer les lignes directrices du processus de nomination, et davantage d’accent sera mis sur la transparence et la reddition de comptes.
  • Un nouveau cadre ouvert et transparent pour régir les congrès à la direction des partis ainsi que les déclarations de candidature dans les circonscriptions sera instauré.
  • Des modifications seront présentées afin d’actualiser la Loi sur le droit à l’information.
  • Le premier ministre procédera à une série de consultations avec des intervenants provinciaux, et le processus de consultations prébudgétaires comprendra une fois de plus des assemblées publiques que le ministre des Finances tiendra un peu partout dans la province.
  • Une Loi sur la responsabilité financière et l’équilibre budgétaire sera déposée pour remplacer la loi actuelle sur l’équilibre budgétaire et aller plus loin que celle-ci et prévoira de nouvelles lignes directrices pour la présentation des états financiers de la province.
  • Un autre budget équilibré, un état des recettes et dépenses prévues ainsi que les crédits au compte de capital seront présentés pour 2006-2007.

Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge