Présidents de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

L’hon. William Currie

William Currie est né le 22 septembre 1861, à Upper Charlo, dans le comté de Restigouche, au Nouveau-Brunswick. D’ascendance écossaise, il était le fils de Donald D. Currie, agriculteur, et de Margaret McCurdy Currie, tous deux natifs de Kildonan, sur l’île d’Arran, en Écosse.

William Currie a fréquenté les écoles publiques d’Upper Charlo.

Après s’être établi à Upper Charlo, il s’est livré à l’agriculture et a travaillé pour les chemins de fer. En 1892, il a créé une entreprise de commerce du bois, appelée William Currie Ltd., et en est devenu président. Il a siégé au conseil du comté de Restigouche de 1898 à 1902 et a déménagé plus tard à Campbellton, au Nouveau-Brunswick. De 1906 à 1907, il a siégé au conseil municipal de Campbellton et a présidé la Restigouche Pilotage Commission. Il a été membre des loges des Ancient Free & Accepted Masons et de l’Independent Order of Odd Fellows. Il a exercé les fonctions d’ancien dans l’Église presbytérienne à Campbellton et à Vancouver, où il avait déjà vécu.

Le 2 janvier 1890, il a épousé Minnie Murray, fille de David Murray, de Belleisle Creek, dans le comté de Kings, au Nouveau-Brunswick. De cette union sont nés un fils et neuf filles.

Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick comme un des députés du comté de Restigouche lors d’une élection partielle tenue le 2 janvier 1907, à la suite de la démission de Henry F. McLatchey. Réélu aux élections générales du 3 mars 1908, il a siégé jusqu’à la dissolution de l’Assemblée en 1912.

Il a refusé de se porter candidat aux élections générales de cette année-là mais a été élu à l’Assemblée législative aux élections générales du 24 février 1917 et a siégé jusqu’à la dissolution de l’Assemblée en 1920. Il s’est alors retiré de la vie politique active.

Le 10 mai 1917, il a été élu président de l’Assemblée législative, a présidé deux sessions et s’est retiré le 6 mars 1919.

Il a ensuite cédé ses intérêts commerciaux de Campbellton et d’Upper Charlo et a déménagé à Montréal, au Québec.

Il est mort le 30 mai 1934 à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, au cours d’une visite. Il est enterré au cimetière presbytérien de Dalhousie, au Nouveau-Brunswick.

Le Telegraph Journal du 31 mai 1934 parle en ces termes de M. Currie :

La mort soudaine à l’âge de 73 ans de William Currie, survenue ici aujourd’hui, a suscité une vive émotion chez ses nombreux amis. Ancien président de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, M. Currie s’était établi à Montréal au cours des dernières années et s’est rendu tout récemment à Campbellton pour assister aux funérailles de sa soeur. M. Currie a manifesté un grand intérêt pour les affaires civiques ainsi que pour le domaine de la politique provinciale. Il a siégé au conseil municipal et a été élu plus tard à l’Assemblée législative de la province. [Traduction.]

Source : Nouveau-Brunswick. Assemblée législative. Bureau du greffier. Orateurs de l’Assemblée législative : Province du Nouveau-Brunswick : 1786-1985, Fredericton, 1985.