|
|
|
Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

En 2001, les deux magnifiques lustres en laiton rose et cristal suspendus au plafond de la Chambre font l'objet d'une restauration complète, ce qui comprend le remplacement du mécanisme de treuils pour descendre et remonter les luminaires. (Voir Activités législatives, 2001.)

Le 8 novembre 2002, presque un an après la fin des travaux de restauration et plusieurs jours avant le début des travaux de l'Assemblée législative, le lustre du côté sud s'écrase au sol pendant qu'il est monté, après avoir été descendu pour être nettoyé. L'accident détruit deux pupitres des parlementaires dans la Chambre et endommage le bureau du greffier et son plateau original en marbre. Les dommages les plus importants sont causés à l'armature du lustre orné en laiton rose et à la majorité des 574 pendeloques de cristal suspendues à l'armature (voir la photo ci-dessus), y compris plusieurs des 18 globes en cristal au plomb du lustre.

Les pupitres et les bureaux touchés sont restaurés à temps pour l'ouverture de la nouvelle session. Des luminaires temporaires sont installés et demeurent en place jusqu'à la restauration complète du lustre du côté sud. L'objectif des travaux de restauration est de conserver autant que possible le caractère artistique original.

Pour de plus amples renseignements sur la restauration du lustre du côté sud, consulter Activités législatives, 2005.

Précédent

Assemblée législative du Nouveau-Brunswick
Courrier électronique | Coordonnées | Décharge
DÉCHARGE
 
Cliquer sur un lustre pour voir l'un des magnifiques prismes de cristal.