Présidents de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

L’hon Elmer Tilley Kennedy, M.D.

Elmer Tilley Kennedy est né le 19 décembre 1883 à Youngs Cove, dans le comté de Queens, au Nouveau-Brunswick. D’ascendance écossaise, il était le fils de William G. et de Mary A. Gale Kennedy.

Il a fréquenté l’école publique et l’école normale provinciale à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Après avoir enseigné pendant un certain nombre d’années, il est retourné aux études à l’Université du Nouveau-Brunswick. Il est entré au Chicago College of Medicine and Surgery, où il a obtenu un doctorat en médecine en 1913.

Il a exercé à Chicago pendant une courte période avant de retourner à Youngs Cove. Il s’est établi plus tard à Sussex, où sa pratique a été très prospère.

Il a servi comme médecin militaire au cours des deux guerres mondiales et a accédé au grade de major. Dans l’entre-deux-guerres, il a été médecin militaire des New Brunswick Rangers.

Actif en politique, il a été conseiller municipal de Sussex pendant trois mandats et maire pendant deux mandats. Il a été membre des Ancients Free & Accepted Masons.

En juin 1923, il a épousé Marjorie Roach. Le couple a adopté une fille.

Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative comme député progressiste-conservateur du comté de Kings aux élections générales du 20 novembre 1939. Réélu aux élections générales du 28 août 1944, du 28 juin 1948 et du 22 septembre 1952, il a siégé jusqu’à sa mort.

Le 12 février 1953, il a été élu président de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, poste qu’il occupait au moment de sa mort.

Il est décédé le 15 juillet 1953 à Sussex, au Nouveau-Brunswick, au terme d’une maladie de plusieurs semaines.

Le Telegraph Journal du 16 juillet 1953 a cité les paroles suivantes prononcées par le premier ministre Hugh John Flemming en hommage à l’hon. M. Kennedy :

En tant que représentant de la population, M. Kennedy a toujours défendu avec zèle les intérêts des gens de sa circonscription et de sa province natale. Élu pour la première fois à l’Assemblée législative en 1939, il a vite acquis la réputation d’être un homme d’action, qui pensait juste et s’exprimait avec vigueur. [Traduction.]

Source : Nouveau-Brunswick. Assemblée législative. Bureau du greffier. Orateurs de l’Assemblée législative : Province du Nouveau-Brunswick : 1786-1985, Fredericton, 1985.